Citations sur la victoire

Une collection de citations sur le thème de échec, victoire, tout, pluie.

Meilleures citations sur la victoire

Tristan-Edern Vaquette photo

„L'héroïsme, c'est de préférer une belle défaite à une victoire sans grâce.“

—  Tristan-Edern Vaquette 1969

J'veux être Grand et Beau, 1997

Nicolás Gómez Dávila photo
Plaute photo

„Obtenez la victoire par votre valeur véritable.“

—  Plaute poète comique, acteur, chef de troupe théâtrale et auteur de comédies romain -254 - -184 avant J.-C.

Vincite virtute vera.
la
Casina ou Les Tireurs de sort

Napoléon Bonaparte photo

„En amour, la seule victoire, c'est la fuite.“

—  Napoléon Bonaparte général, premier consul et empereur des Français 1769 - 1821

Extrait des Maximes et pensées.

Tim Willocks photo

„Ma notion de victoire est de vieillir et d'engraisser.“

—  Tim Willocks, livre La Religion

La Religion (2006)

Horatio Nelson photo

„D'abord remportez la victoire, ensuite faites-en le meilleur usage.“

—  Horatio Nelson officier britannique 1758 - 1805

First gain the victory, and then make the best use of it you can.
en
À ses capitaines avant la bataille d'Aboukir, le 1 août 1798.

Letizia Bonaparte photo

„Pourvu que cela doure!“

—  Letizia Bonaparte aristocrate italienne 1750 - 1836

Elle employait cette expression lorsque lui était rapportées les victoires de son fils.

Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Winston Churchill photo

Toutes citations sur la victoire

Un total de filtre 103 citations:

Edith Stein photo
Mustafa Kemal Atatürk photo
Ibn Khaldoun photo
Konrad Lorenz photo
Romain Rolland photo
Adolf Hitler photo
Gaël Monfils photo

„Ça fait vingt et un ans que je suis conçu pour bander ce jour-là, je ne vais pas laisser passer l'occasion.“

—  Gaël Monfils joueur de tennis français 1986

Après sa victoire en quart-de-finale de Roland-Garros en 2008 contre David Ferrer, à propos de son prochain match en demi-finale contre le numéro un mondial Roger Federer (match qu'il perdra). Cela faisait 7 ans qu'un Français n'avait pas atteint les demi-finales de Roland-Garros.

François Rabelais photo

„La denomination, dist Epistemon à Pantagruel, de ces deux vostre coronelz Riflandouille et Tailleboudin en cestuy conflict nous promect asceurance, heur, et victoire, si par fortune ces Andouilles nous vouloient oultrager.“

—  François Rabelais auteur français du 16e siècle 1494 - 1553

fr
Le nom de vos deux colonels, Riflandouille et Tailleboudin, dit Epistémon à Pantagruel, nous promet de l'audace, de la chance et la victoire, si par hasard ces Andouilles voulaient nous outrager.
Les Andouilles prennent par erreur Pantagruel et sa troupe pour Quaresmeprenant, leur ennemi de toujours. Cette rivalité renvoie à un tops médiéval, la luttre entre Carême et Mardi-Gras.
Œuvre, Quart Livre

Virginia Woolf photo
Douglas MacArthur photo

„Mais une fois que nous sommes forcés de faire la guerre, il n'y a pas d'autre possibilité que d'utiliser tous les moyens disponibles pour la terminer rapidement. L'objet même de la guerre est la victoire, et non pas l'indécision prolongée. À la guerre, il n'y a pas de substitut pour la victoire.“

—  Douglas MacArthur militaire américain 1880 - 1964

But once war is forced upon us, there is no other alternative than to apply every available means to bring it to a swift end. War's very object is victory, not prolonged indecision. In war there is no substitute for victory.
en
Discours au Congrès lors de sa démission (18 avril 1951)

Marie-George Buffet photo

„J'ai reçu comme beaucoup de camarades un coup sur la tête et puis ensuite la victoire de la droite, tout cela bien sûr secoue. Mais ne vous inquiétez pas, je retrouve le moral.“

—  Marie-George Buffet femme politique française 1949

À propos de son résultat au 1 tour de l'élection présidentielle de 2007 (1,93 %) et de la victoire de Nicolas Sarkozy.
Interviews

Jean-Pierre Cyprien photo

„j'ai connu en peu de temps le meilleur et le pire. Le meilleur en ayant pris part à cette victoire historique à Naples. Le pire, en étant victime trois jours après avec Saint-Etienne d'une rupture du tendon d'Achille.“

