Citations sur les erreurs et les erreurs

Une collection de citations sur le thème de erreur.

Avec

Un total de filtre 183 citations:


Oscar Wilde photo

„Expérience est le nom que nous donnons à nos erreurs.“

—  Oscar Wilde, L'Éventail de Lady Windermere

Experience is the name everyone gives to their mistakes.
en
L'Éventail de Lady Windermere ('), 1892

Mustafa Kemal Atatürk photo
Hocine Aït Ahmed photo
Nicolas Sarkozy photo

„Le vin n'est pas une drogue. Assimiler le vin au tabac ou à la drogue c'est une erreur.“

—  Nicolas Sarkozy 6e président de la cinquième République Française 1955

Quelques jours après que « le seul des candidats à la magistrature suprême à fuir l'onction bachique » (Revue du vin de France, numéro daté de mars 2007) ait déclaré : « Je vais vous dire un truc qui va vous décevoir, je ne bois pas de vin. Enfin je ne bois pas d'alcool plutôt.»
Alcool

Maxence Caron photo
Roberto Saviano photo
Michel Foucault photo
Maharishi Mahesh Yogi photo
Imre Kertész photo

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating
Jean-Jacques Rousseau photo
Blaise Pascal photo
Orson Scott Card photo

„Les sages ne sont pas sages parce qu'ils ne commettent jamais d'erreurs. Ils sont sages parce qu'ils corrigent leurs erreurs dès qu'ils les reconnaissent.“

—  Orson Scott Card, livre Xénocide

The wise are not wise because they make no mistakes. They are wise because they correct their mistakes as soon as they recognize them.
en
Xénocide, 1993

Amanda Sthers photo

„Regardez-moi cette fougue! Même ses erreurs ont de la gueule!“

—  Amanda Sthers auteur dramatique, scénariste, parolière 1978

Les Érections américaines (2013)

Antonin Artaud photo
George Sand photo

„Elle lui fit traverser la cour, apaisa les chiens, ouvrit les portes sans bruit, et, le prenant par la main, elle le guida en silence dans les corridors sombres. Enfin elle l'entraîna dans une chambre circulaire élégante et simple, où des orangers en fleurs répandaient leurs suaves émanations. Des bougies diaphanes brûlaient dans les candelabres. Noun avait effeuillé des roses du Bengale sur le parquet, le divan était semé de violettes, une douce chaleur pénétrait tous les pores, et les cristaux étincelaient sur la table parmi les fruits qui présentaient coquettement leurs flancs vermeils parmi la mousse verte des corbeilles. Ébloui par la transition brusque de l'obscurité à une vive lumière, Raymon resta quelques instants étourdi; mais il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre où il était. Le goût exquis et la simplicité chaste qui présidaient à l'ameublement, ces livres d'amour et de voyages épars sur les planches d'acajou, ce métier chargé d'un travail si joli et si frais, œuvre de patience et de mélancolie, cette harpe dont les cordes semblaient encore vibrer des chants d'attente et de tristesse, ces gravures qui représentaient les pastorales amours de Paul et de Virginie, les cimes de l'Ile-Bourbon et les rivages bleus de Saint-Paul, mais surtout ce petit lit à demi caché sous les rideaux de mousseline, ce lit blanc et pudique comme celui d'une vierge, orné au chevet, en guise de rameau béni, d'une palme enlevée peut-être le jour du départ à quelque arbre de la patrie : tout révélait madame Delmare, et Raymon fut saisi d'un étrange frisson en songeant que cette femme enveloppée d'un manteau, qui l'avait conduit jusque-là, était peut-être Indiana elle-même. Cette extravagante idée sembla se confirmer, lorsqu'il vit apparaître dans la glace en face de lui une forme blanche et parée, le fantôme d'une femme qui entre au bal et qui jette son manteau pour se montrer radieuse et demi-nue aux lumières étincelantes. Mais ce ne fut que l'erreur d'un instant. Indiana eût été plus cachée….. Son sein modeste ne se fût trahi que sous la triple gaze de son corsage; elle eût peut-être orné ses cheveux de camélias naturels, mais ce n'est pas dans ce désordre excitant qu'ils se fussent joués sur sa tête; elle eût pu emprisonner ses pieds dans des souliers de satin, mais sa chaste robe n'eût pas ainsi trahi les mystères de sa jambe mignonne.“

—  George Sand, Indiana

Indiana, 1832

Jules Verne photo
Jacques Ellul photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“