Citations sur le suicide

Une collection de citations sur le thème de suicide, pluie, mort, autre.

Meilleures citations sur le suicide

„Est-il trop tard pour un suicide?“

—  Salvat Etchart écrivain français 1924 - 1985

Le Temps des autres, 1987

„Le véritable legs du suicidé est la culpabilité de ceux qui lui survivent.“

—  Ken Bruen écrivain irlandais 1951

Le Martyre des Magdalènes, 2006

Amanda Sthers photo

„Est-ce que la tuerie de masse est la version absolue du suicide contemporain?“

—  Amanda Sthers auteur dramatique, scénariste, parolière 1978

Les Érections américaines (2013)

Imre Kertész photo

„Le suicide qui me convient le mieux est manifestement la vie.“

—  Imre Kertész écrivain hongrois 1929 - 2016

Journal de galère , Hongrie 1992, France 2010

„Tu penses que tu me tues. Je pense que tu te suicides.“

—  Antonio Porchia 1885 - 1968

Tu crees que me matas. Yo creo que te suicidas.
es

Frank Herbert photo
Henri Barbusse photo

„Deux armées aux prises, c'est une grande armée qui se suicide.“

—  Henri Barbusse, livre Le Feu

Le Feu, 1916

Honoré de Balzac photo

„Il existe je ne sais quoi de grand et d'épouvantable dans le suicide.“

—  Honoré de Balzac romancier, critique littéraire, essayiste, journaliste et écrivain français 1799 - 1850

The Wild Ass’s Skin (1831), Part I: The Talisman

Toutes citations sur le suicide

Un total de filtre 39 citations:

Comte de Lautréamont photo
Konrad Lorenz photo
Michel Onfray photo
Alain Soral photo
Gaston Bachelard photo

„L'eau est l'élément de la mort jeune et belle, de la mort fleurie, et, dans les drames de la vie et de la littérature, elle est l'élément de la mort sans orgueil ni vengeance, du suicide masochiste.“

—  Gaston Bachelard, livre L'Eau et les Rêves

L'eau et les rêves — Essai sur l'imagination de la matière, Gaston Bachelard, Le Livre de Poche, Biblio Essais, 1993, 1942, 98, V, III Le complexe de Caron, le complexe d'Ophélie, 978-2-253-06100-7
L'Eau et les Rêves, 1942

Jean Baudrillard photo
Guy Bedos photo
André Breton photo
Charles Bukowski photo

„Tout allait de travers. Les gens s’accrochaient aveuglément à la première bouée de sauvetage venue : le communisme, la diététique, le zen, le surf, la danse classique, l’hypnotisme, la dynamique de groupe, les orgies, le vélo, l’herbe, le catholicisme, les haltères, les voyages, le retrait intérieur, la cuisine végétarienne, l’Inde, la peinture, l’écriture, la sculpture, la musique, la profession de chef d’orchestre, les balades sac à dos, le yoga, la copulation, le jeu, l’alcool, zoner, les yaourts surgelés, Beethoven, Bach, Bouddha, le Christ, le H, le jus de carotte, le suicide, les costumes sur mesure, les voyages en avion, New York City, et soudain, tout se cassait la gueule, tout partait en fumée. Il fallait bien que les gens trouvent quelque chose à faire en attendant de mourir. Pour ma part, je trouvais plutôt sympa qu’on ait le choix.“

—  Charles Bukowski, livre Women

en
Nothing was ever in tune. People just blindly grabbed at whatever there was: communism, health foods, zen, surfing, ballet, hypnotism, group encounters, orgies, biking, herbs, Catholicism, weight-lifting, travel, withdrawal, vegetarianism, India, painting, writing, sculpting, composing, conducting, backpacking, yoga, copulating, gambling, drinking, hanging around, frozen yogurt, Beethoven, Back, Buddha, Christ, TM, H, carrot juice, suicide, handmade suits, jet travel, New York City, and then it all evaporated and fell apart. People had to find things to do while waiting to die. I guess it was nice to have a choice.
Women, 1978

