Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?

Connectez-vous pour passer en revue

„Aime toi avant d'aimer l'autre“

Original

Friendship with oneself is all-important, because without it one cannot be friends with anyone else in the world.

As quoted in The Beacon Book of Quotations by Women (1992) by Rosalie Maggio, p. 130

Édité par Jlouis51, Nigiu. Dernière mise à jour 14 mai 2022. L'histoire
Eleanor Roosevelt photo
Eleanor Roosevelt16
personnalité politique américaine 1884 - 1962

Citations similaires

Jules Renard photo
Jean-Christophe Rufin photo
Marc Dugain photo
Hannah Arendt photo

„Je n'ai jamais aimé un peuple. Pourquoi devrais-je aimer les juifs? Je n'aime que mes amis, c'est tout! C'est le seul et unique amour dont je suis capable.“

—  Hannah Arendt philosophe américaine d'origine allemande 1906 - 1975

Hannah Arendt (film), 2013

Antoine de Saint-Exupéry photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Mikhail Lermontov photo
François de Sales photo
Amélie Nothomb photo
Margaret Cho photo

„Je vous presse tous, aujourd'hui, surtout aujourd'hui dans cette époque de terrorisme et chaos, de vous aimer vous-mêmes sans retenue, et de vous aimer les uns les autres sans restreinte. Sauf si vous trippez sur le cuir; dans ce cas, bien sûr, n'hésitez pas à vous faire « restreindre!»“

—  Margaret Cho actrice américaine 1968

And I urge you all today, especially today, in these times of terrorism and chaos, to love yourself without reservation, and to love each other without restraint. Unless you're into leather; then by all means, use restraints.
en
Notorious C.H.O.

Alfred Elton van Vogt photo

„Même dans un monde de parfaite moralité, certaines choses passe avant d'autres…“

—  Alfred Elton van Vogt écrivain américain 1912 - 2000

Rencontre Cosmique, 1979

Augustin d'Hippone photo

„J'appelle charité, l'amour de ce qui n'est pas inférieur à celui qui aime [littéralement : lorsque les choses qui sont aimées ne doivent pas être tenues pour négligeables en comparaison de celui qui aime], c'est-à-dire ce qui est éternel, et qu'on peut aimer éternellement. Dieu donc et l'âme qui aime Dieu [littéralement : Dieu, donc et l'âme, lorsqu'ils sont aimés], voilà la charité dans son état le plus pur et le plus parfait, s'il ne s'y mêle point d'autre amour [littéralement : si rien d'autre n'est aimé]; on l'appelle aussi la dilection. Mais lorsque Dieu est plus aimé que l'âme, au point que l'homme aime mieux être à Dieu qu'à lui-même, c'est alors qu'il est dans la voie du souverain bien pour son âme, et conséquemment pour son corps; puisque nous n'avons plus aucun souci de satisfaire aucun désir, prenant les choses à tout hasard et comme elles se présentent. Or, le poison de la charité, c'est le désir d'acquérir ou de conserver les biens temporels. Son aliment, c'est la diminution de la cupidité; sa perfection, l'extinction de la cupidité. Le signe de son progrès, c'est de craindre peu; le signe de sa perfection, c'est de ne rien craindre, « car la cupidité est la racine de tous les maux, comme la parfaite dilection chasse toute crainte; »“

—  Augustin d'Hippone philosophe parmis les premiers Chrétien 354 - 430

I Tim., VI, 10; I Jean, IV, 18.
Caritatem voco qua amantur ea quæ non sunt præ ipso amante contemnenda, id est, quod æternum est et quod amare ipsum æternum potest. Deus igitur et animus cum amantur, caritas proprie dicitur, purgatissima et consummata, si nihil aliud amatur; hanc et dilectionem dici placet. Sed cum Deus magis diligitur quam animus, ut malit homo ejus esse quam suus, tunc vere animo summeque consulitur, consequenter et corpori, nobis id non curantibus aliquo appetitu satagente, sed tantum promta et oblata sumentibus. Caritatis autem venenum est spes adipiscendorum aut retinendorum temporalium; nutrimentum ejus est imminutio cupiditatis; perfectio nulla cupiditas. Signum provectus ejus est imminutio timoris; signum perfectionis ejus nullus timor, quia et radix est omnium malorum cupiditas (1 Tim 6, 10); et consummata dilectio foras mittit timorem (1 Io 4, 18.)
la
Citations de saint Augustin, Quatre-vingt trois questions diverses

Valter Bitencourt Júnior photo
George Sand photo
André Gide photo

„Messieurs, il faut aimer son aigle, l'aimer pour qu'il devienne beau; car c'est parce qu'il sera beau que vous devez aimer votre aigle…“

—  André Gide homme de lettres et romancier français 1869 - 1951

Prometheus Illbound

Stendhal photo

Avec