Grégoire de Nazianze citations

Grégoire de Nazianze photo
5   1

Grégoire de Nazianze

Date de naissance: 329
Date de décès: 25. janvier 389

Grégoire de Nazianze , ou « de Naziance », dit « le Jeune », ou encore Grégoire le Théologien, né en 329 en Cappadoce et mort en 390, est un théologien et un Docteur de l'Église. Il fait partie avec Basile de Césarée et Grégoire de Nysse des « Pères cappadociens ».

Issu d'une famille chrétienne, Grégoire fait ses études à Alexandrie puis à Athènes, où il rencontre Basile de Césarée, qui devient son ami. Il rentre à Nazianze, où il est ordonné prêtre par son père. Ordonné ensuite contre son gré évêque de Sasimes par Basile de Césarée, il ne peut s'établir dans cette cité et reste chez son père, devenant ainsi le premier évêque auxiliaire de l'Église.

À la mort de son père, il décide de se retirer pour mener une vie cénobitique. Il est invité à Constantinople, où il prend part à la lutte contre l'arianisme et contre les divisions de l'Église de Constantinople. Partisan de la doctrine du concile de Nicée, il cherche à défendre la place de l'Esprit Saint dans la théologie orthodoxe.

L'empereur Théodose Ier impose Grégoire de Nazianze comme évêque de Constantinople. Il préside alors le concile de Constantinople mais démissionne alors que les débats sont loin d'être achevés. Il retourne à Nazianze, où il écrit de nombreuses lettres et discours en faveur notamment de la thèse qui considère l'Esprit Saint comme l'une des personnes de la Trinité.

La richesse des écrits théologiques de Grégoire conduit très vite à sa reconnaissance dans toute la chrétienté. Ses œuvres sont traduites en latin, puis dans différentes langues. Il influence significativement la théologie de la Trinité tant des Pères grecs que des Pères latins.

Il devient un Père de l'Église, puis est introduit dans le bréviaire comme Docteur de l'Église par le pape Pie V en 1578. Il est vénéré tant par les catholiques que par les orthodoxes.

Ses reliques, transférées à Rome au VIIIe siècle pour éviter leur destruction lors de la querelle iconoclaste, ont été restituées en 2004 par le pape Jean-Paul II au patriarche Bartholomée Ier de Constantinople. Ce geste est à interpréter comme un signe de réconciliation entre catholiques et orthodoxes. Wikipedia

„It is more important that we should remember God than that we should breathe.“

—  Gregory of Nazianzus

On God and Christ: The Five Theological Orations and Two Letters to Cledonius (St. Vladimir's Seminary Press: 2002), Oration 27

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating

Auteurs similaires

Jean Chrysostome photo
Jean Chrysostome1
Père et docteur de l'Église, l'un des principaux théologien…
Augustin d'Hippone photo
Augustin d'Hippone53
philosophe parmis les premiers Chrétien
Marc Aurèle photo
Marc Aurèle12
empereur et philosophe stoïcien romain
Alexandre le Grand photo
Alexandre le Grand4
roi de Macédoine
Cléopâtre VII photo
Cléopâtre VII2
reine d'Égypte antique (-69/-30)
Marcus Furius Camillus photo
Marcus Furius Camillus1
consul romain
Xénophane photo
Xénophane6
philosophe grec présocratique
 photo
Anniversaires aujourd'hui
Jules Claretie photo
Jules Claretie1
romancier français, dramaturge, critique dramatique, histor… 1840 - 1913
John Backus photo
John Backus
informaticien américain 1924 - 2007
Robert Bloomfield photo
Robert Bloomfield
poète anglais 1766 - 1823
Martin Lomasney photo
Martin Lomasney
personnalité politique américaine 1859 - 1933
Un autre 52 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Jean Chrysostome photo
Jean Chrysostome1
Père et docteur de l'Église, l'un des principaux théologien…
Augustin d'Hippone photo
Augustin d'Hippone53
philosophe parmis les premiers Chrétien
Paul de Tarse photo
Paul de Tarse4
apôtre
Marc Aurèle photo
Marc Aurèle12
empereur et philosophe stoïcien romain