Citations sur pluie

Une collection de citations sur le thème de pluie.

Avec

Un total de filtre 5441 citations:


Orson Welles photo
Léon Blum photo

„L'abnégation, la charité résultent le plus souvent d'un défaut de vie personnelle.“

—  Léon Blum homme politique français 1872 - 1950

Nouvelles conversations de Goethe avec Eckermann, 1901

Pete Townshend photo

„Quand je suis sur scène - laissez-moi tenter de vous expliquer - quand je suis sur scène, je ne me contrôle plus du tout. Je ne sais même plus qui je suis. (…) Si tu traverses la scène au milieu d'un concert pour une interview, je serais probablement sur le point de te tuer.“

—  Pete Townshend 1945

When I'm on the stage - let me try to explain - when I'm on the stage, I'm not in control of myself at all. I even don't know who I am. (..) If you walked on the stage in the middle of a concert for an interview, I'd probably come close to killing you.
en

Ferhat Abbas photo
Marine Le Pen photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Marine Le Pen photo
Marine Le Pen photo

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Louis XIV photo

„On ne fait jamais rien d’extraordinaire, de grand et de beau, qu’en y pensant plus souvent et mieux que les autres.“

—  Louis XIV roi de France et de Navarre de 1643 à 1715 1638 - 1715

Mémoires pour l’instruction du Dauphin, Volume 2

Mustafa Kemal Atatürk photo
Coluche photo

„Le milieu a tué un parrain. C'est bien, mais deux par deux ça irait plus vite.“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Radio, Y'se foutent bien de notre gueule

Edith Stein photo
Alain de Benoist photo

„Comment pourrais-je être l'adversaire des étrangers alors qu'il n'y a pas plus étranger que moi au monde dans lequel je vis?“

—  Alain de Benoist, livre Comment peut-on être païen ?

Livres, Comment peut-on être païen ?, 1981, Dernière Année. Notes pour conclure le siècle http://books.google.fr/books?idLI5vx9Mdgb4C&printsecfrontcover&sourcegbs_navlinks_s#vonepage&q&ffalse, 2001

Alain de Benoist photo
Guy de Maupassant photo
Yasmina Khadra photo

„Pour [mon père], les infortunes ne sont pas une fatalité, mais des incidents de parcours qu’il faut dépasser, quitte à en pâtir dans les minutes qui suivent. Son humilité et son discernement étaient un régal. J’ai tant voulu lui ressembler, jouir de sa frugalité et sa modération! Grâce à lui, alors que je grandissais sur une terre tourmentée depuis la nuit des temps, je refusais de considérer le monde comme une arène. Je voyais bien que les guerres se succédaient aux guerres, les représailles aux représailles, mais je m’interdisais de les cautionner d’une manière ou d’une autre. Je ne croyais pas aux prophéties de la discorde et n’arrivais pas à me faire à l’idée que Dieu puisse inciter ses sujets à se dresser les uns contre les autres et à ramener l’exercice de la foi à une absurde et effroyable question de rapport de forces. Dès lors, je m’étais méfié comme d’une teigne de ce qui me réclame un peu de mon sang pour purifier mon âme. Je ne voulais croire ni aux vallées des larmes ni à celles des ténèbres – il y avait d’autres sites plus séduisants et moins déraisonnables autour de soi. Mon père me disait : « Celui qui te raconte qu’il existe symphonie plus grande que le souffle qui t’anime te ment. Il en veut à ce que tu as de plus beau : la chance de profiter de chaque instant de ta vie. Si tu pars du principe que ton pire ennemi est celui-là même qui tente de semer la haine dans ton cœur, tu auras connu la moitié du bonheur. Le reste, tu n’auras qu’à tendre la main pour le cueillir. Et rappelle-toi ceci : il n’y a rien, absolument rien au-dessus de ta vie… Et ta vie n’est pas au-dessus de celle des autres. »
Je ne l’ai pas oublié.
J’en ai même fait ma principale devise, convaincu que lorsque les hommes auront adhéré à cette logique, ils auront enfin atteint la maturité.“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955

L’Attentat, 2005

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“