Citations sur la religion

Une collection de citations sur le thème de dieu, christ, religion, pluie.

Meilleures citations sur la religion

Napoléon Bonaparte photo

„J'aime mieux la religion de Mahomet. Elle est moins ridicule que la nôtre.“

—  Napoléon Bonaparte général, premier consul et empereur des Français 1769 - 1821

Sur la religion

Napoléon Bonaparte photo

„Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole“

—  Napoléon Bonaparte général, premier consul et empereur des Français 1769 - 1821

Allocution aux curés de Milan, 5 juin 1800
Sur la religion

Rudy Rucker photo

„Toutes les religions sont un tissus de fadaises.“

—  Rudy Rucker, livre Maître de l'espace et du temps

Maître de l'espace et du temps, 1984

Frédéric Beigbeder photo

„Je vous aime mais j'emmerde la religion chrétienne.“

—  Frédéric Beigbeder écrivain français 1965

, 2003

Nadine de Rothschild photo

„Personne ne comprend la religion.“

—  Pete Dexter écrivain américain 1943

God's Pocket, 1983

Fernando Pessoa photo

„La mer est la religion de la Nature“

—  Fernando Pessoa écrivain et poète portugais 1888 - 1935

„La Guerre des Religions du XXIème siècle sera métalocale, et elle sera.“

—  Maurice G. Dantec écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016

American black box. Le Théâtre des opérations 3, 2002-2006

Napoléon Bonaparte photo

„La religion de Mahomet est la plus belle.“

—  Napoléon Bonaparte général, premier consul et empereur des Français 1769 - 1821

Sur la religion

Émile Zola photo

„La religion tolérait bien des faiblesses, quand on gardait les convenances.“

—  Émile Zola, Les Rougon-Macquart

Les Rougon-Macquart, Nana, 1880

Toutes citations sur la religion

Un total de filtre 326 citations:

Mustafa Kemal Atatürk photo
Adolf Hitler photo
Honoré de Balzac photo
Christopher Hitchens photo
Marine Le Pen photo
Kateb Yacine photo
Mario Vargas Llosa photo

„Le nationalisme est la culture de l'inculte, la religion de l'esprit de clocher et un rideau de fumée derrière lequel nichent le préjugé, la violence et souvent le racisme“

—  Mario Vargas Llosa écrivain péruvien et espagnol, auteur de romans et d'essais politiques 1936

Les Enjeux de la liberté, 1991

Napoléon Bonaparte photo
George Carlin photo
Ibn Khaldoun photo
Alexis Carrel photo
Marc Ferro photo
Hocine Aït Ahmed photo
Marine Le Pen photo
Christopher Hitchens photo
Éric Zemmour photo
Gustave Flaubert photo
Frithjof Schuon photo
Tenzin Gyatso photo
Gustave Le Bon photo
Adolf Hitler photo
André Maurois photo

„Se réclamer d’un Livre saint (ou du sens qu’une époque lui prête) n’est qu’un facteur historique parmi d’autres. Aucune société, aucune culture, avec son fourmillement et ses contradictions, n’est fondée sur une doctrine. De l’entrecroisement confus de facteurs de tout espèce qui composent une civilisation, la partie qui semble émerger est la religion, ou encore les grands principes affichés, parce que c’est la partie audible, lisible, langagière d’une civilisation, la partie qui saute aux yeux et aux oreilles et d’après laquelle on est porté à la caractériser et à la dénommer. On parle donc de civilisation chrétienne de l’Occident, on attribue son humanitarisme au christianisme. […] la religion n’est qu’un facteur parmi bien d’autres […] vouloir privilégier tel ou tel facteur, est un choix partisan et confessionnel. De plus, en notre siècle, les Églises ont une influence plus réduite dans les sociétés sécularisées. Le christianisme y est enraciné, il n’en est pas pour autant la racine; encore moins le représentant de ces sociétés devenues différentes de lui, sauf lorsqu’il s’en inspire. L’Europe n’a pas de racines, chrétiennes ou autres, elle s’est faite par étapes imprévisibles, aucune de ses composantes n’étant plus originales qu’une autre. Elle n’est pas préformée dans le christianisme, elle n’est pas le développement d’un germe, mais le résultat d’une épigénèse. Le christianisme également du reste.“