—  Jean-Pierre Cyprien footballeur français 1969

En référence au match Italie - France en 1994, la première victoire en Italie depuis 1912, et le premier match de l'ère Jacquet.
fr

Jacques Ellul photo
Karl Marx photo

„La bourgeoisie produit avant tout ses propres fossoyeurs. Sa chute et la victoire du prolétariat sont également inévitables.“

—  Karl Marx philosophe, sociologue et économiste allemand 1818 - 1883

, 1848 (avec Friedrich Engels)

Léon Trotsky photo

„La conception marxiste de la nécessité historique n'a rien de commun avec le fatalisme. Le socialisme ne se fera pas "tout seul", mais par la lutte de toutes les forces vives, des classes et de leurs partis. Le prolétariat possède dans cette lutte un avantage essentiel, du fait qu'il représente un progrès historique, alors que la bourgeoisie incarne la réaction et la décadence. C'est en cela que réside la source de notre certitude de la victoire. Mais nous avons parfaitement le droit de nous demander : quel caractère présenterait la société si les forces de la réaction l'emportaient.

Les marxistes ont maintes et maintes fois formulé l'alternative suivante : ou le socialisme ou le retour à la barbarie. Après "l'expérience" italienne nous avons mille fois répété : ou le communisme ou le fascisme. Le passage effectif au socialisme devait fatalement montrer que le problème était infiniment plus complexe, plus délicat et plus contradictoire que ne l'avait prévu le schéma historique général. Marx a parlé de la dictature du prolétariat et de son dépérissement ultérieur, mais il n'a rien dit de la dégénérescence bureaucratique de la dictature. Nous sommes les premiers à observer et à analyser par l'expérience une telle dégénérescence. Est-ce là une révision du marxisme ?

[...] L'alternative - socialisme ou esclavage totalitaire - n'a pas seulement un intérêt théorique, mais aussi une énorme signification agitative, car elle illustre de façon particulièrement probante la nécessité de la révolution socialiste.“

—  Léon Trotsky révolutionnaire et homme politique russo-soviétique 1879 - 1940

Défense du marxisme, 1939-1940

Georges Duhamel photo
Frantz Fanon photo
Adolf Hitler photo

„L'allié italien nous a gênés presque partout. C'est ce qui nous a empêchés, en Afrique du Nord, par exemple, de faire une politique révolutionnaire […] Seuls, nous aurions pu émanciper les pays musulmans dominés par la France. Cela aurait eu un retentissement énorme en Égypte et dans le Proche-Orient asservis par les Anglais. D'avoir notre sort lié à celui des Italiens, cela rendait une telle politique impossible. Tout l'Islam vibrait à l'annonce de nos victoires. Les Égyptiens, les Irakiens et le Proche-Orient tout entier étaient prêts à se soulever. Que pouvions-nous faire pour les aider, pour les pousser même, comme c'eût été notre intérêt et notre devoir. La présence à nos côtés des Italiens nous paralysait, et elle créait un malaise chez nos amis de l'Islam, car ils voyaient en nous des complices, volontaires ou non, de leurs oppresseurs […] Le souvenir des barbares représailles exercées contre les Senoussis y est toujours vivant. Et d'autre part la ridicule prétention du Duce d'être considéré comme le « Glaive de l'Islam » entretient encore le long ricanement qu'elle suscita avant la guerre. Ce titre qui convient à Mahomet et à un grand conquérant comme Omar, Mussolini se l'était fait donner par quelques pauvres bougres, qu'il avait payés ou terrorisés. Il y avait une grande politique à faire à l'égard de l'Islam. C'est raté - comme tant d'autres choses que nous avons ratées par fidélité à l'alliance italienne! Les Italiens, sur ce théâtre d'opérations, nous ont donc empêchés de jouer l'une de nos meilleures cartes: qui consistait à émanciper tous les protégés français et à soulever les pays opprimés par les Britanniques. Cette politique aurait suscité l'enthousiasme dans tout l'Islam. C'est en effet une particularité du monde musulman que ce qui touche les uns, en bien ou en mal, y est ressenti par tous les autres, des rives de l'Atlantique à celles du Pacifique.“

