Citations sur cerveau

Une collection de citations sur le thème de cerveau, bien-être, tout, pluie.

Un total de filtre 113 citations:

Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Tupac Shakur photo
Molière photo
César (sculpteur) photo
Thomas Szasz photo
Octave Mirbeau photo

„Un peuple ne vit pas seulement de son ventre, il vit aussi de son cerveau. Il a droit à la beauté comme il a droit au pain.“

—  Octave Mirbeau romancier, essayiste et dramaturge, journaliste et critique d'art français 1848 - 1917

« Ravachol » http://www.scribd.com/doc/2264826/Octave-Mirbeau-Ravachol, L'Endehors, 1er mai 1892
Combats politiques, 1990

Edgar Morin photo
Tobie Nathan photo
Douglas Adams photo
Napoleon Hill photo
Arthur Conan Doyle photo
Henri Laborit photo
Michaël Laitman photo

„L'être humain est créé de sorte que cinq doigts lui suffisent amplement. Son cerveau est conçu de façon à ce qu'il préfère travailler avec cinq doigts, bien que, si nécessaire, il puisse composer avec des doigts en moins et pallier, en quelque sorte, sa déficience. Toutefois, l'être humain n'est absolument pas préparé à travailler avec six ou sept doigts; la nature ne l'a doté d'aucune technique propre à un tel usage. Il ne peut même pas s'imaginer ce qu'il ferait d'un doigt supplémentaire […] Ainsi, tout ce qui relève de la matière ne nous pose aucun problème. Si nous nous en tenons aux limites qu'elle nous impose, nous nous trouvons plutôt satisfaits des connaissances que nous y acquérons. Mais imaginez maintenant qu'un Kabbaliste, qui atteint des formes (de connaissance) supérieures, ressente le caractère insignifiant des niveaux de compréhension inférieurs. Faites-vous une idée de son aspiration quasi obsessive pour ce qui est d'étendre, jusqu'à l'infini, la gamme de ses facultés sensorielles. Un Kabbaliste voudrait acquérir des milliers de doigts-tentacules. Il n'aura de cesse qu'il n'ait élargi sa palette de couleurs-sensations, et ce, jusqu'à ce qu'elles fusionnent en une science tout-en-un dont la simplicité n'ait d'égale que la blancheur qui émane des hautes sphères spirituelles.“

—  Michaël Laitman 1946

I am created so that five digits are absolutely sufficient for me. My
Introduction to the Book of Zohar (2005)

„(…) dans les cerveaux, affects et idées ne sont pas au même étage.“

—  Paul Veyne historien français 1930

Quand notre monde est devenu chrétien, 2007

Albert Einstein photo
Jean Valnet photo

„Ils [les grands trusts chimiques] ont choisi une ligne, doivent entretenir leurs employés. Ils font leur travail, qui est de vendre, comme celui de l'écrivain est de remplir des pages.À la nuance près qu'en vertu de leur extraordinaire puissance publicitaire, ils sont les seuls à pouvoir encombrer le cerveau des indécis pour leur faire croire que les poisons modernes nous sont indispensables.</p“

—  Jean Valnet médecin français 1920 - 1995

Préface à la 9 édition, 1979, reproduite dans la 10 édition et toutes ses réimpressions jusqu'en 2009. À noter : le sous-titre original du livre, lors des premières éditions chez Maloine S.A., était : « Traitement des maladies par les essences des plantes »
Sur les grands trusts chimiques

Stephen King photo
James Joyce photo
Honoré de Balzac photo
Robert Patrick photo

„Pas la peine de répliquer; quoi qu'on me dise en ce moment pourrait tout aussi bien être écrit sur une courge en décomposition. Le cerveau s'en va en premier, tu sais — sauf les parties dédiées à la douleur, qui sont de toute évidence invincibles.“

—  Robert Patrick auteur dramatique, parolier, acteur et metteur en scène 1937

Don't bother to answer back. Anything said to me at this point might as well be written on a decomposing squash. The brain goes first, you know -- except the portions dedicated to pain, which are apparently immune.
en
Untold Decades: Seven Comedies of Gay Romance (1988)

Boccace photo
Jean Rohou photo
Laurent Nottale photo
Benoît Mandelbrot photo
Charles Baudelaire photo
Michael Moore photo
Francis Picabia photo
Jean Jaurès photo
Marie d'Agoult photo
Octave Gréard photo
Albert Jacquard photo
Robert Desnos photo
Manon Roland photo
Vladimir Nabokov photo
Terry Pratchett photo
Friedrich Engels photo
Georges Darien photo

