Citations sur sécurité

Une collection de citations sur le thème de sécurité, pluie, bien-être, tout.

Un total de filtre 85 citations:

Jean-Marc Sauvé photo
Joseph Conrad photo
Mata Amritanandamayi photo

„Ces jours-ci, pour prévenir les attaques terroristes, des mesures de sécurité strictes sont mises en place dans les aéroports et autres lieux publics. Bien que de telles mesures soient nécessaires pour notre sécurité, elles ne sont pas une solution définitive. En fait, il est une sorte d’explosif le plus destructeur de tous. Aucune machine ne peut le détecter. C’est la haine, la haine et la vengeance qui se trouvent dans l'esprit humain.“

—  Mata Amritanandamayi 1953

These days, to prevent terrorist attacks, strict security measures are implemented in airports and other establishments. While such measures are necessary for our physical safety, they are not a final solution. In fact, there is one explosive in particular that is the most destructive of all. No machine can detect it. It is the hatred, loathing and vengeance found in the human mind.
La Compassion: La seule voie vers la paix (2007)

Albert Einstein photo
Jacques Bidet photo
Jacques Ellul photo
Karl Polanyi photo

„Ce que nous appelons la terre est un élément de la nature qui est inextricablement entrelacé avec les institutions de l'homme. La plus étrange de toutes les entreprises de nos ancêtres a peut-être été de l'isoler et d'en former un marché. Traditionnellement, la main-d'œuvre et la terre ne sont pas séparées; la main-d'œuvre fait partie de la vie, la terre demeure une partie de la nature, la vie et la nature forment un tout qui s'articule. La terre est ainsi liée aux organisations fondées sur la famille, le voisinage, le métier et la croyance -- avec la tribu et le temple, le village, la guilde et l'église. Le Grand Marché unique, d'autre part, est un dispositif de la vie économique qui comprend des marchés pour des facteurs de production. Puisque ces facteurs se trouvent être indiscernables des éléments qui constituent les relations humaines, l'homme et la nature, il est facile de voir que l'économie de marché implique une société dont les institutions sont subordonnées aux exigences du mécanisme du marché. Cette proposition est utopique aussi bien en ce qui concerne la terre qu'en ce qui concerne la main-d'œuvre. La fonction économique n'est que l'une des nombreuses fonctions vitales de la terre. Celle-ci donne sa stabilité à la vie de l'homme; elle est le lieu qu'il habite; elle est une condition de sa sécurité matérielle; elle est le paysage et les saisons. Nous pourrions aussi bien imaginer l'homme venant au monde sans bras ni jambes que menant sa vie sans terre. Et pourtant, séparer la terre de l'homme et organiser la société de manière à satisfaire les exigences d'un marché de l'immobilier, cela a été une partie vitale de la conception utopique d'une économie de marché.“

—  Karl Polanyi, livre La Grande Transformation

La Grande Transformation (1944), Deuxième partie : Grandeur et décadence de l'économie de marché, Chapitre 15 : Le marché et la nature

Valéry Giscard d'Estaing photo

„Françaises, Français, il y a sept ans, le peuple français me confiait la destinée de notre pays. Cela était un grand honneur pour moi de le diriger dans un monde difficile, dangereux, aux prises avec une crise économique, sociale et morale sans précédent depuis cinquante ans. Vous m'aviez donné en garde les biens les plus précieux de la collectivité nationale : la paix, la liberté et nos institutions. J'en ai été le gardien, et à l'heure où je m'en vais, ils vous sont restitués intactes. […] Après-demain, je quitterai l'Élysée. Je viens ce soir vous dire très simplement « au revoir ». […] Pendant sept ans, la France a vécu en paix, sans souffrir de secousses intérieures graves, ni politiques, ni sociales; toutes les élections ont eu lieu à leurs dates normales; la France est restée le pays de toutes les libertés : le déroulement de l'élection présidentielle vient d'en apporter la preuve. […] Chaque fois que nos forces ont eu à intervenir à l'extérieur, elle l'ont fait avec succès. Si notre pays n'a pas connu toute la prospérité que je voulais pour lui, nous avons maintenu pendant sept ans la solidité du franc, limité le déficit budgétaire, rétabli l'équilibre de la sécurité sociale, et sauvé ainsi nos régimes sociaux. […] En ce jour qui marque pour beaucoup le terme de grandes espérances, je sais que vous êtes nombreux à partager mon émotion. […] Et dans ces temps difficiles, où le mal rôde et frappe dans le monde, je souhaite que la Providence veille sur la France, pour son bonheur, pour son bien et pour sa grandeur. Au revoir!“