—  Adolf Hitler homme d'État allemand né en Autriche 1889 - 1945

Politique étrangère

Michel Foucault photo

„La guerre, c'est l'effet immédiat d'une non-différence ou, en tout cas, de différences insuffisantes. En fait, dit Hobbes, s'il y avait eu de grandes différences, si effectivement entre les hommes il y avait des écarts qui se voient et se manifestent, qui sont très clairement irréversibles, il est bien évident que la guerre se trouverait par là même bloquée immédiatement. S'il y avait des différences naturelles marquées, visibles, massives, de deux choses l'une : ou bien il y aurait effectivement affrontement entre le fort et le faible — mais cet affrontement et cette guerre réelle se solderaient aussitôt par la victoire du fort sur le faible, victoire qui serait définitive à cause même de la force du fort; ou bien il n'y aurait pas affrontement réel, ce qui veut dire, tout simplement, que le faible, sachant, percevant, constatant sa propre faiblesse, renoncerait avant même l'affrontement. De sorte que — dit Hobbes — s'il y avait des différences naturelles marquées, il n'y aurait pas de guerre; car, ou bien le rapport de force serait fixé d'entrée de jeu par une guerre initiale qui exclurait qu'elle continue, ou bien, au contraire, ce rapport de force resterait virtuel par la timidité même des faibles. Donc, s'il y avait différence, il n'y aurait pas de guerre. La différence pacifie. En revanche, dans l'état de non-différence, de différence insuffisante — dans cet état où on peut dire qu'il y a des différences, mais rampantes, fuyantes, minuscules, instables, sans ordre et sans distinction; dans cette anarchie des petites différences qui caractérise l'état de nature — qu'est-ce qui se passe? Même celui qui est un petit peu plus faible que les autres, qu'un autre, il est tout de même suffisamment proche du plus fort pour se percevoir assez fort pour n'avoir pas à céder. Donc, le faible ne renonce jamais. Quant au fort, qui est simplement un tout petit peu plus fort que les autres, il n'est jamais assez fort pour n'être pas inquiet et, par conséquent, pour n'avoir pas à se tenir sur ses gardes. L'indifférenciation naturelle crée donc des incertitudes, des risques, des hasards et, par conséquent, la volonté, de part et d'autre, de s'affronter; c'est l'aléatoire dans le rapport primitif des forces qui crée cet état de guerre.“

—  Michel Foucault philosophe français 1926 - 1984

« Il faut défendre la société » — Cours au Collège de France, 1976, Cours du 4 février 1976

Winston Churchill photo

„Vous vous demandez : quel est notre but? Je réponds par un seul mot : la victoire, la victoire à n’importe quel prix, la victoire en dépit de toutes les terreurs, la victoire quelque longue et difficile que soit la route pour y parvenir, car sans victoire, il n’y a pas de survie.“

—  Winston Churchill homme d'État britannique 1874 - 1965

You ask, what is our aim? I can answer in one word: It is victory, victory at all costs, victory in spite of all terror, victory, however long and hard the road may be; for without victory, there is no survival.
en
Wikiquote
Discours devant la chambre des Communes

Marc Lévy photo
Thomas Mann photo
Albert Jacquard photo
Nicolas Machiavel photo

„Poursuivre en désordre un ennemi en déroute, c'est vouloir changer sa victoire en défaite.“

—  Nicolas Machiavel philosophe florentin 1469 - 1527

L'art de la guerre, 1521

Rosa Luxemburg photo
Shlomo Sand photo
François Mitterrand photo
Charles Bossut photo
Napoleon Hill photo
Jean-Luc Mélenchon photo
Michel Foucault photo

„À l’époque romaine archaïque, la devotio était une sorte de suicide accompli pour le salut de la patrie, un serment par lequel un général s’offrait en sacrifice aux dieux en échange de la victoire.“

—  Dominique Venner historien, journaliste et essayiste français d'extrême droite 1935 - 2013

Histoire et tradition des Européens : 30 000 ans d'identité, 2002

Jean-François Deniau photo
Pierre Schoendoerffer photo
Harlan Coben photo
Marguerite Yourcenar photo
Vilfredo Pareto photo

„La nouvelle élite ne demande rien à l'avance pour elle-même, sachant bien qu'elle obtiendra ce qu'elle veut comme conséquence de sa victoire.“

—  Vilfredo Pareto, livre Manuel d'économie politique

It appears to be asking nothing for itself, well knowing that without asking anything in advance it will obtain what it wants as a consequence of its victory.
en
Manuel d'économie politique

