Citations sur destin

Une collection de citations sur le thème de destin, tout, bien-être, pluie.

Un total de filtre 352 citations:

François de Malherbe photo
Michel Tournier photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Maya Angelou photo
Honoré de Balzac photo
François Mauriac photo

„Le destin souffle sans soufflet de forge.“

—  Ahmadou Kourouma, livre En attendant le vote des bêtes sauvages

En attendant le vote des bêtes sauvages, 1998

Tanella Boni photo
Vladimir Nabokov photo
Edith Stein photo
Louis Althusser photo
François Rabelais photo

„Lors demandasmes à maistre Aeditue veu la multiplication de ces venerables oiseaux en toutes leurs especes, pourquoy là n'estoit qu'un Papegaut. Il nous respondit que telle estoit l'institution premiere, et fatale destinée des estoilles.“

—  François Rabelais auteur français du 16e siècle 1494 - 1553

fr
Au regard de la multiplication des oiseaux vénérables quelqu'en soit l'espèce, nous demandâmes à Maître Aeditue pourquoi n'y avait-il qu'un seul Papegaut. Il nous répondit que telle était l'institution originelle, et la fatale destinée des étoiles.
Œuvre, Cinquième Livre

Alexandre Najjar photo

„Accepter le destin d'un cœur ferme n'est pas une vertu, c'est être un homme selon Homère, tout simplement.“

—  Dominique Venner historien, journaliste et essayiste français d'extrême droite 1935 - 2013

Histoire et tradition des Européens : 30 000 ans d'identité, 2002

Phillip Blond photo
François de Closets photo

„Pour châtier mon mépris de l'autorité, le destin a fait de moi une autorité.“

—  François de Closets journaliste et auteur français 1933

Propos prêtés à Albert Einstein.
Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire, 2004

Fritz Lang photo
Friedrich Kellner photo

„Les juifs qui ont émigré d'Allemagne devraient remercier Dieu. Le traitement des juifs qui sont restés en Allemagne est cruel, implacable, et inhumain. Leur destin est pitoyable.“

—  Friedrich Kellner politicien allemand 1885 - 1970

Die Juden, die aus Deutschland ausgewandert sind, können Gott danken. Die behandlung der in Deutschland verbliebenen Juden ist grausam, unerbittlich, u. menschenunwürdig. Ihr Schicksal ist erbarmungslos.
de
Citations du journal

Loïc Decrauze photo

„Politique signifiait pour nous: destin. En dehors de notre sphère la politique était gouvernée par les intérêts.“

—  Ernst von Salomon écrivain allemand 1902 - 1972

français
Les réprouvés, 1931

Jacques Attali photo
Valéry Giscard d'Estaing photo

„Françaises, Français, il y a sept ans, le peuple français me confiait la destinée de notre pays. Cela était un grand honneur pour moi de le diriger dans un monde difficile, dangereux, aux prises avec une crise économique, sociale et morale sans précédent depuis cinquante ans. Vous m'aviez donné en garde les biens les plus précieux de la collectivité nationale : la paix, la liberté et nos institutions. J'en ai été le gardien, et à l'heure où je m'en vais, ils vous sont restitués intactes. […] Après-demain, je quitterai l'Élysée. Je viens ce soir vous dire très simplement « au revoir ». […] Pendant sept ans, la France a vécu en paix, sans souffrir de secousses intérieures graves, ni politiques, ni sociales; toutes les élections ont eu lieu à leurs dates normales; la France est restée le pays de toutes les libertés : le déroulement de l'élection présidentielle vient d'en apporter la preuve. […] Chaque fois que nos forces ont eu à intervenir à l'extérieur, elle l'ont fait avec succès. Si notre pays n'a pas connu toute la prospérité que je voulais pour lui, nous avons maintenu pendant sept ans la solidité du franc, limité le déficit budgétaire, rétabli l'équilibre de la sécurité sociale, et sauvé ainsi nos régimes sociaux. […] En ce jour qui marque pour beaucoup le terme de grandes espérances, je sais que vous êtes nombreux à partager mon émotion. […] Et dans ces temps difficiles, où le mal rôde et frappe dans le monde, je souhaite que la Providence veille sur la France, pour son bonheur, pour son bien et pour sa grandeur. Au revoir!“

—  Valéry Giscard d'Estaing 3e président de la cinquième République Française 1926

Allocution d'adieu de 1981

Francis Bacon photo
Michel Foucault photo
Nicolas Sarkozy photo
Olivier Rey photo
Edmond Thiaudière photo
Carlos Ruiz Zafón photo

„Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites. Mais il ne démarche pas à domicile, il faut aller à sa rencontre.“

—  Carlos Ruiz Zafón, livre L'Ombre du vent

The Shadow of the Wind
, 2004
Variante: Le destin attend toujours au coin de la rue. Comme un voyou, une pute ou un vendeur de loterie : ses trois incarnations favorites. Mais il ne vient pas vous démarcher à domicile. Il faut aller à sa rencontre.