„Le patriotisme n’est pas seulement le dernier refuge des coquins; c’est aussi le premier piédestal des naïfs et le reposoir favori des imbéciles. Je ne parle pas du patriotisme tel qu’il devrait être, ou tel qu’il pourrait être, mais du patriotisme que nous voyons en France et même partout, qui se manifeste dans toute son hypocrisie, toute son horreur et toute sa sottise depuis trente ans. Et je dis que la constatation ci-dessus, dont on peut facilement, tous les jours, vérifier l’exactitude, fait comprendre comment se recrutent les états-majors et les troupes qui constituent les régions du chauvinisme. Des naïfs et des imbéciles, je n’ai pas grand-chose à dire; les premiers, dupes d’enthousiasmes irréfléchis et d’illusions juvéniles, arrivent souvent à se rendre compte du caractère réel de la doctrine cocardière et sortent, écœurés, de la chapelle où on la prêche; les seconds, misérables êtres aux cerveaux boueux, forment un immense troupeau de serfs à la disposition d’un maître à forte poigne — ou à fort gosier — et portent leur patriotisme comme les crétins portent leur goitre. Quant aux chefs, ce sont quelquefois des républicains, quelquefois des monarchistes, quelquefois les deux ensemble, ou bien ni l’un ni l’autre, Ce sont toujours des coquins. Le patriotisme n’est pour eux qu’une enseigne qui doit attirer la foule; un décor derrière lequel ils pourront machiner à loisir les combinaisons de leur goût.“

—  Georges Darien romancier, auteur dramatique et pamphlétaire français, collaborateur de périodiques anarchistes 1862 - 1921

La Belle France (1901)

Wilhelm Liebknecht photo
Paul Léautaud photo

„Il ne faudrait pas croire (…) que je suis un vieillard répugnant. Je n'ai jamais été mieux dans ma vie par l'expression du visage, le teint uni, les lèvres rouges comme dans la jeunesse, les yeux aussi vifs que brillants. Evidemment, je n'ai pas le visage d'un bellâtre coiffeur, mais j'ai un visage plein d'expression, de caractère et hors de l'ordinaire. Je le vois à la façon dont les gens me regardent. Je suis droit comme un I, aucune voûture [sic], mince, prompt et souple. Cet exemple: je me plie sans aucune difficulté pour ramasser quelque chose par terre, sans aucun pliement des jambes. Je l'ai encore constaté ce matin. Je continue à veiller tous les soirs jusque vers minuit sans m'en ressentir en rien. Je me lève le matin, aussi lucide, - dire que j'emploie ce mot-là, moi aussi! - que le soir quand je me couche. Je dévale le matin, vers la gare, comme un zèbre, et ce serait encore mieux si je n'étais obligé par les circonstances de porter de gros souliers qui me martyrisent les pieds. Mon cerveau n'arrête pas de fonctionner sur les sujets les plus divers, mon travail, ce que je vois, ce que je lis, ce que j'entends. Je suis sans rhumatismes, sans douleurs d'aucune sorte, bien mieux portant que dans ma jeunesse. J'ai gardé ma mémoire et ma vivacité d'élocution. Je n'ai aucun défaut d'haleine ni d'odeur corporelle. Je n'ai comme malheur que mon manque de dents. Hélas! c'est quelque chose. C'est gravement quelque chose. Un autre malheur, c'est d'être devenu à certaines choses plus sensible que je ne l'ai jamais été.“

—  Paul Léautaud écrivain français 1872 - 1956

Journal littéraire, Le goût pour la relation

Napoleon Hill photo

„La valeur-capital de votre cerveau peut être déterminé en multipliant votre revenu annuel par 16 puissance 2/3.“

—  Napoleon Hill écrivain américain 1883 - 1970

Réfléchissez et devenez riche, 1937

Félicité Robert de Lamennais photo
Paul Lafargue photo
Paul Klee photo
Clifford D. Simak photo

„Peut-être les cerveaux des créatures terrestres sont-ils naturellement lents et brouillons. Peut-être sommes-nous les demeurés de l'univers.“

—  Clifford D. Simak auteur de science-fiction 1904 - 1988

Citations de ses romans, Demain les chiens (City), 1944

Richard Dawkins photo
Claude Bernard photo

„Le cerveau peut être considéré comme une glande.“

—  Claude Bernard médecin et physiologiste français 1813 - 1878

Cahier de notes, 1850-1860

Philipp von Boeselager photo
David Ruelle photo
Ferdinand de Saussure photo
André Gernez photo
Marguerite Yourcenar photo
Mohandas Karamchand Gandhi photo
Maxence Layet photo

„[…] l'humanitarisme, concept vague, mais essentiellement désorganisateur au point de vue national, en ce que, transporté par les propagandistes dans les milieux populaires et jeté dans les cerveaux incultes, il y engendre, en même temps qu'un antimilitarisme aveugle, la haine et le mépris de l'idée de patrie.“

—  Paul Copin-Albancelli journaliste et essayiste français 1851 - 1939

fr
Le terme humanitarisme est pris au sens d'universalisme et non d'aide humanitaire
La Guerre occulte, les sociétés secrètes contre les nations, 1925

Howard Bloom photo
Honoré de Balzac photo
Ernest Renan photo
Éric Pichet photo
Pierre Bourdieu photo
Edgar Morin photo
Henri Laborit photo
Dieudonné photo

„Cohen, il a dit que j'avais un cerveau malade, alors tu vois, quand j'entends parler Patrick Cohen, je me dis, les chambres à gaz… Dommage!“

—  Dieudonné humoriste, acteur et militant politique français 1966

One man show, Le Mur

Noam Chomsky photo

„Être un intellectuel n'a virtuellement rien à voir avec le fait de travailler avec son cerveau, ce sont des choses différentes.“

