Citations du monde

Une collection de citations sur le thème de sagesse, faim, voyages, guerre.

Meilleures citations du monde

Albert Camus photo

„Tout le monde sait que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue.“

—  Albert Camus, livre L'Étranger

L'Étranger, 1942

Ferhat Abbas photo

„Nous sommes les fils d'un monde nouveau, né de l'esprit et de l'effort français.“

—  Ferhat Abbas homme politique algérien 1899 - 1985

L'Entente franco-musulmane, 1936

Eugène Ionesco photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Eleanor Roosevelt photo

„Aime toi avant d'aimer l'autre“

—  Eleanor Roosevelt personnalité politique américaine 1884 - 1962

Michel de Montaigne photo

„La plus grande chose du monde, c'est de savoir être à soi.“

—  Michel de Montaigne, livre Essais

Essais (1595), Book I
Source: The Complete Essays

Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
William Shakespeare photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Marilyn Monroe photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Francis Scott Fitzgerald photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Woody Allen photo

Toutes citations du monde

Un total de filtre 1796 citations:

Mustafa Kemal Atatürk photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Kakashi Hatake photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Tupac Shakur photo
Ibn Khaldoun photo

„Les Berbères ont toujours été un peuple puissant, redoutable, brave et nombreux; un vrai peuple comme tant d’autres dans le monde, tels que les Arabes, les Persans, les Grecs et les Romains.“

—  Ibn Khaldoun philosophe, sociologue, historiographe et historien islamique 1332 - 1406

Histoire des Berbères et des dynasties musulmanes de l'Afrique Septentrionale

Chinua Achebe photo

„Ce qui est bon dans le monde africain traditionnel est mauvais au regard du blanc.“

—  Chinua Achebe, livre Le monde s'effondre

Citation extraite de Le monde s’effondre ( Things Fall Apart ), paru en 1958.
Citation rapportée

Joseph Staline photo

„Cette guerre ne ressemble pas à celles du passé : quiconque occupe un territoire lui impose aussi son système social. Tout le monde impose son propre système aussi loin que son armée peut avancer. Il ne saurait en être autrement.“

—  Joseph Staline Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de la RSFSR puis d'URSS 1879 - 1953

à Tito en avril 1945 à propos de la Seconde Guerre mondiale, cité par Milovan Djilas dans Conversations avec Staline (1963)
Seconde Guerre mondiale

Edith Stein photo
John Green photo
Edith Stein photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Émile Durkheim photo
Pierre Bourdieu photo
Jules Michelet photo
Mustafa Kemal Atatürk photo
Adolf Hitler photo
Charles Spurgeon photo

„Si vous voulez qu’une vérité fasse le tour du monde, faites-la conduire par un train-express. Mais si vous désirez qu’un mensonge fasse le même trajet, laissez-le aller de lui-même. Il volera sur les ailes du vent, car il est léger comme une plume. Le mensonge aura fait le tour du globe pendant le temps qu’aura passé la vérité à mettre ses bottes.“

—  Charles Spurgeon 1834 - 1892

If you want truth to go round the world you must hire an express train pull it ; but if you want a lie to go round the world, it will fly : it is light as a feather, and a breath will carry it. It is well said in the old Proverb, “A lie will go round the world while truth is pulling its boots on.”
en

Paulo Freire photo
Mary Kingsley photo
Samuel Huntington photo
Marcel Pagnol photo

„Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait.“

—  Marcel Pagnol écrivain, dramaturge, cinéaste et producteur français 1895 - 1974

Proverbe cité par Marcel Pagnol.
La Cinématurgie de Paris

Maximilien de Robespierre photo
Alain de Benoist photo

„Comment pourrais-je être l'adversaire des étrangers alors qu'il n'y a pas plus étranger que moi au monde dans lequel je vis?“

—  Alain de Benoist, livre Comment peut-on être païen ?

