Citations sur les problèmes

Une collection de citations sur le thème de problème, pluie, bien-être, tout.

Meilleures citations sur les problèmes

Ousmane Sembène photo

„Si tu comprends très bien les problèmes, tu ne comprends pas les hommes.“

—  Ousmane Sembène, livre Les Bouts de bois de Dieu

Les Bouts de bois de Dieu, 1960

Robert Kiyosaki photo

„Un emploi n'est qu'une solution à court terme d'un problème à long terme.“

—  Robert Kiyosaki, livre Père riche

Père riche, père pauvre, 1997

John Cowper Powys photo

„Quand on connaît les ficelles, plus de problèmes.“

—  John Cowper Powys écrivain britannique 1872 - 1963

La Fosse aux chiens, 1952

Joseph Heller photo

„Se défiler devant les problèmes ne les a jamais résolus.“

—  Joseph Heller écrivain américain 1923 - 1999

, 1961

„Le problème n'est plus comment bâtir le paradis sur Terre, mais comment y vivre.“

—  Alexandre Zinoviev écrivain russe 1922 - 2006

Les confessions d'un homme en trop, 1990

Napoleon Hill photo

„Chaque difficulté porte en elle le germe d'un avantage équivalent ou supérieur.“

—  Napoleon Hill écrivain américain 1883 - 1970

Le pouvoir de la persuasion, Votre clé vers la réussite, 1970

William Tecumseh Sherman photo

„La solution finale au problème indien.“

—  William Tecumseh Sherman militaire, homme d'affaires, enseignant et écrivain américain 1820 - 1891

The final solution to the Indian problem.
en
Dans une lettre adressée au général Ulysses Simpson Grant

Fritz Lang photo

„Le cinéma peut montrer des problèmes, pas les résoudre.“

—  Fritz Lang cinéaste américain d'origine autrichienne 1890 - 1976

De Fritz Lang

Terry Goodkind photo

„Richard : Pense à la solution, pas au problème!“

—  Terry Goodkind écrivain américain 1948

Référence à se que Zedd lui disait dans le tome 1 et à la façon dont il résoud les problèmes
L'Epée de vérité, Le Temple des vents (Temple of the Winds, 1997)

Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Charles Bukowski photo

Toutes citations sur les problèmes

Un total de filtre 293 citations:

Pierre Bourdieu photo
Marine Le Pen photo
Samuel Huntington photo
Éric Zemmour photo
Alain de Benoist photo
John Maynard Keynes photo
Arthur Schopenhauer photo

„Dans toute controverse ou argumentation, il faut que l'on s'entende sur quelque chose, un principe à partir duquel on va juger du problème posé : on ne saurait discuter avec quelqu'un qui conteste les principes.“
Contra negantem principia non est disputandum.

—  Arthur Schopenhauer philosophe allemand 1788 - 1860

La Dialectique éristique publiée en Français sous le titre L'Art d'avoir toujours raison, 1830

Jacques Ellul photo
Richard Feynman photo

„[…] nous avons toujours eu (chut, chut, fermez les portes!), nous avons toujours eu beaucoup de mal à comprendre l'image du monde que nous offre la mécanique quantique. Du moins, en ce qui me concerne, parce que je suis assez âgé, je ne suis pas encore parvenu à me convaincre que tous ces trucs-là étaient évidents. OK, ça m'énerve toujours. Ainsi quelques étudiants plus jeunes… Vous savez ce que c'est : à chaque nouvelle idée, il faut une ou deux générations pour constater qu'elle ne pose pas de vraie difficulté. Il n'est toujours pas évident pour moi qu'il n'y a pas de vrai problème. Je ne peux pas définir le vrai problème donc je soupçonne qu'il n'y a pas de vrai problème mais je ne suis pas sûr qu'il n'y ait pas de vrai problème.“

—  Richard Feynman physicien américain 1918 - 1988

[...] we have always had (secret, secret, close the doors!) we have always have had a great deal of difficulty in understanding the world view that quantum mechanics represents. At least I do, because I'm an old enough man that I haven't got to the point that this stuff is obvious to me. Okay, I still get nervous with it. And therefore, some of the youngest students...you know how it always is, every new idea, it takes a generation or two until it becomes obvious that there's no real problem. It has not yet become obvious to me that there is no real problem. I cannot define the real problem, therefore I suspect there's no real problem, but I'm not sure there's no real problem.
en

Mustafa Kemal Atatürk photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Joseph Staline photo

