Citations sur début

Une collection de citations sur le thème de début, tout, bien-être, pluie.

Un total de filtre 115 citations:

Paul Langevin photo

„Il y a là une véritable construction qui a été abstraite au début, et qui s'est colorée de concret à mesure que nous nous en servions. Le concret, c'est de l'abstrait rendu familier par l'usage.“

—  Paul Langevin Savant, physicien, chimiste et philosophe des sciences français 1872 - 1946

Paul Langevin, La Notion de Corpuscules et d'Atomes, Hermann, Paris, 1934, p.45.

David Icke photo
Annie Le Brun photo
Andrea Camilleri photo
Roger Grenier photo
Joseph Conrad photo
Jean Ziegler photo
Douglas Adams photo
Vladimir Nabokov photo
Roselyne Bachelot photo

„La guerre c'est comme la coke: c'est bon au début, mais ensuite, ça détruit“

—  Roselyne Bachelot personnalité politique française 1946

fr
Déclarations à France 2 le dimanche 20 janvier 2013
À propos de l'intervention militaire au Mali décidée par le président Hollande

Pierre Drieu La Rochelle photo
Jean-François Revel photo
Jeannette Bougrab photo
Jean-Pierre Willem photo
Frédéric Beigbeder photo
Madison Grant photo
Octavio Paz photo

„Je dégorge toutes les paroles, tous les credo, tous ces aliments froids dont ils nous ont gavés depuis le début.“

—  Octavio Paz poète, essayiste et diplomate mexicain 1914 - 1998

Poésie, Liberté sur parole, 1929

Joël de Rosnay photo
Andreï Makine photo
Jean Giono photo
Jacques Chirac photo

„J'ai été militant de l'ANC de Mandela depuis la fin des années soixante, le début des années soixante-dix. J'ai été approché par Hassan II, le roi du Maroc, pour aider au financement de l'ANC. […] Je me souviens qu'à l'époque, le président sud-africain, qui devait être Vorster, exerçait d'énormes pressions auprès de nos ministres pour qu'ils viennent en Afrique du sud. Un certain nombre de ministres français ont accepté ces invitations. Moi aussi, j'ai été très sollicité… Les dirigeants de l'Afrique du Sud voulaient nous faire croire que l'apartheid était normal, ou n'existait pas. J'ai déclaré officiellement, et de la manière la plus claire, urbi et orbi que je n'y mettrais pas les pieds tant que l'apartheid existerait.“

—  Jacques Chirac 5e président de la cinquième République Française 1932 - 2019

Apartheid
Variante: J'ai été militant de l'ANC de Mandela depuis la fin des années soixante, le début des années soixante-dix. J'ai été approché par Hassan II, le roi du Maroc, pour aider au financement de l'ANC. [...] Je me souviens qu'à l'époque, le président sud-africain, que devait être Vorster, exerçait d'énormes pressions auprès de nos ministres pour qu'ils viennent en Afrique du sud. Un certain nombre de ministres français ont accepté ces invitations. Moi aussi, j'ai été très sollicité... Les dirigeants de l'Afrique du Sud voulaient nous faire croire que l'apartheid était normal, ou n'existait pas. J'ai déclaré officiellement, et de la manière la plus claire, urbi et orbi que je n'y mettrais pas les pieds tant que l'apartheid existerait.

Amanda Sthers photo

„Nous, individus de ce début de siècle, nous sommes tous des fictions.“

—  Amanda Sthers auteur dramatique, scénariste, parolière 1978

Les Érections américaines (2013)

Arturo Pérez-Reverte photo
Wassyl Slipak photo
Hans-Rudolf Merz photo
Gilles Simon photo
Richard Brautigan photo
Jean-Bernard Pouy photo
Paul Léautaud photo
Jean-Claude Michéa photo
Jean Piaget photo
Boccace photo
Pierre Desproges photo

„Les plus sous-doués d'entre vous auront remarqué que janvier débute le premier. Je veux dire que ce n'est pas moi qui ai commencé.“

—  Pierre Desproges humoriste français 1939 - 1988

Chroniques de la haine ordinaire

„Toute réussite, toute fortune, débute par une idée!“

—  Dale Carnegie écrivain et conférencier américain 1888 - 1955

Réfléchissez et devenez riche, 1937

Salvador Dalí photo

„Les porno c'est le contraire des James Bond, on sait jamais comment ça débute.“

—  Clément Bénech écrivain et journaliste français 1991

Autres citations

Karl Marx photo
Loïc Decrauze photo
Jean Piaget photo
Pascal Bruckner photo
Lewis MacKenzie photo
Jean-François Deniau photo
Michel Foucault photo