Livres, Comment peut-on être païen ?, 1981, Dernière Année. Notes pour conclure le siècle http://books.google.fr/books?idLI5vx9Mdgb4C&printsecfrontcover&sourcegbs_navlinks_s#vonepage&q&ffalse, 2001

Andrea Pirlo photo
Novalis photo
Georg Wilhelm Friedrich Hegel photo

„Rien de grand ne s'est produit dans le monde sans passion.“

—  Georg Wilhelm Friedrich Hegel philosophe allemand 1770 - 1831

La Philosophie de l'histoire, Cours 1822-1831
Variante: rien de grand dans le monde ne s'est accomplis sans passion

Jean Giono photo
Yasmina Khadra photo

„Pour [mon père], les infortunes ne sont pas une fatalité, mais des incidents de parcours qu’il faut dépasser, quitte à en pâtir dans les minutes qui suivent. Son humilité et son discernement étaient un régal. J’ai tant voulu lui ressembler, jouir de sa frugalité et sa modération! Grâce à lui, alors que je grandissais sur une terre tourmentée depuis la nuit des temps, je refusais de considérer le monde comme une arène. Je voyais bien que les guerres se succédaient aux guerres, les représailles aux représailles, mais je m’interdisais de les cautionner d’une manière ou d’une autre. Je ne croyais pas aux prophéties de la discorde et n’arrivais pas à me faire à l’idée que Dieu puisse inciter ses sujets à se dresser les uns contre les autres et à ramener l’exercice de la foi à une absurde et effroyable question de rapport de forces. Dès lors, je m’étais méfié comme d’une teigne de ce qui me réclame un peu de mon sang pour purifier mon âme. Je ne voulais croire ni aux vallées des larmes ni à celles des ténèbres – il y avait d’autres sites plus séduisants et moins déraisonnables autour de soi. Mon père me disait : « Celui qui te raconte qu’il existe symphonie plus grande que le souffle qui t’anime te ment. Il en veut à ce que tu as de plus beau : la chance de profiter de chaque instant de ta vie. Si tu pars du principe que ton pire ennemi est celui-là même qui tente de semer la haine dans ton cœur, tu auras connu la moitié du bonheur. Le reste, tu n’auras qu’à tendre la main pour le cueillir. Et rappelle-toi ceci : il n’y a rien, absolument rien au-dessus de ta vie… Et ta vie n’est pas au-dessus de celle des autres. »
Je ne l’ai pas oublié.
J’en ai même fait ma principale devise, convaincu que lorsque les hommes auront adhéré à cette logique, ils auront enfin atteint la maturité.“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955

L’Attentat, 2005

Andreï Makine photo
Nicolas Copernic photo

„Car la [raison] principale sur laquelle on s'appuie pour démontrer que le monde est fini, est le mouvement? Et n'admettrions-nous pas que la réalité de cette révolution quotidienne appartient à la terre, et son apparence seulement au ciel!“
Nam potissimum, quo astruere nituntur mundum esse finitum, est motus. Sive igitur finitus sit mundus, sive infinitus, disputationi physiologorum dimittamus, hoc certum habentes, quod terra verticibus conclusa superficie globosa terminatur. Cur ergo haesitamus adhuc, mobilitatem illi formae suae a natura congruentem concedere, magis quam quod totus labatur mundus, cuius finis ignoratur scirique nequit; neque fateamur ipsius quotidianae revolutionis in caelo apparentiam esse, et in terra veritatem?

—  Nicolas Copernic, livre De revolutionibus orbium coelestium

De revolutionibus orbium coelestium (1543)

Nicolas Copernic photo

„On admettra enfin que le soleil lui-même occupe le centre du monde. Toutes ces choses, c'est la loi de l'ordre dans lequel elles se suivent les unes les autres, ainsi que l'harmonie du monde, qui nous les enseigne, pourvu seulement que nous regardions les choses elles-mêmes pour ainsi dire des deux yeux.“
Ipse denique sol medium mundi putabitur possidere, quae omnia ratio ordinis, quo illa sibi invicem succedunt, et mundi totius harmonia nos docet, si modo rem ipsam ambobus (ut aiunt) oculis inspiciamus

—  Nicolas Copernic, livre De revolutionibus orbium coelestium

la
De revolutionibus orbium coelestium (1543)
Source: Le soleil n'occupe pas le centre des mouvements planétaires (pas même le centre des mouvements de la terre) mais le centre de l'Univers, c'est-à-dire, le centre de la sphère des fixes. Le rôle du soleil, dans le système de Copernic est uniquement optique. Il éclaire le monde. Il ne fait pas mouvoir les planètes.