Michel Foucault photo
Jacques Ellul photo
François Laurent photo
Henri IV photo

„Mes compagnons, Dieu est pour nous, voici ses ennemis et les nôtres, voici votre roi. À eux! Si vos cornettes vous manquent, ralliez-vous à mon panache blanc, vous le trouverez au chemin de la victoire et de l’honneur.“

—  Henri IV roi de France et de Navarre 1553 - 1610

Cette apostrophe est adressée par Henri IV à ses compagnons de l’escadron royal, à un moment crucial de la bataille, menée en infériorité numérique. Les cornettes sont les officiers placés aux coins (cornes) des escadrons de cavalerie, et qui portaient les enseignes de l’unité. Ils servaient habituellement de repère pour se rallier à son camp dans la mêlée des batailles.
Panache blanc

„Un soldat doit se sacrifier pour la victoire. Savoir qui le tue n'est qu'une question théorique.“

—  Kenneth Cook réalisateur australien 1929 - 1987

Le Vin de la colère divine, 1968

Michel Foucault photo
Rosa Luxemburg photo
Gustave Le Bon photo

„Le séjour des Arabes en France, plus de deux siècles après Charles Martel, nous prouve que la victoire de ce dernier n'eut en aucune façon l'importance que lui attribuent tous les historiens. Charles Martel, suivant eux, aurait sauvé l'Europe et la chrétienté. Mais cette opinion, bien qu'universellement admise, nous semble entièrement privée de fondement. L'expédition d'Abdérame n'était qu'une campagne destinée à enrichir ses soldats, en leur procurant l'occasion de faire un riche butin. Sans le fils de Pepin d'Héristal, l'expédition se fût terminée par le pillage de Tours et de quelques autres villes, et les Arabes se fussent, suivant leur habitude, éloignés pour reparaître sans doute les années suivantes, jusqu'au jour où ils eussent rencontré une coalition capable de les repousser. Charles Martel ne réussit à les chasser d'aucune des villes qu'ils occupaient militairement. Il fut obligé définitivement de battre en retraite devant eux et de les laisser continuer à occuper tranquillement tous les pays dont ils s'étaient emparés. Le seul résultat appréciable de sa victoire fut de rendre les Arabes moins aventureux dans leurs razzias vers le nord de la France; résultat utile, assurément, mais insuffisant tout à fait à justifier l'importance attribuée à la victoire du guerrier franc.“

—  Gustave Le Bon anthropologue, psychologue social, sociologue et scientifique amateur français 1841 - 1931

La Civilisation des Arabes (1884)

Andreï Makine photo
Christine Boutin photo
Joe Haldeman photo
Michel Foucault photo
Edgar Quinet photo
Henri Lefebvre photo

„Monsieur le Président Al-Assad. Je vous écris pour remercier l’Armée arabe syrienne de s’être héroïquement portée au secours des Chrétiens de la région montagneuse du Qalamoun. Je suis particulièrement reconnaissant pour sa victoire spectaculaire à Yabroud où, avec les Forces aériennes, elle a réussi à les libérer, ainsi que d’autres Syriens, alors qu’ils étaient détenus en captivité par des terroristes depuis plusieurs années. Et nous sommes profondément reconnaissants pour la compétence et la bravoure dont les troupes syriennes ont fait montre en sauvant 13 religieuses enlevées puis utilisées comme boucliers humains par de lâches jihadistes à Yabroud […]“

—  Richard H. Black sénateur américain 1944

Dear President al-Assad. I write to thank the Syrian Arab Army for its heroic rescue of Christians in the Qalamoun Mountain Range. I am espacially grateful for the spectacular victory at Yabroud, where the Syrian Arab Army and Air Force liberated Christians and other Syrians who had been held captive by terrorists for several years. We are deeply grateful for the skill and valor displayed by Syrians troops who rescued the 13 nuns who were kidnapped and used as human shields by the cowardly jihadists at Yabroud […]
en

Jacques Ellul photo
Perrine Leblanc photo

„Un vol réussi est une victoire sur l'ordre établi par d'autres, un carré parfait.“

—  Perrine Leblanc écrivaine canadienne 1980

L'homme blanc (2010)

Emil Cioran photo
Gaston Bachelard photo
Zbigniew Brzezinski photo

„Le marxisme est simultanément la victoire de l'homme actif externe sur l'homme intérieur passif et la victoire de la raison sur la croyance.“

—  Zbigniew Brzezinski politologue américain 1928 - 2017

Marxism is simultaneously a victory of the external, active man over the inner, passive man and a victory of reason over belief.
en
Between Two Ages - 1970

