„J'entends à peine quelques bribes de commentaires. Sabine et Laetitia ont été libérées de la cave où Dutroux les avait enfermées. Elles avaient été enlevées l'une il y a trois mois, l'autre une semaine auparavant. Ces enfants destinées à la mort étaient libres. J'allai dans la salle de bain, inconsciente de ce qui m'entourait et m'appuyai contre l'émail froid de la baignoire, la figure dans les mains. Mon Dieu merci! Je pleure sans larme, je ris sans sourire sur mes lèvres, intérieurement je pousse des cris de joie. Je crie, chante et danse du bonheur d'avoir pu assister à ce moment. C'est le moment que j'ai attendu toute mon existence, que j'ai secrètement espéré lorsque j'étais enfant puis jeune fille. Que le monde voie la misère dans laquelle j'ai vécu, que des gens viennent m'aider, me sauver. Qu'ils aient pu sauver Clo et les autres à temps. Que je n'aie pas dû regarder ce qui leur arrivait. Que tout se soit bien passé! Je suis si heureuse, mon cœur déborde! Je suis heureuse pour elles, ces filles, et tout mon être souhaite les serrer contre moi et les embrasser. Mon cœur est avec vous, les filles et avec les personnes qui vous ont cherchées et retrouvées!“

français
À propos de l'affaire Dutroux.

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 4 juin 2021. L'histoire

Citations similaires

Louis C.K. photo

„Lorsque les filles deviennent folles, elles montrent leurs seins aux gens. Lorsque les femmes deviennent folles, elle tuent les hommes et noient leurs enfants dans la baignoire.“

—  Louis C.K. acteur et humoriste américain 1967

When girls go wild, they show their tits to people. When women go wild, they kill men and drown their kids in a tub.
en
Chewed Up (2008)

Francis Scott Fitzgerald photo
Honoré de Balzac photo
Élise Turcotte photo
J. D. Salinger photo
Anne Brontë photo
Marc Lévy photo
Marilyn Monroe photo
James Joyce photo
Honoré de Balzac photo
Charles Nodier photo

„Le Roi des Aulnes

Quel est ce chevalier qui file si tard dans la nuit et le vent?
C'est le père avec son enfant;
Il serre le petit garçon dans son bras,
Il le serre bien, il lui tient chaud.

« Mon fils, pourquoi caches-tu avec tant d'effroi ton visage?
— Père, ne vois-tu pas le Roi des Aulnes?
Le Roi des Aulnes avec sa traîne et sa couronne?
— Mon fils, c'est un banc de brouillard.

— Cher enfant, viens, pars avec moi!
Je jouerai à de très beaux jeux avec toi,
Il y a de nombreuses fleurs de toutes les couleurs sur le rivage,
Et ma mère possède de nombreux habits d'or.

— Mon père, mon père, et n'entends-tu pas,
Ce que le Roi des Aulnes me promet à voix basse?
— Sois calme, reste calme, mon enfant!
C'est le vent qui murmure dans les feuilles mortes.

— Veux-tu, gentil garçon, venir avec moi?
Mes filles s'occuperont bien de toi
Mes filles mèneront la ronde toute la nuit,
Elles te berceront de leurs chants et de leurs danses.

— Mon père, mon père, et ne vois-tu pas là-bas
Les filles du Roi des Aulnes dans ce lieu sombre?
— Mon fils, mon fils, je vois bien :
Ce sont les vieux saules qui paraissent si gris.

— Je t'aime, ton joli visage me charme,
Et si tu ne veux pas, j'utiliserai la force.
— Mon père, mon père, maintenant il m'empoigne!
Le Roi des Aulnes m'a fait mal! »

Le père frissonne d'horreur, il galope à vive allure,
Il tient dans ses bras l'enfant gémissant,
Il arrive à grand-peine à son port;
Dans ses bras l'enfant était mort.“

—  Charles Nodier écrivain romancier et académicien français 1780 - 1844

Francesco Mario Pagano photo
Molière photo

„Mon Dieu, que vous êtes vulgaire ! Pour moi, un de mes étonnements, c'est que vous ayez pu faire une fille si spirituelle que moi.“

—  Molière Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, auteur et homme de théâtre français 1622 - 1673

Oeuvres Complètes - Tome I

Jacques Maritain photo
Mazarine Pingeot photo
Daniel Pennac photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Jane Austen photo
Zinedine Zidane photo
Elizabeth von Arnim photo
Paulo Coelho photo

Avec