Christopher Hitchens photo
Éric Zemmour photo
Tzvetan Todorov photo
Boris Cyrulnik photo
Paul Lafargue photo

„Ce n'est pas dans le monde des intellectuels, avilis par un siècle d'oppression capitaliste, qu'il faut aller chercher des exemples de courage civique et de dignité morale.“

—  Paul Lafargue personnalité politique française, journaliste et socialiste 1842 - 1911

Le socialisme et les intellectuels, 1900

Jean Raspail photo
Jean Anouilh photo
Che Guevara photo
Richard Feynman photo

„Si, dans un cataclysme, toute notre connaissance scientifique devait être détruite et qu'une seule phrase passe aux générations futures, quelle affirmation contiendrait le maximum d'informations dans le minimum de mots? Je pense que c'est l'hypothèse atomique (ou le fait atomique, ou tout autre nom que vous voudrez lui donner) que toutes les choses sont faites d'atomes - petites particules qui se déplacent en mouvement perpétuel, s'attirant mutuellement à petite distance les unes les autres et se repoussant lorsque l'on veut les faire se pénétrer. Dans cette seule phrase, vous verrez qu'il y a une énorme quantité d'information sur le monde, si on lui applique un peu d'imagination et de réflexion.“

—  Richard Feynman physicien américain 1918 - 1988

If, in some cataclysm, all of scientific knowledge were to be destroyed, and only one sentence passed on to the next generations of creatures, what statement would contain the most information in the fewest words? I believe it is the atomic hypothesis (or the atomic fact, or whatever you wish to call it) that all things are made of atoms little particles that move around in perpetual motion, attracting each other when they are a little distance apart, but repelling upon being squeezed into one another. In that one sentence, you will see, there is an enormous amount of information about the world, if just a little imagination and thinking are applied.
en

Karl Marx photo

„Que les classes dominantes tremblent devant une révolution communiste. Les prolétaires n'ont rien à y perdre que leurs chaînes. Ils ont un monde à gagner. Prolétaires de tous les pays, unissez-vous!“

—  Karl Marx, livre Manifeste du Parti communiste

Mögen die herrschenden Klassen vor einer kommunistischen Revolution zittern. Die Proletarier haben nichts in ihr zu verlieren als ihre Ketten. Sie haben eine Welt zu gewinnen. Proletarier aller Länder, vereinigt euch !
de
Manifeste du Parti communiste, 1848 (avec Friedrich Engels)

Richard Feynman photo

„[…] nous avons toujours eu (chut, chut, fermez les portes!), nous avons toujours eu beaucoup de mal à comprendre l'image du monde que nous offre la mécanique quantique. Du moins, en ce qui me concerne, parce que je suis assez âgé, je ne suis pas encore parvenu à me convaincre que tous ces trucs-là étaient évidents. OK, ça m'énerve toujours. Ainsi quelques étudiants plus jeunes… Vous savez ce que c'est : à chaque nouvelle idée, il faut une ou deux générations pour constater qu'elle ne pose pas de vraie difficulté. Il n'est toujours pas évident pour moi qu'il n'y a pas de vrai problème. Je ne peux pas définir le vrai problème donc je soupçonne qu'il n'y a pas de vrai problème mais je ne suis pas sûr qu'il n'y ait pas de vrai problème.“

—  Richard Feynman physicien américain 1918 - 1988

[...] we have always had (secret, secret, close the doors!) we have always have had a great deal of difficulty in understanding the world view that quantum mechanics represents. At least I do, because I'm an old enough man that I haven't got to the point that this stuff is obvious to me. Okay, I still get nervous with it. And therefore, some of the youngest students...you know how it always is, every new idea, it takes a generation or two until it becomes obvious that there's no real problem. It has not yet become obvious to me that there is no real problem. I cannot define the real problem, therefore I suspect there's no real problem, but I'm not sure there's no real problem.
en

Irène Némirovsky photo
Jules Michelet photo
François de Malherbe photo
Jean de La Bruyère photo
Molière photo
Louis IX de France photo

„Je ameroie mieus que uns Escoz venist d'Escosse et gouvernast le peuple du royaume bien et loyaument, que que tu le gouvernasses mal apertement.“

—  Louis IX de France roi de France 1214 - 1270

Jean de Joinville Livre des saintes paroles et des bons faiz nostre roy saint Looys

Jordan Peterson photo
Félix Houphouët-Boigny photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Charles Bukowski photo
Howard Zinn photo
Adolf Hitler photo

