„En toutes compagnies il y a plus de folz que de sages, et la plus grande partie surmonte tousjours la meilleure.“

Gargantua and Pantagruel (1532–1564), Pantagruel (1532)

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 14 mai 2021. L'histoire
François Rabelais photo
François Rabelais41
auteur français du 16e siècle 1494 - 1553

Citations similaires

Molière photo

„Plus grand est l'obstacle, plus grande est la gloire de le surmonter.“

—  Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, auteur et homme de théâtre français 1622 - 1673

Montesquieu photo
Augustin d'Hippone photo
Karl Marx photo
Victor Hugo photo
Voltaire photo
François de La Rochefoucauld photo
François de La Rochefoucauld photo
Jacques Attali photo
Gérard de Nerval photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Fredrik Reinfeldt photo
Jean de La Fontaine photo

„La raison du plus fort est toujours la meilleure.“

—  Jean de La Fontaine poète, fabuliste, conteur et auteur dramatique français 1621 - 1695

Fables (1668–1679)

Cormac McCarthy photo
Gilles Simon photo

„Il a été un grand Monsieur du tennis mais moi quand il a gagné Roland-Garros je n'étais pas né, on fait partie d'une génération qui l'a plus connu comme un chanteur.“

—  Gilles Simon joueur de tennis français 1984

Citation
Variante: In original french language : Il a été un grand Monsieur du tennis mais moi quand il a gagné Roland-Garros je n'étais pas né, on fait partie d'une génération qui l'a plus connu comme un chanteur.

„Les sages savent à quel moment ils vont perdre la partie.“

—  James Crumley écrivain américain 1939 - 2008

Un pour marquer la cadence, 1969

Friedrich Hayek photo
Voltaire photo
Frithjof Schuon photo

„Il y a deux manières de vaincre le monde, une vraie et une fausse. La vraie comprend la nature du monde et surmonte celui-ci au-delà de ses limites; la fausse ne comprend rien au monde et cherche à le surmonter au sein de ses limites. La vraie manière cherche ce qui est sec sur la plage, en dehors de la mer; la manière erronée cherche ce qui est sec dans la mer même, en tentant de la vider. Cette manière-ci est la foi ordinaire de ce monde, celle-là la certitude spirituelle élevée. Mais le fait que toute une partie de l'humanité reconnaisse cette manière erronée de surmonter le monde comme le principe de toutes les doctrines et de toutes les institutions - et en somme de toute activité et de toute aspiration - ne peut être possible qu'à notre époque, qui approche toujours plus inexorablement de sa fin.
La manière correcte est unitive, spirituelle, ramenant dans l'Intérieur et opérant l'harmonie; la manière fausse est multiplicatrice, orientée vers la nature grossière, entraînant vers l'extérieur et opérant la contradiction. La manière correcte domine la société humaine en fonction de ce qui la transcende, de l’Éternel, qui est son ultime destination; la manière fausse trompe la société sous le prétexte de son bien-être le plus extérieur et le plus limité, comme si l'homme en tant que tel - et qui plus est dans sa partie la plus éphémère, le corps - avait sa raison suffisante en lui-même et pouvait être la mesure et le but de lui-même et de toutes choses.“

—  Frithjof Schuon métaphysicien, théologien et philosophe suisse 1907 - 1998

Avec