—  Paul Veyne historien français 1930

Quand notre monde est devenu chrétien, 2007

Adolf Hitler photo

„Le christianisme est une rébellion contre la loi naturelle, une protestation contre la nature. Poussé à sa logique extrême, le christianisme signifierait la culture systématique de l’échec humain. […] Mais il n’est pas question que le national-socialisme se mette un jour à singer la religion en établissant une forme de culte. Sa seule ambition doit être de construire scientifiquement une doctrine qui ne soit rien de plus qu’un hommage à la raison […] Il n’est donc pas opportun de nous lancer maintenant dans un combat avec les Églises. Le mieux est de laisser le christianisme mourir de mort naturelle. Une mort lente a quelque chose d’apaisant. Le dogme du christianisme s’effrite devant les progrès de la science. La religion devra faire de plus en plus de concessions. Les mythes se délabrent peu à peu. Il ne reste plus qu’à prouver que dans la nature il n’existe aucune frontière entre l’organique et l’inorganique. Quand la connaissance de l’univers se sera largement répandue, quand la plupart des hommes sauront que les étoiles ne sont pas des sources de lumière mais des mondes, peut-être des mondes habités comme le nôtre, alors la doctrine chrétienne sera convaincue d’absurdité […] Tout bien considéré, nous n’avons aucune raison de souhaiter que les Italiens et les Espagnols se libèrent de la drogue du christianisme. Soyons les seuls à être immunisés contre cette maladie.“

—  Adolf Hitler homme d'État allemand né en Autriche 1889 - 1945

Religion

Yvan Perrin photo
Léo Taxil photo
Vincent Peillon photo

„La laïcité elle-même peut alors apparaître comme cette religion de la République recherchée depuis la Révolution.“

—  Vincent Peillon homme politique français 1960

La Révolution française n'est pas terminée, 2008

Alexis de Tocqueville photo
Vincent Peillon photo
Jean-Marc Ayrault photo
Michel Onfray photo
Octave Gréard photo
Antoine Bello photo

„Des millions d'enfants juifs ou arabes sont, pour le dogme, soumis à la circoncision, étant bébés ou à un âge plus avancé. Une telle cruauté n'est possible qu'avec le déni total de la sensibilité de l'enfant. Mais qui peut aujourd'hui sérieusement dire qu'un enfant ne ressent rien? En Inde, des millions de filles ont été violées en tant que jeunes mariées, et ceci au nom de la doctrine religieuse sanctionnée par le mariage. Un nombre infini de rites d'initiation, pardonnés par la religion, ne sont rien d'autre que de sadiques maltraitances de l'enfant.“

—  Alice Miller 1923 - 2010

Millions of Jewish or Arab children are, for the sake of dogma, subjected to circumcision, as infants or at an advanced age. Such cruelty is only possible with the total denial of the child's sensibility. But who can seriously say today that a child does not feel? In India, millions of girls have been raped as brides and this in the name of the religiously sanctioned doctrine of marriage. Countless initiation rites, condoned by religion, are nothing more than the sadistic mistreatment of children
en
Articles et interviews

Nadine Morano photo
Mohandas Karamchand Gandhi photo

„Si un homme parvient au cœur de sa propre religion, il se trouve, de ce fait, au cœur même des autres religions.“

—  Mohandas Karamchand Gandhi leader politique et religieux indien 1869 - 1948

Années 1940

Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles photo
Nicolas Sarkozy photo
Neil Gaiman photo
Loïc Decrauze photo
Robert Silverberg photo
Sigmund Freud photo
Aimé Césaire photo

„Entre colonisateur et colonisé, il n'y a de place que pour la corvée, l'intimidation, la pression, la police, le vol, le viol, les cultures obligatoires, le mépris, la méfiance, la morgue, la suffisance, la muflerie, des élites décérébrées, des masses avilies. […] J'entends la tempête. On me parle de progrès, de "réalisations", de maladies guéries, de niveaux de vie élevés au-dessus d'eux-mêmes. Moi, je parle de sociétés vidées d'elles-mêmes, des cultures piétinées, d'institutions minées, de terres confisquées, de religions assassinées, de magnificences artistiques anéanties, d'extraordinaires possibilités supprimées. On me lance à la tête des faits, des statistiques, des kilométrages de routes, de canaux, de chemin de fer. Moi, je parle de milliers d'hommes sacrifiés au Congo-Océan. Je parle de ceux qui, à l'heure où j'écris, sont en train de creuser à la main le port d'Abidjan. Je parle de millions d'hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d'hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d'infériorité, le tremblement, l'agenouillement, le désespoir, le larbinisme. On m'en donne plein la vue de tonnage de coton ou de cacao exporté, d'hectares d'oliviers ou de vignes plantés. Moi, je parle d'économies naturelles, d'économies harmonieuses et viables, d'économies à la mesure de l'homme indigène désorganisées, de cultures vivrières détruites, de sous-alimentation installée, de développement agricole orienté selon le seul bénéfice des métropoles, de rafles de produits, de rafles de matières premières.“