Corps expéditionnaire français en Italie photo

„Le Garigliano est une grande victoire… La France le saura, un jour. Elle comprendra.“

—  Corps expéditionnaire français en Italie général français 1888 - 1967

Déclaration du général Juin à ses officiers le soir de son départ d'Italie le 3 août 1944
Alphonse Juin

„On ne peut rien comprendre à la civilisation nord-américaine si l'on ne comprend pas d'abord qu'elle est née de la victoire absolue de l'Angleterre sur la France.“

—  Maurice G. Dantec écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016

American black box. Le Théâtre des opérations 3, 2002-2006

Maria Valtorta photo
Corps expéditionnaire français en Italie photo
François Hollande photo

„Toute victoire a sa part de poison […] je m'attends à de la colère et peut être même à de la violence.“

—  François Hollande 7e président de la cinquième République Française 1954

Propos tenu lors d'un déjeuner en mars 2012.

René Girard photo
Pierre Desproges photo

„Cette victoire… Les vaincus l'avaient à cœur et les vainqueurs l'avaient dans le cul!“

—  Pierre Desproges humoriste français 1939 - 1988

Les réquisitoires du tribunal des flagrants délires

Léon Blum photo
Maximilien de Robespierre photo
Épictète photo
Carl Gustav Jung photo
Antoine Prost photo
Lénine photo

„Mais les révolutionnaires qui ne savent pas allier aux formes illégales de lutte toutes les formes légales sont de bien mauvais révolutionnaires. Il n'est pas difficile d'être un révolutionnaire quand la révolution a éclaté déjà et bat son plein; quand tout un chacun s'y rallie par simple engouement, pour suivre la mode, parfois même pour faire carrière. Sa "libération" de ces piètres révolutionnaires, le prolétariat doit la payer plus tard, après sa victoire, par des efforts inouïs, par un martyre douloureux, pourrait-on dire. Il est beaucoup plus difficile - et beaucoup plus précieux - de se montrer révolutionnaire quand la situation ne permet pas encore la lutte directe, déclarée, véritablement massive, véritablement révolutionnaire, de savoir défendre les intérêts de la révolution (par la propagande, par l'agitation, par l'organisation) dans des institutions non révolutionnaires, voire nettement réactionnaires, dans une ambiance non révolutionnaire, parmi des masses incapables de comprendre tout de suite la nécessité d'une méthode d'action révolutionnaire. Savoir trouver, pressentir, déterminer exactement la voie concrète ou le tour spécial des événements, qui conduira les masses vers la grande lutte révolutionnaire véritable, décisive et finale : tel est le principal objet du communisme actuel en Europe occidentale et en Amérique.“

—  Lénine, livre La Maladie infantile du communisme

La Maladie infantile du communisme (le « gauchisme »), 1920

Gabriele d'Annunzio photo
Corps expéditionnaire français en Italie photo
René Char photo
Henry David Thoreau photo
Jacques Bidet photo
Douglas MacArthur photo

„La menace communiste est mondiale. Sa victoire dans n'importe quel domaine menace de détruire tous les autres domaines.“

—  Douglas MacArthur militaire américain 1880 - 1964

The Communist threat is a global one. Its successful advance in one sector threatens the destruction of every other sector.
en
Discours au Congrès lors de sa démission (18 avril 1951)

Elefthérios Venizélos photo
Charles de Gaulle photo

„Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.“

—  Charles de Gaulle militaire français et 1er président de la cinquième République Française 1890 - 1970

Appel du 18 juin 1940
Ouvrages, Mémoires d'espoir

Honoré de Balzac photo

„Je te le déclare, en mon âme et conscience, la conquête du pouvoir ou d'une grande renommée littéraire me paraissait un triomphe moins difficile à obtenir qu'un succès auprès d'une femme de haut rang, jeune, spirituelle et gracieuse.“

—  Honoré de Balzac romancier, critique littéraire, essayiste, journaliste et écrivain français 1799 - 1850

The Wild Ass’s Skin (1831), Part II: A Woman Without a Heart

Honoré de Balzac photo
Honoré de Balzac photo
Edmond Rostand photo
Antoine de Saint-Exupéry photo
Léopold Sédar Senghor photo

„Toute victoire dure l’instant d’un battement de cils qui proclame l’irréparable doublement.“

—  Léopold Sédar Senghor personnalité politique franco-sénégalaise 1906 - 2001

Chants d’ombre suivi de Hosties noires, 1945

Frithjof Schuon photo