„Tout le monde sur cette terre a sa petite lubie préférée, à laquelle il s'efforce de croire, inlassablement, de toutes ses forces.“

—  Daniel Woodrell écrivain américain 1953

La Fille aux cheveux rouge tomate, 1998

Adolf Hitler photo

„Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain. […] Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison […] Il n’est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle. Une mort lente a quelque chose d’apaisant. Le dogme du christianisme s’effrite devant les progrès de la science. La religion devra faire de plus en plus de concessions. Les mythes se délabrent peu à peu. Il ne reste plus qu’à prouver que dans la nature il n’existe aucune frontière entre l’organique et l’inorganique. Quand la connaissance de l’univers se sera largement répandue, quand la plupart des hommes sauront que les étoiles ne sont pas des sources de lumière mais des mondes, peut-être des mondes habités comme le nôtre, alors la doctrine chrétienne sera convaincue d’absurdité […] Tout bien considéré, nous n’avons aucune raison de souhaiter que les Italiens et les Espagnols se libèrent de la drogue du christianisme. Soyons les seuls à être immunisés contre cette maladie.“

—  Adolf Hitler homme d'État allemand né en Autriche 1889 - 1945

Religion

„Occupe-toi du chemin de ton âme et le monde s'occupera du sien!“

—  Harry Crews écrivain américain 1935 - 2012

Le Chanteur de Gospel, 1968

Pierre Desproges photo
Octave Gréard photo

„Envoyez-moi votre fille, écrivait saint Jérôme à Læta; je me charge de l’élever. » « Gardez auprès de vous votre fille, » répond Fénelon à une mère qui lui avait demandé son avis. Le conseil était nouveau. Le couvent était resté la ressource commune, presque la seule ressource d’éducation pour les jeunes filles. Fénelon n’hésite pas à en signaler les dangers. « J’estime fort l’éducation des bons couvents, dit-il en substance, mais je compte encore plus sur les soins d’une bonne mère, quand elle est libre de s’y appliquer. Si un couvent n’est pas régulier, c’est une école de vanité : les jeunes filles n’y entendent parler du monde que comme d’une espèce d’enchantement; il n’est pas de poison plus subtil; mieux vaut le monde lui-même qu’un couvent mondain. Si l’établissement est demeuré fidèle à l’esprit de son institut, l’ignorance absolue du siècle y règne : l’enfant qui en sort pour entrer dans la vie est comme une personne qu’on aurait nourrie dans les ténèbres d’une profonde caverne, et qu’on ferait tout d’un coup passer au grand jour; rien ne peut être plus redoutable pour une imagination vive que cette surprise soudaine. C’est à la mère sage et discrète qu’il convient d’introduire peu à peu la jeune fille dans la société où elle doit vivre, et d’y accoutumer sa vue. Elle seule d’ailleurs peut découvrir dans son esprit et dans son cœur les mouvements qu’il importe de connaître pour la bien diriger.“

—  Octave Gréard pédagogue et universitaire français 1828 - 1904

L'Éducation des femmes par les femmes, 1885, Fénelon

„"Dans un monde où les imbéciles sont rois, il y a toujours de l'espoir." Wyndham Lewis.“

—  Maurice G. Dantec écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016

American black box. Le Théâtre des opérations 3, 2002-2006

Blaise de Monluc photo
Alain de Benoist photo

„Qu’un écrivain déclare, comme la chose la plus naturelle du monde, qu’il préfère le commerce charnel des très jeunes personnes aux turpitudes classiques de ses contemporains, et il n’en faut pas plus – en pleine société permissive [sic] – pour le faire passer pour le Diable dans le Landerneau parisien. […] Pour ma part, c’est ce « scandale »qui me scandalise. Question de goût d’abord : n’aurait-on pas le droit de préférer caresser les hanches des lycéennes plutôt que la poitrine mafflue de la comtesse Grancéola (réplique matznévienne de la Castafiore ou la ménopause bien sonnée de la baronne Adélaïde Cramouillard, présidente de l’Union mystique universelle. Question de principe aussi : on peut désapprouver ce que l’on veut, mais comment peut-on, au sens propre du terme, être choqué par quoi que ce soit? Quant à la gravité du délit, enfin, il me semble, selon mon échelle de valeurs personnelles, qu’il est plus « scandaleux » de regarder les jeux télévisés, de jouer au Loto ou de lire Le Meilleur, que d’avoir la passion des fesses fraîches, des émotions naissantes et des seins en boutons. Bien des imbéciles se sont horrifiés de la publication des Moins de seize ans. Que des adultes qui admettent fort bien que leur progéniture s’abrutisse des journées entières devant des machines à sous ou des téléfilms débiles, tremblent à l’idée que leur fille, plutôt que de passer son temps avec des crétins de son âge, puisse coucher avec un écrivain « qui pourrait être son père » et tomber dans les rets de ce suborneur de Gabriel, me fait, quant à moi, plutôt éclater de rire. [.. ] Quant aux jeunes personnes qui fréquentent Gabriel Matzneff, je ne doute pas qu’elles apprendront à son contact plus de choses belles et élevées que dans la vulgarité et la niaiserie que secrète à foison leur vie familiale et scolaire.“