—  Aimé Césaire, livre Discours sur le colonialisme

Discours sur le colonialisme, 1950

Charles de Galles photo

„L'islam médiéval fut une religion d'une tolérance remarquable pour son temps, permettant au Juifs et aux Chrétiens le droit de pratiquer leur culte, un exemple qui ne fut, malheureusement, pas suivi en Occident durant des siècles. Ce qui est remarquable c'est la mesure dans laquelle l'Islam fait partie de l'Europe depuis si longtemps, tout d'abord en Espagne, puis dans les Balkans, et la mesure dans laquelle il a contribué si largement à la civilisation que nous tous considérons trop souvent, à tort, comme uniquement occidentale. L'Islam fait partie de notre passé et de notre présent, dans tous les domaines de l'activité humaine. Il a contribué à créer l'Europe moderne. Il fait partie de notre propre héritage.“

—  Charles de Galles prince de Galles, membre de la famille royale britannique 1948

Medieval Islam was a religion of remarkable tolerance for its time, allowing Jews and Christians the right to practise their inherited beliefs, and setting an example which was not, unfortunately, copied for many centuries in the West. The surprise, ladies and gentlemen, is the extent to which Islam has been a part of Europe for so long, first in Spain, then in the Balkans, and the extent to which it has contributed so much towards the civilisation which we all too often think of, wrongly, as entirely Western. Islam is part of our past and our present, in all fields of human endeavour. It has helped to create modern Europe. It is part of our own inheritance, not a thing apart.
en

Nicolas de Condorcet photo
Sergueï Averintsev photo
Dominique de Pradt photo
Arthur Koestler photo
Denis Diderot photo
Philippe Barbarin photo
Jean Rohou photo
Sébastien Castellion photo

„L'islam est la plus réactionnaire, la plus antidémocratique, la plus fermée aux droits de l'homme de toutes les religions.“

—  Jean-Claude Barreau 1933

De l'Islam en général et du monde moderne en particulier

Françoise d’Aubigné photo
Emma Goldman photo
Gustave Le Bon photo
Napoléon Bonaparte photo
André Comte-Sponville photo
Michel Onfray photo

„Redescendre le ciel sur terre, voilà l’objectif de tout philosophe hédoniste. Et pour ce faire, la religion campe l’ennemi prioritaire. Les religions plutôt, toutes.“

—  Michel Onfray philosophe français 1959

Contre-histoire de la philosophie I — Les sagesses antiques, 2006

Marc Bloch photo
Adolf von Harnack photo
Paul Henri Thiry d'Holbach photo
Bernard-Henri Lévy photo
Marcel Lefebvre photo

„Je me suis trouvé pendant quinze ans à Dakar avec trois millions de musulmans, cent mille catholiques et quatre cent mille animistes, et si pendant ces quinze ans on a pu convertir dix musulmans, c'est un maximum. Je veux dire les convertir vraiment, les faire passer de l'islam au catholicisme. Je ne dis pas qu'il n'y ait pas eu une certaine influence catholique grâce à nos écoles où nous avions jusqu'à 10 à 15% de musulmans. Je n'en voulais pas davantage, sinon ils auraient imposé l'islam dans nos écoles. Une fois qu'ils sont forts, ils s'imposent, prennent la tête du mouvement et essayent de convertir les autres. Quand ils sont faibles, ils écoutent et se taisent. Les jeunes gens qui ont été dans nos écoles ont certainement été influencés, peut être certains d'entre-eux ont-ils désiré le baptême c'est très possible. Mais c'est très difficile pour un jeune homme de se convertir au catholicisme, car il est chassé de sa famille, il sait qu'il risque même d'être empoisonné. […] Il n'y a que ceux qui sont étudiants en université qui arrivent à se convertir parce qu'ils sont indépendants. Ils savent que leur avenir est assuré; dont ils n'ont plus besoin de leur famille et partiront en Europe, ils peuvent se convertir. Mais convertir quelqu'un qui est dans sa famille, c'est pratiquement impossible. En inspirant la religion islamique; le démon a véritablement empêché la conversion de millions d'hommes.“