—  Valéry Giscard d'Estaing 3e président de la cinquième République Française 1926

Allocution d'adieu de 1981

Maxence Layet photo
Christoph Blocher photo
Jacques Ellul photo
Christiane Taubira photo
Hervé Morin photo
Jean Baudrillard photo

„Il faut la violence et l'inhumanité du monde extérieur pour que non seulement la sécurité s'éprouve plus profondément comme telle (cela dans l'économie de la jouissance), mais aussi pour qu'elle se sente à chaque instant justifiée de se choisir comme telle“

—  Jean Baudrillard philosophe et sociologue français 1929 - 2007

dans l'économie morale du salut
La Société de consommation (1970), Première partie : La liturgie formelle de l'objet, Le statut miraculeux de la consommation, Le vertige consommé de la catastrophe

Robert Spaemann photo
Adnan Oktar photo

„La franc-maçonnerie est une organisation globale. Leur pouvoir réel est basé en Angleterre et en France. Mais ils ont également de grandes organisations aux États-Unis. Ils ont des branches en Russie, partout dans le monde. En Inde également. Ils ont pris des positions clés dans le gouvernement. Ils peuvent également exercer leur pouvoir sur les cours de justice. Parfois ils ont leur mainmise sur les forces de sécurité. Ils peuvent exercer un pouvoir sur chaque secteur de l'état. Ils peuvent creuser un chemin pour y accéder. S'ils veulent organiser n'importe quelle sorte d'action, ils emploient leurs membres pour les exécuter.“

—  Adnan Oktar créationniste turc 1956

Freemasonry is a global organization. Their real power [base] is in England and France. But they also have large organization in the United States. They have branches in Russia, everywhere in the world. In India too. They have taken hold of the key positions in the government. They even can exert power over the courts. Sometimes they lay hands on the security forces. They can assume control over of every kind of sector in the state. They can worm their way inside. If they want to organize any kind of action, they use their members to set up these things.
en

Ueli Maurer photo
Jean Mallot photo
David Hume photo
Paul Morand photo

„Croire au progrès technique sur fond de conviction scientiste, dès le dernier tiers du [XIX], c'était croire au progrès de l'espèce humaine. C'était plus précisément croire que le progrès technique allait assurer le plus grand progrès possible de l'humanité vers la liberté et le bonheur. Il faut en effet tenir compte d'un clivage dans le champs des fins du progrès explicitement conceptualisées par les penseurs progressistes : d'une part, les finalités de l'ordre de la liberté, de la libération ou de l'émancipation (dont la condition nécessaire est le progrès du savoir); d'autre part, les finalités d'un tout autre ordre, résumable par le mot « bonheur », dont les conditions de possibilité (sécurité dans la paix et pleine satisfaction des besoins, d'où bien-être, plaisir, etc.) sont imaginées comme des effets de la maîtrise rationnelle ou théorico-pratique (par la science et la technique) de la nature (d'où l'éloge saint-simonien de l'exploitation sans limite de la terre), mais aussi de la société, d'où le souci commun à Saint-Simon, à Comte, à Renan et à Marx, de l'organisation et de la réorganisation de l'ordre social. L'humanité cesse d'être conçue « à l'image de Dieu », elle devient Dieu lui-même, elle s'y substitue en un sens, pour devenir le sujet de l'histoire universelle, dont le « progrès » est le moteur.“