Vladimir Nabokov photo
Jean Parvulesco photo
Jacques Ellul photo
Eugène Manuel photo
Jacques Lacan photo

„La psychanalyse peut accompagner le patient jusqu'à la limite extatique du Tu es cela, où se révèle à lui le chiffre de sa destinée mortelle.“

—  Jacques Lacan psychiatre et psychanalyste français 1901 - 1981

Le Stade du miroir, 1949

„Et si vos sentiments étaient en fait un message de l'Univers destiné à vous faire prendre conscience de ce que vous pensez?“

—  Rhonda Byrne productrice et auteure australienne de télévision 1951

Le secret

Maximilien de Robespierre photo
Howard Bloom photo
Octavio Paz photo
Jean d'Ormesson photo
Albert Camus photo
Laurent Fignon photo
François Mitterrand photo
Jacques Ellul photo
Jean Rohou photo
Walther Rathenau photo
Samuel Huntington photo
Annie Le Brun photo

„[…] cette confusion des lieux de peur et des lieux de plaisir dans l'imaginaire européen, qui donne à chacun l'occasion de se rendre fantasmatiquement maître de l'espace destiné à l'asservissement du nombre, préfigure paradoxalement la fête révolutionnaire alors conçue comme « l'éveil d'un sujet collectif qui naît à lui-même, et qui se perçoit en toutes ses parties, en chacun de ses participants ». Et quand la première fête révolutionnaire aurait été la prise de la Bastille, c'est-à-dire la prise de possession collective d'un lieu clos ou bien l'abolition d'un décor qui sépare, le roman noir propose la même fête, mais à l'intérieur d'un décor où la séparation ne se serait maintenue que pour exalter la souveraineté de tous ceux qui s'en rendent fantasmatiquement maîtres. Ainsi niant à la fois le caractère exclusif de la fête aristocratique et le caractère collectif de la fête révolutionnaire, l'architecture noire ouvre un espace de subversion où le nombre délimite négativement le champ d'affirmation de l'unique pour en faire une prison, de même que l'unique y vient nier la possibilité d'un plaisir partagé, excluant tout ce qui s'oppose à sa propre satisfaction. Car illustrant l'idée fort répandue en cette fin de siècle que « l'extrême liberté de quelques-uns attente à la liberté de tous », les demeures du roman noir exposent aussi que la liberté de tous porte atteinte à la liberté de chacun dont elles esquissent les perspectives illimitées.“

—  Annie Le Brun poétesse française 1942

Annie Le Brun cite ici à deux reprises Jean Starobinski (in l'Invention de la liberté).
Essai critique, Les châteaux de la subversion, 1982

Samuel Huntington photo
Michel-Georges Micberth photo
Jacques Heers photo
Abel Bonnard photo
Marc Lévy photo

„Il sera terrible le matin du 11 juin 1943, terrible dans la mémoire des partisans. Chacun mène sa vie et bientôt les destins vont se croiser.“

—  Marc Lévy, livre Les Enfants de la liberté

Les enfants de la liberté, Marc Lévy, Pocket, 2007, 43
Les enfants de la liberté, 2007

Cormac McCarthy photo

„Les chose qui ont une destination commune suivent le même chemin.“

—  Cormac McCarthy écrivain américain 1933

Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme, 2005

Gro Harlem Brundtland photo
Jean d'Ormesson photo
Muriel Barbery photo
Imre Kertész photo
Ludwig Wittgenstein photo
Sylvain Tesson photo
George Sand photo
Marc Lévy photo
Alain Finkielkraut photo
Henri Laborit photo
Jean Raspail photo
Jean Van Hamme photo

„Nous racontons des histoires destinées au grand public, si possible intelligemment construites et graphiquement efficaces. Il y a une règle : ne pas prendre nos lecteurs pour des attardés mentaux et ne pas les emmerder avec des circonvolutions pseudo-littéraires et un dessin qui ressemble à du sous-Picasso passé au micro-onde.“

—  Jean Van Hamme romancier et scénariste belge de bandes dessinées 1939

Citation mise en avant par Éric Giacometti, journaliste au Parisien, vraisemblablement extraite du livre La Méthode Largo, de Jean-Marc Laimé, livre publié aux éditions Eyrolles et dont la sortie est couplée avec le vingtième anniversaire de la publication du premier album de la bande dessinée Largo Winch et avec la sortie du 17 album de la série, Mer Noire. Le journaliste du Parisien souligne sa citation par cette appréciation : « Une définition applicable à toute culture populaire de qualité. »
Sur le respect dû aux lecteurs

Bernard Maris photo
Andreï Makine photo

„La société ne subira plus son destin, elle le créera.“

—  Nicolas Schöffer sculpteur et plasticien français 1912 - 1992

La Ville cybernétique, 1969

François Mitterrand photo
Éliette Abécassis photo
John Cowper Powys photo
Emil Cioran photo
Antoine Prost photo
Arthur Schopenhauer photo
Richard Stallman photo

„Steve Jobs, le pionner qui a rendu cool la notion de prison informatique, est mort. Son invention était destinée à priver les crétins de leur liberté.“

—  Richard Stallman créateur du projet GNU et père du logiciel libre 1953

Steve Jobs, the pioneer of the computer as a jail made cool, designed to sever fools from their freedom, has died.
en
Steve Jobs

Gaston Bachelard photo
Victor Hugo photo
Napoléon Bonaparte photo
Ernst Jünger photo
Loïc Decrauze photo
Barry Gifford photo

„C'est quand même étonnant de constater qu'on ne peut pas faire grand-chose pour changer son destin.“

—  Barry Gifford 1946

Rude journée pour l'homme léopard, 1991

Yasmina Khadra photo
Andreï Makine photo

„Le destin, c'est la mort. La destinée, c'est la vie.“

—  James Crumley écrivain américain 1939 - 2008

Un pour marquer la cadence, 1969

Carlos Ruiz Zafón photo
Alexandre Douguine photo

„Nous ne luttons pas pour que le peuple devienne heureux. Nous luttons pour lui imposer une destinée.“

—  Ernst von Salomon écrivain allemand 1902 - 1972

français
Les réprouvés, 1931

Emmanuel Levinas photo

„Le destin bat les cartes mais c'est nous qui les jouerons.“

—  Bernard Moitessier navigateur et écrivain français 1925 - 1994

La longue route, 1971