Citations sur fait

Une collection de citations sur le thème de fait.

Avec

Un total de filtre 2670 citations:


Coluche photo

„Le syndicat, c'est fait pour donner raison à des gens qui ont tort.“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Radio, PC-CGT

Alain de Benoist photo
Yasmina Khadra photo

„Pour [mon père], les infortunes ne sont pas une fatalité, mais des incidents de parcours qu’il faut dépasser, quitte à en pâtir dans les minutes qui suivent. Son humilité et son discernement étaient un régal. J’ai tant voulu lui ressembler, jouir de sa frugalité et sa modération! Grâce à lui, alors que je grandissais sur une terre tourmentée depuis la nuit des temps, je refusais de considérer le monde comme une arène. Je voyais bien que les guerres se succédaient aux guerres, les représailles aux représailles, mais je m’interdisais de les cautionner d’une manière ou d’une autre. Je ne croyais pas aux prophéties de la discorde et n’arrivais pas à me faire à l’idée que Dieu puisse inciter ses sujets à se dresser les uns contre les autres et à ramener l’exercice de la foi à une absurde et effroyable question de rapport de forces. Dès lors, je m’étais méfié comme d’une teigne de ce qui me réclame un peu de mon sang pour purifier mon âme. Je ne voulais croire ni aux vallées des larmes ni à celles des ténèbres – il y avait d’autres sites plus séduisants et moins déraisonnables autour de soi. Mon père me disait : « Celui qui te raconte qu’il existe symphonie plus grande que le souffle qui t’anime te ment. Il en veut à ce que tu as de plus beau : la chance de profiter de chaque instant de ta vie. Si tu pars du principe que ton pire ennemi est celui-là même qui tente de semer la haine dans ton cœur, tu auras connu la moitié du bonheur. Le reste, tu n’auras qu’à tendre la main pour le cueillir. Et rappelle-toi ceci : il n’y a rien, absolument rien au-dessus de ta vie… Et ta vie n’est pas au-dessus de celle des autres. »
Je ne l’ai pas oublié.
J’en ai même fait ma principale devise, convaincu que lorsque les hommes auront adhéré à cette logique, ils auront enfin atteint la maturité.“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955

L’Attentat, 2005

Louis IX de France photo

„Les hommes sont étranges, on me fait un crime de mon assiduité à la prière; on ne me dirait mot si j'employais les heures que j'y passe à jouer aux jeux de hasard, à courir la bête fauve, ou à chasser aux oiseaux.“

—  Louis IX de France roi de France 1214 - 1270

Lors du mariage de son fils Philippe avec Isabelle d'Aragon, en 1262, alors qu'il ne dort pas et traite des affaires du royaume, on lui reproche de donner trop de temps à ses œuvres de piété.

Charles Spurgeon photo

„Si vous voulez qu’une vérité fasse le tour du monde, faites-la conduire par un train-express. Mais si vous désirez qu’un mensonge fasse le même trajet, laissez-le aller de lui-même. Il volera sur les ailes du vent, car il est léger comme une plume. Le mensonge aura fait le tour du globe pendant le temps qu’aura passé la vérité à mettre ses bottes.“

—  Charles Spurgeon 1834 - 1892

If you want truth to go round the world you must hire an express train pull it ; but if you want a lie to go round the world, it will fly : it is light as a feather, and a breath will carry it. It is well said in the old Proverb, “A lie will go round the world while truth is pulling its boots on.”
en

Chinua Achebe photo

„Un village n’est pas fait d’une poignée de héros, mais bien d’individus nombreux.“

—  Chinua Achebe, livre Le monde s'effondre

Citation extraite de Le monde s’effondre ( Things Fall Apart ), paru en 1958.
Citation rapportée

Tupac Shakur photo

„J'entends le docteur au dessus de moi criant que je peux y arriver, j'ai le corps plein d'impacts de balles reposant là nu, j'arrive toujours pas à respirer, il y a quelque chose de diabolique dans mes veines parce qu'à chaque fois que je respire, je crois qu'ils sont en train de me tuer je fait des cauchemars, des images d'homicides, je me réveille étranglé, suspendu à mon drap j'appelle une infirmière parce que ça fait mal, de se souvenir.“

—  Tupac Shakur rappeur américain 1971 - 1996

I hear the doctor standing over me, screaming I can make it, got a body full of bullet holes, laying here naked, still I can't breathe something evils in my I-V cuz everytime I breathe I think they're killing me I'm having nightmares homicidal fantansies I wake up stranglin' danglin' my bed sheets, I call the nurse cuz it hurts to reminisce.
en
Only God Can Judge Me

Mustafa Kemal Atatürk photo
Kateb Yacine photo

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Edith Stein photo
Edith Stein photo
Tupac Shakur photo

„Et ils disent que c'est l'homme blanc que je dois craindre, mais c'est mon propre peuple qui fait tous ces meurtres ici.“

—  Tupac Shakur rappeur américain 1971 - 1996

And they say, it's the white man I should fear but, it's my own kind doin' all the killin' here
en
Only God Can Judge Me

Kurt Vonnegut photo
John Ruskin photo

„Le principe des temps modernes […] consiste d'abord à négliger les édifices, puis à les restaurer. Prenez soin de vos monuments et vous n'aurez nul besoin de les restaurer. Quelques feuilles de plomb placées en temps voulu sur la toiture, le balayage opportun de quelques feuilles mortes et de brindilles de bois obstruant un conduit sauveront de la ruine à la fois murailles et toiture. Veillez avec vigilance sur un vieil édifice, gardez-le de votre mieux et par tous les moyens de toute cause de délabrement. Comptez-en les pierres comme vous le feriez pour les joyaux d'une couronne, mettez-y des gardes comme vous en placeriez aux portes d'une ville assiégée; liez-le par le fer quand il se désagrège; soutenez-le à l'aide de poutres quand il s'affaisse; ne vous préoccupez pas de la laideur du secours que vous lui apportez, mieux vaut une béquille que la perte d'un membre; faites-le avec tendresse, avec respect, avec une vigilance incessante, et encore plus d'une génération naîtra et disparaîtra à l'ombre de ses murs. Sa dernière heure enfin sonnera; mais qu'elle sonne ouvertement et franchement, et qu'aucune substitution déshonorante et mensongère ne le vienne priver des devoirs funèbres du souvenir. […] La conservation des monuments du passé n'est pas une simple question de convenance ou de sentiment. Nous n'avons pas le droit d'y toucher. Ils ne nous appartiennent pas. Ils appartiennent en partie à ceux qui les ont construits, en partie à toutes les générations d'hommes qui viendront après nous.“

—  John Ruskin auteur, poète, artiste et critique d’art britannique 1819 - 1900

Les sept lampes de l'architecture, 1849 (Mercure de France, 1904)

Jean Giono photo
Éric Zemmour photo
Jules Michelet photo
Émile Durkheim photo
Marc Aurèle photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“