—  Pierre-André Taguieff philosophe et politologue français 1946

Essais, Les Contre-réactionnaires, 2007

François Mitterrand photo
Coluche photo

„À la Sécurité Sociale, tout est assuré… sauf la pendule. Ça on risque pas de nous la voler, le personnel a les yeux constamment fixés dessus.“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Music-hall, L'ancien combattant, L'administration

Marc Dugain photo
Christoph Blocher photo
Emmanuel Carrère photo
Antoine Bello photo
Jean-Christophe Rufin photo

„La liberté c'est la sécurité, la sécurité c'est la surveillance, donc la liberté c'est la surveillance.“

—  Jean-Christophe Rufin médecin, historien, écrivain, et diplomate français 1952

Il s'agit d'un syllogisme
, 2005

Léon Bloy photo
Robert Anthony Salvatore photo

„Tu peux donner ton cœur à qui tu veux, mais tu consacreras ta vie à l’homme capable de t’apporter le bien-être et la sécurité.“

—  Robert Anthony Salvatore, La Légende de Drizzt

Montre la prédominance de l'étanchement des besoins primaires sur les besoins de l'âme au moyen-âge.
La Légende de Drizzt, ), 1999

Jean Genet photo
Samuel Huntington photo
Aldo Leopold photo
Hunter S. Thompson photo

„Aussi laisserons-nous le lecteur répondre à cette question: qui est le plus heureux, l'homme qui aura bravé la tempête de la vie et vécu, ou celui qui sera resté en sécurité sur la berge et se sera contenté d'exister?“

—  Hunter S. Thompson journaliste et écrivain américain 1937 - 2005

Texte écrit en 1955 par Hunter Thompson "Sécurité", paru dans The Spectator, bulletin annuel de la Athenaeum Literary Association de Louisville
Correspondance, 1955

Ségolène Royal photo
Léon Bloy photo
Hansjörg Walter photo
Daniel Ellsberg photo

„À l'époque déjà, le gouvernement prétendait que cela menaçait la sécurité de l'État, empêchait les services secrets de travailler et mettait la vie des soldats en péril.“

—  Daniel Ellsberg économiste et lanceur d'alertes américain 1931

fr
À propos de WikiLeaks et des Pentagon Papers

Joseph E. Stiglitz photo

„La guerre peut être nécessaire à la sécurité du pays. Mais elle n'est pas bonne pour l'économie, ni à court terme ni à long terme.“

—  Joseph E. Stiglitz économiste américain 1943

Quand le capitalisme perd la tête ('), 2003

Alexis de Tocqueville photo
Ann Coulter photo

„S'il a fallu 20 ans à Obama pour s'apercevoir que son pasteur est un traître et un « dingo raciste », il lui faudra probablement la totalité de son mandat pour prendre conscience que les États-Unis ont été envahis et soumis par al-Qaida. Espérons seulement que le président Obama prête une plus grande attention à la sécurité nationale, lors des réunions d'information, qu'il n'en a prêté pendant 20 ans à l'action ecclésiastique du pasteur Wright.“

—  Ann Coulter commentatrice politique américaine 1961

If it takes Obama 20 years to notice that his pastor is a traitorous, racist nut-job, it will probably take him his full term of office to realize that the U.S. has been invaded and subdued by al-Qaida. Let's just hope President Obama pays closer attention during national security briefings than he did during 20 years of the Rev. Wright's church services.
en
Wikiquote
Extrait d'un commentaire revenant, six semaines après l'annonce, par l'équipe de campagne de Barack Obama, du retrait du pasteur Jeremiah Wright, à la suite d'une polémique sur les propos jugés racistes de celui-ci.
Sur Barack Obama

Plaute photo

„La vaillance est la meilleure des récompenses. La vaillance, assurément, l'emporte sur toute chose. Liberté, sécurité, vie, fortune et parents, patrie et enfants lui doivent protection et salut. La vaillance a tout en elle, on a tous les biens si l'on possède la vaillance.“

—  Plaute, Amphitryon

Virtus praemium 'st optimum.
Virtus omnibus rebus anteit profecto.
Libertas, salus, vita, res, parenteis, Patria et prognati tutantur, servantur;
virtus omnia in sese habet ; omnia adsunt bona, quem penes est virtus.
la
Amphitryon