„La ville en état de peste — et là je vous cite toute une série de règlements, d'ailleurs absolument identiques les uns aux autres, qui ont été publiés depuis la fin du Moyen Âge jusqu'au début du XVIIIe siècle — était partagée en districts, les districts étaient partagés en quartiers, puis dans ces quartiers on isolait les rues, et il y avait dans chaque rue des surveillants, dans chaque quartier des inspecteurs, dans chaque district des responsables de district et dans la ville elle-même soit un gouverneur nommé à cet effet, soit encore les échevins qui avaient reçu, au moment de la peste, un supplément de pouvoir. Analyse, donc, du territoire dans ses éléments les plus fins; organisation, à travers ce territoire ainsi analysé, d'un pouvoir continu, et continu dans deux sens. D'une part, à cause de cette pyramide, dont je vous parlais tout à l'heure. Depuis les sentinelles qui veillaient devant les portes des maisons, à l'extrémité des rues, jusqu'aux responsables des quartiers, responsables des districts et responsables de la ville, vous aviez là une sorte de grande pyramide de pouvoir dans laquelle aucune interruption ne devait avoir place. C'était un pouvoir qui était également continu dans son exercice, et pas simplement dans sa pyramide hiérarchique, puisque la surveillance devait être exercée sans interruption aucune. Les sentinelles devaient être toujours présentes à l'extrémité des rues, les inspecteurs des quartiers et des districts devaient, deux fois par jour, faire leur inspection, de telle manière que rien de ce qui se passait dans la ville ne pouvait échapper à leur regard. Et tout ce qui était ainsi observé devait être enregistré, de façon permanente, par cet espèce d'examen visuel et, également, par la retranscription de toutes les informations sur des grands registres.“

—  Michel Foucault philosophe français 1926 - 1984

Les Anormaux — Cours au Collège de France, 1974-1975, Cours du 15 janvier 1975

Jacques Bainville photo
Jimmy Wales photo
Italo Calvino photo
Hubert Reeves photo
Jean Piaget photo

„Une science ne débute qu'avec une délimitation suffisante des problèmes susceptibles de circonscrire un terrain de recherche sur lequel l'accord des esprits est possible.“

—  Jean Piaget Psychologue, logicien, biologiste, épistémologue et professeur d'université suisse 1896 - 1980

Épistémologie des sciences de l'homme, 1970

Robert Desnos photo

„Les fondateurs du club, derniers occultistes, se sont réunis pour la première fois au début de la Restauration.“

—  Robert Desnos poète français 1900 - 1945

Il est ici question du Club des Buveurs de Sperme.
La Liberté ou l'Amour !, 1927

France Gall photo

„Ce public de jeunes de mes débuts, je l’aime bien car c’est le plus fidèle qui soit.“

—  France Gall chanteuse française 1947 - 2018

Interviews

Jean Raspail photo
Sylvain Tesson photo
Aimé Césaire photo
Heinrich Heine photo

„Ce n’était qu’un début. Là où on brûle des livres, on finit par brûler des hommes.“

—  Heinrich Heine poète, journaliste, essayiste et satiriste allemand 1797 - 1856

Das war ein Vorspiel nur, dort wo man Bücher
Verbrennt, verbrennt man auch am Ende Menschen.
de
Almansor, 1823

