Citations sur la colère

Une collection de citations sur le thème de colère.

Avec

Un total de filtre 77 citations:


Paulo Freire photo
Edith Stein photo
Jean Pic de la Mirandole photo

„Chacun a en lui-même dix punitions : ignorance, tristesse, inconstance, cupidité, injustice, luxure, envie, perfidie, colère, méchanceté.“

—  Jean Pic de la Mirandole philosophe et théologien humaniste italien 1463 - 1494

Neuf cents conclusions philosophiques, cabalistiques et théologiques, 1486

Louis XIV photo

„Si je n’étais roi, je me mettrais en colère.“

—  Louis XIV roi de France et de Navarre de 1643 à 1715 1638 - 1715

En 1679, lorsque le duc de Lauzun parla insolemment à Louis le Grand.

Michael Connelly photo
Robert Patrick photo

„Faut-il vraiment passer par les cinq étapes officielles du deuil - voyons, lesquelles? Colère, déni, marchandage, dépression et acceptation. Bon, reculez: voici mon discours d'acceptation. Je suis maintenant et j'ai toujours été une grande tapette, responsable pour le chic dans toutes ses manifestations, et j'ai mes propres cinq étapes : insouciance, sentimentalité, sarcasme, burlesque et cochonnerie! Ils m'ont soutenu au long de ma vie et, merde, ils me soutiendront en mourant!“

—  Robert Patrick auteur dramatique, parolier, acteur et metteur en scène 1937

Must one go through the five official stages? What are those five stages again: "anger, denial, bargaining, depression, and acceptance." Well, back up: here comes my acceptance speech. "I am now, and I have always been a flaming faggot, responsible for style in its every manifestation. I have my own five steps: flippancy, sentimentality, sarcasm, camp, and smut. They've got me through life, and deity dammit, they'll get me through death!"
en
Untold Decades: Seven Comedies of Gay Romance (1988)

Antonin Artaud photo
Jean-Baptiste Bidegain photo
Louis C.K. photo

„Il y a à peu près un an, je suis descendu dans la cour de mon immeuble pour la première fois. C'était un dimanche matin, et c'est le moment de la semaine où je suis le moins présentable. J'avais un tee-shirt avec des tâches de nourriture, de moi, d'autres choses… et j'étais assis là dans cette cour où je me sentais un peu décalé. Et j'ai remarqué ce type de l'autre côté de la cour, le genre chic, et il me regardait comme ça [grimace de dégoût et de suspicion]. Je sais qu'il était persuadé que je ne vivais pas dans l'immeuble, que je traînais dans la rue et que j'avais décidé de venir m'assoir dans la cour. Et je sais qu'il avait envie de venir et de s'occuper de moi lui-même. Je me disais « Oh, s'il te plait, fais-le! », et j'ai essayé de paraître encore plus dégueu.
Finalement, je le vois venir vers moi, genre « ah non, ça ne va pas se passer comme ça… » Et moi, j'étais tellement excité! D'avoir cette confrontation dans laquelle je n'ai absolument pas tort! Il arrive devant moi et il me dit : « Excusez-moi. Est-ce que vous habitez ici? » Et je lui répond « Non. » Alors il me dit : « Mais alors qu'est-ce que vous faites là? » Je lui dit : « J'ai besoin de me reposer, je passe un moment difficile… » Il réplique « C'est une propriété privée. » Et je lui sort : « Ouais, mais je n'y crois pas vraiment à ça… » […] Alors il va voir le portier et je le vois parler de moi. Et je vois le portier lui répondre « Oh non, c'est bon, ce type habite ici. » Ahhhh, le regard du gars! Un magnifique cocktail de colère et de confusion. C'est comme si j'avais inventé une nouvelle façon de blesser quelqu'un.“

—  Louis C.K. acteur et humoriste américain 1967

Oh My God (2013)

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Henri Wallon photo

„Toutes les émotions : plaisir, joie, colère, angoisse, peur, timidité, peuvent-être ramenées à la manière dont le tonus se forme, se consomme ou se conserve.“

—  Henri Wallon philosophe, psychologue, neuropsychiatre, pédagogue et homme politique français 1879 - 1962

La vie mentale (encyclopédie), 1938, Sur l'Émotion :

Richard Wagner photo
Boccace photo
Joseph Joubert photo

„Nos haines et nos amours, nos colères et notre douceur, notre force et notre faiblesse, notre paresse et notre activité, la morale a tout cela à diriger.“

—  Joseph Joubert philosophe et essayiste français 1754 - 1824

Tome 1, De la sagesse, de la vertu, de la morale, de la règle et du devoir

Louis Aragon photo

„Voici des années mortes. On vit au jour le jour. De temps à autre, on tourne la page et ce qu'on lit au verso n'est pas pour effrayer. A force de monter les escaliers et de les descendre, je me suis fait une philosophie. Quelques pays, quelques amis : tout passe, et parfois il y a des colères bleues, des injures, des gifles, un peu de sang sur les doigts. Mais ce qui revient toujours, c'est le décor de Paris que traversent la Seine et le métropolitain comme deux poignards tatoués.“

—  Louis Aragon poète et romancier français 1897 - 1982

Cette citation provient d'une revue dirigée par André Breton. Elle expose les propos critiques de Louis Aragon dans une rubrique qu'il lui avait été attribuée dans ce numéro. Il avait choisi notamment de commenter le recueil Dix-neuf poèmes élastiques de Blaise Cendrars dont il est question ici.
Littérature n°8, 1919 (critique)

Charles Bukowski photo
Théophraste photo
Marguerite Yourcenar photo

„Rien dans cette immensité n'avait de nom : il se retint de penser que l'oiseau qui pêchait, balancé sur une crête, était une mouette, et l'étrange animal qui bougeait dans une mare ses membres si différents de ceux de l'homme une étoile de mer. La marée baissait toujours, laissant derrière elle des coquillages aux spirales aussi pures que celles d'Archimède; le soleil montait insensiblement, diminuant cette ombre humaine sur le sable. Plein d'une révérencieuses pensée qui l'eût fait mettre à mort sur toutes les places publiques de Mahomet ou du Christ, il songea que les symboles les plus adéquats du conjectural Bien Suprême sont encore ceux qui passent absurdement pour les plus idolâtres, et ce globe igné le seul Dieu visible pour des créatures qui dépériraient sans lui. De même, le plus vrai des anges était cette mouette qui avait de plus que les Séraphins et les Trônes l'évidence d'exister. Dans ce monde sans fantômes, la férocité même était pure : le poisson qui frétillait sous la vague ne serait dans un instant qu'un sanglant bon morceau sous le bec de l'oiseau pêcheur, mais l'oiseau ne donnait pas de mauvais prétexte à sa faim. Le renard et le lièvre, la ruse et la peur, habitaient la dune où il avait dormi, mais le tueur ne se réclamait pas de lois promulguées jadis par un renard sagace ou un renard-dieu; la victime ne se croyait pas châtiée pour ses crimes et ne protestait pas en mourant de sa fidélité à son prince. La violence du flot était sans colère. La mort, toujours obscène chez les hommes, était propre dans cette solitude.“

—  Marguerite Yourcenar, livre L'Œuvre au noir

L'Œuvre au noir, 1968

Germaine Tillion photo
Henning Mankell photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“