—  Noam Chomsky linguiste et philosophe américain 1928

Comprendre le pouvoir. L'indispensable de Chomsky, 2006, Premier mouvement

Madonna photo

„J'estime que j'ai déjà une bite dans le cerveau, je n'ai pas besoin d'en avoir une autre entre les jambes.“

—  Madonna chanteuse américaine 1958

I think I have a dick in my brain. I don't need to have one between my legs.
en
Années 1990, Extraits de son livre SEX

David Ruelle photo
John Maynard Keynes photo

„[…] les idées, justes ou fausses, des philosophes de l’économie et de la politique ont plus d’importance qu’on ne le pense en général. À vrai dire le monde (univers) est presque exclusivement mené par elles. Les hommes d’action qui se croient parfaitement affranchis des influences doctrinales sont d’ordinaire les esclaves de quelque économiste passé. Les illuminés du pouvoir qui se prétendent inspirés par des voies célestes distillent en fait des utopies nées quelques années plus tôt dans le cerveau de quelque écrivailleur de Faculté.“

—  John Maynard Keynes économiste britannique 1883 - 1946

The ideas of economists and political philosophers, both when they are right and when they are wrong, are more powerful than is commonly understood. Indeed the world is ruled by little else. Practical men, who believe themselves to be quite exempt from any intellectual influence, are usually the slaves of some defunct economist. Madmen in authority, who hear voices in the air, are distilling their frenzy from some academic scribbler of a few years back.
en
Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie,chapitre 24, 1936.
Théorie générale de l'emploi, de l'intérêt et de la monnaie, 1936

Albert Einstein photo
J.B.S. Haldane photo
Herbert George Wells photo
Howard Bloom photo
Friedrich Engels photo

„Or, toute religion n'est que le reflet fantastique, dans le cerveau des hommes, des puissances extérieures qui dominent leur existence quotidienne, reflet dans lequel les puissances terrestres prennent la forme de puissances supra-terrestres. Dans les débuts de l'histoire, ce sont d'abord les puissances de la nature qui sont sujettes à ce reflet et qui dans la suite du développement passent, chez les différents peuples, par les personnifications les plus diverses et les plus variées. […] Mais bientôt, à côté des puissances naturelles, entrent en action aussi des puissances sociales, puissances qui se dressent en face des hommes, tout aussi étrangères et au début, tout aussi inexplicables, et les dominent avec la même apparence de nécessité naturelle que les forces de la nature elles-mêmes. Les personnages fantastiques dans lesquels ne se reflétaient au début que les forces mystérieuses de la nature reçoivent par là des attributs sociaux, deviennent les représentants de puissances historiques. A un stade plus avancé encore de l'évolution, l'ensemble des attributs naturels et sociaux des dieux nombreux est reporté sur un seul dieu tout-puissant, qui n'est lui-même à son tour que le reflet de l'homme abstrait. C'est ainsi qu'est né le monothéisme, qui fut dans l'histoire le dernier produit de la philosophie grecque vulgaire à son déclin et trouva son incarnation toute prête dans le Dieu national exclusif des Juifs, Yahvé.“

—  Friedrich Engels, livre Anti-Dühring

Anti-Dühring, 1878

George Sand photo
Elefthérios Venizélos photo

„Tout notre cerveau, tout notre cœur, toute notre vie, nous devons les employer à grandir, à renforcer nos souverains. Et nous savons bien qu'à leur tour, ils ne feront que nous réduire s'ils ne peuvent pas nous détruire.“

—  Elefthérios Venizélos personnalité politique grecque 1864 - 1936

We must employ all our mind, all our heart, all our life to make our sovereigns better, to strengthen them. And we know, that they, in return, will do nothing but belittle us if they can't destroy us.
en
wikiquote
Elefthérios Venizélos, à Dimitru Ionescu

Sylvie Brunel photo
Edgar Allan Poe photo
Michel Brault photo
Mary Higgins Clark photo
Terry Pratchett photo
René Crevel photo

„Les rêves n’acceptent plus d’être traités de refuges. Depuis Freud, ces tapis volants ont enfin rétabli les communications entre le lobe oriental et le lobe occidental du cerveau.“

—  René Crevel écrivain et poète français, dadaïste puis surréaliste 1900 - 1935

Manifeste, Note en marge du jeu de la vérité, 1934

„muscle Délirer, c'est prendre son cerveau pour un muscle.“

—  Paul-Claude Racamier psychiatre et psychanalyste français 1924 - 1996

Les Schizophrènes, 1980, Schizogrammes

Henri Laborit photo
Maria Callas photo
Philippe Claudel photo
Albert Einstein photo

„Je méprise un homme qui peut être satisfait par une moelle épinière, cet homme ne mérite pas un cerveau humain.“

—  Albert Einstein physicien allemand 1879 - 1955

The World As I See It

Louis-Ferdinand Céline photo
Paulo Coelho photo
Hubert Reeves photo
Philippe Claudel photo
Gilbert Sinoué photo
Edgar Morin photo