—  Marcel Lefebvre prélat catholique 1905 - 1991

Sur l'islam

Napoléon Bonaparte photo
Joseph Joubert photo
Jean-Christophe Rufin photo

„Les guerres de religion sont toujours une providence pour les criminels. La violence tout à coup devient sainte; pourvu qu’ils sachent mimer la dévotion, au moins en paroles, licence leur est donnée par un Dieu d’accomplir les infamies dont ils ont longtemps rêvé.“

—  Jean-Christophe Rufin, livre Rouge Brésil

Brazil Red
Rouge Brésil, 2001
Variante: Les guerres sont toujours une providence pour les criminels. La violence tout à coup devient sainte; pourvu qu'ils sachent mimer la dévotion, au moins en paroles, licence leur est donnée par un Dieu d'accomplir les infamies dont ils ont longtemps rêvé.
(Partie IV Sienne, Ch. 3)

Benoît XVI photo

„Le judaïsme n'est pas une nation, encore moins une race, c'est une religion implantée dans des races très diverses.“

—  Jean-Claude Barreau 1933

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Israël

„Sociologiquement parlant, une religion est une vérité imposée par des convaincus à des indifférents; elle n'est pas un besoin de la nature humaine en général.“

—  Paul Veyne historien français 1930

Le quotidien et l'intéressant, 1995 (entretiens avec C. Darbo-Peschanski)

Alain Juppé photo
Kateb Yacine photo
Samuel Huntington photo
John Henry Newman photo
Voltaire photo
Karl Polanyi photo
Aude de Kerros photo
Jean Tremblay photo
Christopher Hitchens photo
Honoré de Balzac photo
Allan Kardec photo

„La science et la religion n'ont pu s'entendre jusqu'à ce jour, parce que, chacune envisageant les choses à son point de vue exclusif, elles se repoussaient mutuellement. Il fallait quelque chose pour combler le vide qui les séparait, un trait d'union qui les rapprochât; ce trait d'union est dans la connaissance des lois qui régissent le monde spirituel et ses rapports avec le monde corporel, lois tout aussi immuables que celles qui règlent le mouvement des astres et l'existence des êtres. Ces rapports une fois constatés par l'expérience, une lumière nouvelle s'est faite : la foi s'est adressée à la raison, la raison n'a rien trouvé d'illogique dans la foi, et le matérialisme a été vaincu. Mais en cela comme en toutes choses, il y a des gens qui restent en arrière, jusqu'à ce qu'ils soient entraînés par le mouvement général qui les écrase s'ils veulent y résister au lieu de s'y abandonner. C'est toute une révolution morale qui s'opère en ce moment et travaille les esprits; après s'être élaborée pendant plus de dix-huit siècles, elle touche à son accomplissement, et va marquer une nouvelle ère dans l'humanité. Les conséquences de cette révolution sont faciles à prévoir; elle doit apporter, dans les rapports sociaux, d'inévitables modifications, auxquelles il n'est au pouvoir de personne de s'opposer, parce qu'elles sont dans les desseins de Dieu, et qu'elles ressortent de la loi du progrès, qui est une loi de Dieu.“

—  Allan Kardec, livre L'Évangile selon le spiritisme

L'Évangile selon le spiritisme, 1864

Alain de Benoist photo
Octave Gréard photo
Jean Rohou photo
Thomas Mann photo
Ambrose Bierce photo

„Religion : fille de l'espérance et de la peur; elle explique à l'ignorance la nature de l'inconnaissable.“

—  Ambrose Bierce écrivain et journaliste américain 1842 - 1914

Issue du Dictionnaire du diable

Alexandre Najjar photo
Georges Clemenceau photo
Paul Henri Thiry d'Holbach photo
Albert Jacquard photo
Mata Amritanandamayi photo

„L'amour est notre véritable essence. Cet amour n'a pas de limite de caste, de couleur, de croyance ou de religion. Nous sommes tous des perles enfilées sur le fil même de l'amour. Éveillez cette unité et répandez ce message d'amour et de service.“

—  Mata Amritanandamayi 1953

Love is our true essence. This love does not have any limitations of caste, creed, colour or religion. We are all beads strung on the same thread of love. Awaken that unity and spread the message of love and service.
http://www.amritavarsham.org/ Page d'accueil du site officiel www.amritavarsham.org
L'Amour

Jean-Baptiste Bidegain photo