„Quand il y a une personne, il y a un problème. Quand il n'y a personne, il n'y a pas de problème.“

—  Joseph Staline Secrétaire général du Comité central du Parti communiste de la RSFSR puis d'URSS 1879 - 1953

Thomas Szasz photo
Corinne Maier photo
Rocé photo
Joseph Conrad photo
Tristan Tzara photo
Moshe Lewin photo
Yasmina Khadra photo

„Que te dire, Amine? Je crois que même les terroristes les plus chevronnés ignorent vraiment ce qu’il leur arrive. Et ça peut arriver à n’importe qui. Un déclic quelque part dans le subconscient, et c’est parti. Les motivations n’ont pas la même consistance, mais généralement, ce sont des trucs qui s’attrapent comme ça, dit-il en claquant des doigts. Ou ça te tombe sur la tête comme une tuile, ou ça s’ancre en toi tel un ver solitaire. Après, tu ne regardes plus le monde de la même manière. Tu n’as qu’une idée fixe : soulever cette chose qui t’habite corps et âme pour voir ce qu’il y a en dessous. À partir de là, tu ne peux plus faire marche arrière. D’ailleurs, ce n’est plus toi qui es aux commandes. Tu crois n’en faire qu’à ta tête, mais c’est pas vrai. T’es rien d’autre que l’instrument de tes propres frustrations. Pour toi, la vie, la mort, c’est du pareil au même. Quelque part, tu auras définitivement renoncé à tout ce qui pourrait donner une chance à ton retour sur terre. Tu planes. Tu es un extraterrestre. Tu vis dans les limbes, à traquer les houris et les licornes. Le monde d’ici, tu ne veux plus en entendre parler. Tu attends juste le moment de franchir le pas. La seule façon de rattraper ce que tu as perdu ou de rectifier ce que tu as raté – en deux mots, la seule façon de t’offrir une légende, c’est de finir en beauté : te transformer en feu d’artifice au beau milieu d’un bus scolaire ou en torpille lancée à tombeau ouvert contre un char ennemi. Boum! Le grand écart avec, en prime, le statut de martyr. Le jour de la levée de ton corps devient alors, à tes yeux, le seul instant où l’on t’élève dans l’estime des autres. Le reste, le jour d’avant et le jour d’après, c’est plus ton problème; pour toi, ça n’a jamais existé.“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955

L’Attentat, 2005

Lisa Randall photo
Günter Maschke photo
Isaac Asimov photo

„Si le savoir peut créer des problèmes, ce n'est pas l'ignorance qui les résoudra.“

—  Isaac Asimov écrivain américain 1920 - 1992

Autres parutions

Michael Moore photo
Jean-Claude Michéa photo
Michel Foucault photo
Edward Palmer Thompson photo
Manuel Valls photo
Michaël Laitman photo

„L'être humain est créé de sorte que cinq doigts lui suffisent amplement. Son cerveau est conçu de façon à ce qu'il préfère travailler avec cinq doigts, bien que, si nécessaire, il puisse composer avec des doigts en moins et pallier, en quelque sorte, sa déficience. Toutefois, l'être humain n'est absolument pas préparé à travailler avec six ou sept doigts; la nature ne l'a doté d'aucune technique propre à un tel usage. Il ne peut même pas s'imaginer ce qu'il ferait d'un doigt supplémentaire […] Ainsi, tout ce qui relève de la matière ne nous pose aucun problème. Si nous nous en tenons aux limites qu'elle nous impose, nous nous trouvons plutôt satisfaits des connaissances que nous y acquérons. Mais imaginez maintenant qu'un Kabbaliste, qui atteint des formes (de connaissance) supérieures, ressente le caractère insignifiant des niveaux de compréhension inférieurs. Faites-vous une idée de son aspiration quasi obsessive pour ce qui est d'étendre, jusqu'à l'infini, la gamme de ses facultés sensorielles. Un Kabbaliste voudrait acquérir des milliers de doigts-tentacules. Il n'aura de cesse qu'il n'ait élargi sa palette de couleurs-sensations, et ce, jusqu'à ce qu'elles fusionnent en une science tout-en-un dont la simplicité n'ait d'égale que la blancheur qui émane des hautes sphères spirituelles.“

—  Michaël Laitman 1946

I am created so that five digits are absolutely sufficient for me. My
Introduction to the Book of Zohar (2005)