Marie Holzman photo
Erich von Siebenthal photo
Jacques Attali photo
Jacques Attali photo
Howard Bloom photo
Konrad Lorenz photo
Jacques Ellul photo
Jacques Attali photo
Pascal Lamy photo
Zbigniew Brzezinski photo

„En d'autre termes, selon une terminologie qui rappelle celle de l'époque brutale des anciens empires, les trois grands impératifs de la géostratégie impériale sont d'empêcher les collusions et maintenir les vassaux dans une relation de dépendance en matière de sécurité, de faire en sorte que les tributaires restent dociles et protégés, et d'empêcher l'alliance des barbares.“

—  Zbigniew Brzezinski politologue américain 1928 - 2017

Tu put it in a terminology that harkens back to the more brutal age of ancient empires, the three grand imperatives of imperial geostrategy are to prevent collusion and maintain security dependance among the vassels, to keep tributaries pliant and protected, and to keep the barbarians from coming together.
en
Le Grand Echiquier - 1997

Joseph Kessel photo
Michael Moore photo
Alexandre Jardin photo

„Le besoin de sécurité asphyxie l'âme.“

—  Alexandre Jardin, livre Le Zubial

Le Zubial

Gabriel García Márquez photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Amos Oz photo
Guy de Maupassant photo
Louis-Ferdinand Céline photo
Guy de Maupassant photo
Gustave Flaubert photo
Adrian Amstutz photo
Albert Rösti photo
Frithjof Schuon photo
Gustave de Molinari photo
Gustave de Molinari photo
Gustave de Molinari photo
François (pape) photo
Benjamin Franklin photo

„Ceux qui sont prêts à abandonner une liberté fondamentale, pour obtenir temporairement un peu de sécurité, ne méritent ni la liberté ni la sécurité.“

—  Benjamin Franklin un des Pères fondateurs des Etats Unis d'Amérique, politicien, écrivain, philosophe, physicien, publiciste et imprimeur… 1706 - 1790

They who can give up essential liberty, to obtain a little temporary safety, deserve neither liberty nor safety.
en
Franklin cite une lettre de 1755 de l'Assemblée de Pennsylvanie au gouverneur de cet état. Bien qu'elle lui soit souvent attribuée, il n'est pas clairement établi que la phrase soit de lui.

Henri Laborit photo

„Ah! si les peuples sous-développés étaient indispensables à la survie des autres, il y a fort à penser que l'on s'occuperait d'eux plus activement. Mais si l'impérialisme mondial est prêt à faire des guerres locales pour conserver l'exploitation de certaines régions pétrolières, ou pour conserver le contrôle de certaines régions dont il considère qu'elles sont importantes à sa sécurité, il sait bien par contre qu'il peut continuer à vivre sans les populations qui les habitent. Si les classes dominantes nationales ne peuvent se passer de leur prolétariat national qui détient la force de travail, l'impérialisme international par contre n'a pas besoin du prolétariat misérable qui constitue les populations du tiers-monde. Autant dire qu'il considère faire œuvre charitable s'il ampute de quelques centimes le produit national, pour le livrer gratuitement pense-t-il à ces populations, alors qu'il retire de leur sol une richesse pourtant considérable. Pourquoi n'ont-elles pas d'ailleurs suivi une évolution technique semblable? C'est bien la preuve que ce sont des races inférieures, peu douées, et qui « méritent » le sort misérable qui est le leur. Même si cette opinion n'est pas toujours proférée, elle est toujours plus ou moins inconsciemment pensée. Elle résulte directement d'ailleurs de la notion de liberté humaine, l'homme libre étant seul responsable de son destin.“

—  Henri Laborit médecin, chirurgien et neurobiologiste français du XXe siècle. Instigateur de l'utilisation des neuroleptiques. 1914 - 1995

L'homme imaginant, 1970

Pauline-Marie Jaricot photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Joseph Nye photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?