—  Alain de Benoist écrivain français 1943

Articles

Octave Gréard photo
Pierre Larrouturou photo

„Le débat [de la réduction du temps de travail] fait chier tout le monde“

—  Pierre Larrouturou personnalité politique française 1964

Anecdotes

Voltaire photo
Oskar Freysinger photo
Napoléon Bonaparte photo
Alexis de Tocqueville photo
Annie Le Brun photo
Léon Bloy photo
Anaïs Nin photo
François Mitterrand photo
Hervé Le Bras photo
Michel Puech photo

„Le monde est purement et simplement composé détats de choses, et dont les énoncés élémentaires vrais sont les images.“

—  Michel Puech philosophe français 1960

La philosophie en clair : 10 classiques sérieusement dépoussiérés, 1999.

André Vingt-Trois photo
Michaël Laitman photo
Alain Badiou photo
John Cowper Powys photo

„Tout le monde le sait, amour et haine sont pile et face.“

—  John Cowper Powys écrivain britannique 1872 - 1963

La Fosse aux chiens, 1952

Yasmina Khadra photo

„Que te dire, Amine? Je crois que même les terroristes les plus chevronnés ignorent vraiment ce qu’il leur arrive. Et ça peut arriver à n’importe qui. Un déclic quelque part dans le subconscient, et c’est parti. Les motivations n’ont pas la même consistance, mais généralement, ce sont des trucs qui s’attrapent comme ça, dit-il en claquant des doigts. Ou ça te tombe sur la tête comme une tuile, ou ça s’ancre en toi tel un ver solitaire. Après, tu ne regardes plus le monde de la même manière. Tu n’as qu’une idée fixe : soulever cette chose qui t’habite corps et âme pour voir ce qu’il y a en dessous. À partir de là, tu ne peux plus faire marche arrière. D’ailleurs, ce n’est plus toi qui es aux commandes. Tu crois n’en faire qu’à ta tête, mais c’est pas vrai. T’es rien d’autre que l’instrument de tes propres frustrations. Pour toi, la vie, la mort, c’est du pareil au même. Quelque part, tu auras définitivement renoncé à tout ce qui pourrait donner une chance à ton retour sur terre. Tu planes. Tu es un extraterrestre. Tu vis dans les limbes, à traquer les houris et les licornes. Le monde d’ici, tu ne veux plus en entendre parler. Tu attends juste le moment de franchir le pas. La seule façon de rattraper ce que tu as perdu ou de rectifier ce que tu as raté – en deux mots, la seule façon de t’offrir une légende, c’est de finir en beauté : te transformer en feu d’artifice au beau milieu d’un bus scolaire ou en torpille lancée à tombeau ouvert contre un char ennemi. Boum! Le grand écart avec, en prime, le statut de martyr. Le jour de la levée de ton corps devient alors, à tes yeux, le seul instant où l’on t’élève dans l’estime des autres. Le reste, le jour d’avant et le jour d’après, c’est plus ton problème; pour toi, ça n’a jamais existé.“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955

L’Attentat, 2005

Sylvain Tesson photo
Léon Bloy photo

„Plus on est semblable à tout le monde plus on est comme il faut. C'est le sacre de la multitude.“

—  Léon Bloy romancier et essayiste français 1846 - 1917

Essai, Éxégèse des Lieux Communs, 1902

Gilbert Keith Chesterton photo
Christian Bobin photo
Frantz Fanon photo
Howard Bloom photo