Friedrich Nietzsche photo
Jean Teulé photo

„(…) Maintenant, le pouvoir revendique sa propre disparition. On voit un ancien président de la République [Valéry Giscard d’Estaing] écrire qu’il a souffert d’être séparé de ses concitoyens. C’est-à-dire qu’il ne supportait pas sa fonction. Ce même président avait pris la manie de s’adresser, à la télévision, à ceux qu’il gouvernait au singulier… : "Madame, Mademoiselle, Monsieur"; pour moi, c’est le comble. […] Il laisse entendre qu’il est mon président, à moi qui l’écoute. Il n’est pas mon président, il n’est le président de personne en particulier, il est le président de la République française, de la nation française. En détruisant la mise à distance symbolique du pouvoir, il commettait une faute grave contre le véritable fondement de la démocratie, qui repose sur la représentation, sur une mise en scène. La mise en scène est une mise à distance, et une mise en miroir qui permet la respiration, qui permet aux individus et aux groupes de se trouver, de se constituer en se séparant de leur propre image. Alors que la prétendue convivialité, déthéâtralisée, déritualisée, casse l’humain, détruit les individus en les laissant seuls face au néant. Démerde-toi, drogue-toi, suicide-toi, c’est ton affaire, il y aura des garagistes qui répareront si c’est réparable, et des flics si besoin est.“

—  Pierre Legendre 1930

Entretiens

„À l’époque romaine archaïque, la devotio était une sorte de suicide accompli pour le salut de la patrie, un serment par lequel un général s’offrait en sacrifice aux dieux en échange de la victoire.“

—  Dominique Venner historien, journaliste et essayiste français d'extrême droite 1935 - 2013

Histoire et tradition des Européens : 30 000 ans d'identité, 2002

Richard Brautigan photo
Albert Camus photo
Marie d'Agoult photo
Richard Dawkins photo
Walker Percy photo
Robert Desnos photo
Camilo José Cela photo
Marc-Édouard Nabe photo
Cormac McCarthy photo

„Donc il ont eu entre leurs mains ce questionnaire sur les problèmes rencontrés par les enseignants dans leur travail. Et ils ont retrouvé les formulaires qui avaient été remplis et renvoyés par des établissements de tout le pays en réponse au questionnaire. Et les plus gros problèmes signalés c'étaient des trucs comme parler en classe et courir dans les couloirs. Mâcher du chewing-gum. Copier en classe. Des trucs du même tabac. Alors les enseignants en question ont pris un formulaire vierge et en ont imprimé un paquet et ont envoyé les formulaires aux mêmes établissements. Quarante ans plus tard. Voici quelque-unes des réponses. Les viols, les incendies volontaires, les meurtres. La drogue. les suicides. Alors ça m'a fait réfléchir. Parce que la plupart du temps, chaque fois que je dis quelque chose sur le monde qui part à vau-l'eau on me regarde avec un sourire en coin et on me dit que je vieillis. Que c'est des symptômes. Mais ce que je pense à ce sujet c'est que quelqu'un qui ne peut pas voir la différence entre violer et assassiner les gens et mâcher du chewing-gum a un problème autrement plus grave que le problème que j'ai moi. C'est pas tellement long non plus quarante ans. Peut-être que les quarante prochaines années sortiront certains de leur anesthésie. Si c'est pas trop tard.“

—  Cormac McCarthy écrivain américain 1933

Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme, 2005

Hunter S. Thompson photo
Richard Dawkins photo
Ray Bradbury photo
Laurence Parisot photo
François Mauriac photo
Émile Durkheim photo
Imre Kertész photo

„Une phrase de Cioran dont je me porte garant avec mon existence : "Un livre est un suicide différé."“

—  Imre Kertész écrivain hongrois 1929 - 2016

Journal de galère , Hongrie 1992, France 2010

Honoré de Balzac photo
André Malraux photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Tupac Shakur photo