Citations sur le chemin

Une collection de citations sur le thème de manière.

Avec

Un total de filtre 344 citations:


Guy de Maupassant photo
Nicolas Copernic photo

„Comme donc rien ne s'oppose à la mobilité de la terre, je pense qu'il faut examiner maintenant s'il ne convient pas de lui [attribuer] même plusieurs mouvements, de manière à ce qu'elle puisse être envisagée comme une des planètes.“

—  Nicolas Copernic, livre De revolutionibus orbium coelestium
De revolutionibus orbium coelestium (1543), Source: « La terre est une planète », c'est-à-dire une étoile ! C'est par cette affirmation-là que l'astronomie copernicienne enthousiasma la Renaissance. Ce fut, on le sait bien, Nicolas de Cues qui, le premier, fit de la terre une Stella nobilis (v. De docta ignorantia, II, 17). Cum igitur nihil prohibeat mobilitatem terrae, videndum nunc arbitror, an etiam plures illi motus conveniant, ut possit una errantium syderum existimari. la

Vladimir Poutine photo

„Si vous êtes prêt à devenir le plus radical des islamistes, et que vous êtes prêt à vous faire circoncire, je vous invite à Moscou. Je recommanderai qu'on fasse l'opération de telle manière que plus rien ne repousse.“

—  Vladimir Poutine personnalité politique russe 1952
Sur la Tchétchénie, En réponse à un journaliste occidental qui l'interrogeait sur les exactions russes en Tchétchénie lors d'une conférence de presse en novembre 2002.

Gilles Deleuze photo
Albert Rösti photo
Yasmina Khadra photo

„L’aube se lève. Telle une prière inutile sur un désert sourd, misérable et nu. Épaves oubliées par une mer volatilisée depuis des millénaires, quelques rochers s’effritent dans la poussière; çà et là, enguirlandés de coloquintes vénéneuses, de maigres bras de broussailles soulignent les berges de jadis sur lesquelles des acacias solitaires se sont crucifiés puis, plus rien – rien de ce que l’on espère entrevoir –, ni caravane providentielle, ni cahute salutaire, pas même la trace d’un bivouac. Le désert est d’une perversité!… C’est un code piégé, le désert, un dédale souverain et fourbe où les témérités courent à leur perte, où les distraits s’évanouissent parmi les mirages plus vite qu’une feinte, où pas un saint patron ne répondrait aux appels du naufragé afin de ne pas se couvrir de ridicule; un territoire d’échec et d’adjuration, un chemin de croix qui n’a de cesse de se ramifier, un envers du décor où l’entêtement se mue en obsession et la foi en folie. Ci-gît la vanité de toute chose en ce monde, semble clamer la nudité des pierres et des perspectives. Car, ici, tout retourne à la poussière, les montagnes taciturnes et les forêts luxuriantes, les paradis perdus comme les empires bâclés, jusqu’au règne claironnant des hommes… Ici, en ces immensités reniées des dieux, viennent abdiquer les tornades et mourir les vents bredouilles à la manière des vagues sur les plages sauvages puisque seule la course inexorable des âges est invincibilité et certitude. Au loin, très loin, là où la terre commence à s’arrondir, l’horizon se tient immobile, piètre et livide, comme si la nuit l’avait tenu en haleine jusqu’au matin…“

—  Yasmina Khadra écrivain algérien 1955
L’équation africaine, 2011

Joseph Nye photo

„Barack Obama a pratiqué ce que j’appelle le smart power, une manière de renforcer le hard power (puissance militaire) en lui associant le soft power.“

—  Joseph Nye 1937
Interviews, Contrairement à ce que prétendaient ses adversaires, il est faux d’affirmer que Barack Obama pratiquait seulement le soft power.

Émile Jalley photo

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Manuel Valls photo

„Par ma femme je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël, quand même!“

—  Manuel Valls homme politique français 1962
Israël et Palestine, Manuel Valls répond à des reproches concernant la position du Parti Socialiste envers l'État d'Israël et les Juifs.

„Comment le capital trouve sa substance et son essence dans le travail vivant, de telle manière qu’il provient exclusivement de lui, ne peut se passer de lui, ne vit que pour autant qu’il puise à chaque instant sa vie dans celle du travailleur, vie qui devient ainsi la sienne, c’est ce qu’exprime à travers toute l’œuvre de Marx le thème du vampire.“

—  Michel Henry philosophe français 1922 - 2002
Marx II. une philosophie de l'économie, 1976, « Le capital est du travail mort qui, semblable au vampire, ne s’anime qu’en suçant le travail vivant et sa vie est d’autant plus allègre qu’il en pompe davantage ».

Maximilien de Robespierre photo

„Il y a deux manières de combattre la liberté de pensée : sa suppression pure et simple et le droit donné aux abrutis de la recouvrir de leurs bavardages.“

—  Maurice G. Dantec écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016
Manuel de survie en territoire zéro. Le Théâtre des opérations 1, 1999

Gregory Mankiw photo
Alan Moore photo
Gaston Bachelard photo

„La manière dont on imagine est souvent plus instructive que ce qu'on imagine.“

—  Gaston Bachelard philosophe français 1884 - 1962
La Psychanalyse du feu, 1938

Arthur Schopenhauer photo
Michel Foucault photo

„L'exclusion de la lèpre, c'était une pratique sociale qui comportait d'abord un partage rigoureux, une mise à distance, une règle de non-contact entre un individu (ou un groupe d'individus) et un autre. C'était, d'autre part, le rejet de ces individus dans un monde extérieur, confus, au-delà des murs de la ville, au-delà des limites de la communauté. Constitution, par conséquent, de deux masses étrangères l'une à l'autre. Et celle qui était rejetée, était rejetée au sens strict dans les ténèbres extérieures. Enfin, troisièmement, cette exclusion du lépreux impliquait la disqualification — peut-être pas exactement morale, mais en tout cas juridique et politique — des individus ainsi exclus et chassés. Ils entraient dans la mort, et vous savez que l'exclusion du lépreux s'accompagnait régulièrement d'une sorte de cérémonie funèbre, au cours de laquelle on déclarait morts (et, par conséquent, leurs biens transmissibles) les individus qui étaient déclarés lépreux, et qui allaient partir vers ce monde extérieur et étranger. Bref, c'était en effet des pratiques d'exclusion, des pratiques de rejet, des pratiques de « marginalisation », comme nous dirions maintenant. Or, c'est sous cette forme-là qu'on décrit, et je crois encore actuellement, la manière dont le pouvoir s'exerce sur les fous, sur les malades, sur les criminels, sur les déviants, sur les enfants, sur les pauvres.“

—  Michel Foucault philosophe français 1926 - 1984
Les Anormaux — Cours au Collège de France, 1974-1975, Cours du 15 janvier 1975

Jean-Paul II photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“

x