George Carlin photo
Thomas Szasz photo
Jared Diamond photo
Sigmund Freud photo
Christoph Blocher photo
Uli Windisch photo
Pierre Bourdieu photo
Joseph E. Stiglitz photo
Boualem Sansal photo
Carl Gustav Jung photo
Georges Charpak photo
J.B.S. Haldane photo
Maria-Antonietta Macciocchi photo
Joseph Bertrand photo
Roberto Saviano photo
Emmanuel Todd photo
François Mitterrand photo
Ernest Renan photo
Jack Goody photo
Boualem Sansal photo
Samuel Huntington photo
Roger Köppel photo
Christian Huygens photo
Toni Morrison photo

„Ça fait mal de respirer quand il fait aussi froid, mais malgré tous les problèmes d'être coincés par l'hiver dans la ville, ils le supportent parce que tout vaut d'être sur l'Avenue Lenox à l'abri des sales Blancs et des trucs qu'ils inventent; là où les trottoirs, couverts de neige ou non, sont plus larges que les grandes rues des villes où ils sont nés et où des gens parfaitement ordinaires peuvent attendre à l'arrêt, monter dans le tramway, donner une pièce au conducteur et aller partout où ils veulent, même si on n'a pas envie d'aller si loin parce que tout ce qu'on veut est sur place : l'église, la boutique, la fête, les femmes, les hommes, la boîte à lettres (mais pas de lycée), le marchand de meubles, le vendeur de journaux ambulant, les bistrots clandestins (mais pas de banque), les instituts de beauté, les coiffeurs, les bars à juke-box, les voitures à glace, les chiffonniers, les salles de billard, les marchés couverts, les vendeurs de la loterie, et tous les clubs, organisations, syndicats, sociétés, fraternités, sororités ou associations imaginables. Les ornières de ces services, bien sûr, sont usées et des pistes sont lissées par les membres d'un groupe dans le territoire d'un autre où on croit qu'il y a quelque chose de curieux ou d'excitant. Un truc brillant, crépitant, effrayant. Là où on peut faire sauter le bouchon et porter la bouche glacée du verre à la sienne. Où on peut trouver le danger ou le devenir; où on peut se battre jusqu'à tomber et sourire au couteau quand il vous rate ou non. Juste voir ça, c'est merveilleux. Et c'est tour aussi merveilleux de savoir que dans son propre immeuble il y a des listes faites par les épouses pour envoyer le mari au marché couvert, que des draps impossibles à étendre sous la neige sont tendus dans les cuisines comme les rideaux dans un sketch de patronage sur l'Abyssinie.“

—  Toni Morrison, livre Jazz

Jazz, 1992

Octave Mirbeau photo
Milton Friedman photo
Angela Merkel photo
Albert Jacquard photo
Jean-Paul Demoule photo
Jacques-Yves Cousteau photo
Dominique Bourg photo

„[…] les flux de matières et d'énergie [sont] aujourd'hui le fond du problème à l'échelle planétaire.“

—  Dominique Bourg philosophe et professeur d'université français 1953

2016

Cédric Villani photo
Yasmina Khadra photo
Sophie de Menthon photo
Dieudonné photo

„Jésus a fait la tournée « Aimez-vous les uns les autres » et puis il a eu des problèmes avec les arrêtés municipaux.“

—  Dieudonné humoriste, acteur et militant politique français 1966

One man show, Rendez-nous Jésus

Amélie Nothomb photo
Jared Diamond photo
Jean Giono photo
Loïc Decrauze photo
Gilbert Keith Chesterton photo
Gustave Parking photo

„Le couple, c'est essayer de régler à deux, des problèmes qu'on aurait jamais eu tout seul.“

—  Gustave Parking acteur de théâtre et cinéma, animateur de radio et de télévision 1955

Le jardinier misanthrope

Jean-Paul II photo
Madonna photo

„Papa ne me fais pas la morale, j'ai de gros problèmes,
Papa ne me fais pas la morale, j'en perds le sommeil,
Mais j'ai fait mon choix, je garde mon bébé!“

—  Madonna chanteuse américaine 1958

Papa don't preach, I'm in trouble deep!
Papa don't preach, I've been losing sleep!
But I made up my mind, I'm keeping my baby!
en
Paroles de chansons

Jean Rohou photo
Jared Diamond photo
Friedrich Nietzsche photo
Ludwig Wittgenstein photo
Édouard Balladur photo
Jean-Luc Mélenchon photo
Philippe Alexandre photo
Guillaume de Tanoüarn photo