Camilo José Cela photo
Joseph Kessel photo
Wassyl Slipak photo

„La première fois qu’il est parti sur le front, je lui avais dit (en levant la tête comme toujours, pour que nos regards puissent se croiser) : « Je ne suis qu’un vieux judéo-banderiste de plus de 60 ans, et de moins de 1,70 m mais, si vous ne revenez pas entier, je vous casse la gueule. » Je ne pourrai pas le faire et, de toutes les façons Wassyl était l’homme le plus entier, le plus intègre, le plus tout d’une pièce que je connaisse. Maintenant, il est entier pour l’éternité. Hélas, hélas, la guerre de Poutine n’avait pas cessé depuis l’hiver 2014. Et elle vient d’emporter Wassyl. Je suis en deuil et en colère, mais je ne lui en veux pas. Vu de loin, il y a quelque chose d’absurde dans le destin d’un artiste béni des dieux, encore au début d’une carrière qui s’annonçait magnifique, et qui a choisi de tout quitter pour un front qu’il savait très dangereux et où il a donné sa vie. Tous ses amis l’avaient supplié de ne pas y aller, puis de ne pas y retourner quand il est revenu l’hiver dernier. Mais tous ceux qui ont parlé avec lui ont été convaincus de la nécessité vitale pour lui de se battre pour son pays, et d’être là où ce combat devait être mené. Il était bien sur le front, non pas parce qu’il aurait été un soldat de vocation, mais parce qu’il s’y sentait chez lui, à sa place. Ce n’était pas un kamikaze, il n’a pas cherché à rencontrer la mort, mais il ne pouvait pas faire autrement que de se tenir à sa place. Aussi sa vie tragiquement, absurdement fauchée à l’orée de ses promesses est néanmoins une vie d’homme accomplie. Sa voix fantastique, son talent dramatique, son humour, son énergie vont nous manquer. Je regrette seulement de n’avoir pas eu l’occasion de partager avec lui l’amour de la musique, mon goût pour les grandes basses profondes. A sa manière, Wassyl était un barde et un héros comme Chevtchenko (2), comme Stouss (3), une voix unique. Et il était en même temps un homme ordinaire, un porte-parole auquel tous pouvaient s’identifier. Nous ne t’oublierons pas Wassyl, parce que c’est impossible, et nous te retrouverons souvent, à Lviv, et aussi à Simferopol et à Debaltseve. Après Nathalie Pasternak — grande voix elle aussi, bien que dans un registre plus aigu — disparue en janvier, la cause ukrainienne en France perd à nouveau un être immense et généreux.“

—  Wassyl Slipak chanteur ukrainien d'opéra 1974 - 2016

fr

Madonna photo

„Alors j'ai pris la route la moins suivie et j'ai bien failli y laisser ma vie!
Dans l'obscurité j'ai plus ou moins survécu.
Ce fut dur mais je le savais depuis le début, au plus profond de mon âme de rebelle!“

—  Madonna chanteuse américaine 1958

So I took the road less travelled by and I barely made it out alive!
Through the darkness somehow I survived.
Tough love - I knew it from the start, deep down in the depth of my rebel heart!
en
Paroles de chansons

Franz Kafka photo
Amos Oz photo
Jean-Paul Brighelli photo
Léon Bloy photo
Stephen King photo
Pierre Larrouturou photo
Jean-Pierre Raffarin photo
Friedrich Engels photo

„Or, toute religion n'est que le reflet fantastique, dans le cerveau des hommes, des puissances extérieures qui dominent leur existence quotidienne, reflet dans lequel les puissances terrestres prennent la forme de puissances supra-terrestres. Dans les débuts de l'histoire, ce sont d'abord les puissances de la nature qui sont sujettes à ce reflet et qui dans la suite du développement passent, chez les différents peuples, par les personnifications les plus diverses et les plus variées. […] Mais bientôt, à côté des puissances naturelles, entrent en action aussi des puissances sociales, puissances qui se dressent en face des hommes, tout aussi étrangères et au début, tout aussi inexplicables, et les dominent avec la même apparence de nécessité naturelle que les forces de la nature elles-mêmes. Les personnages fantastiques dans lesquels ne se reflétaient au début que les forces mystérieuses de la nature reçoivent par là des attributs sociaux, deviennent les représentants de puissances historiques. A un stade plus avancé encore de l'évolution, l'ensemble des attributs naturels et sociaux des dieux nombreux est reporté sur un seul dieu tout-puissant, qui n'est lui-même à son tour que le reflet de l'homme abstrait. C'est ainsi qu'est né le monothéisme, qui fut dans l'histoire le dernier produit de la philosophie grecque vulgaire à son déclin et trouva son incarnation toute prête dans le Dieu national exclusif des Juifs, Yahvé.“

—  Friedrich Engels, livre Anti-Dühring

Anti-Dühring, 1878

Christian Bobin photo
Daniel J. Boorstin photo
Marc Lévy photo
Jonathan Coe photo
Jacques Bainville photo
Andreï Makine photo
Antoine Bello photo
Louis C.K. photo

„Au début de chaque nouvelle journée, mes yeux s'ouvrent et je repasse le programme de la misère. J'ouvre les yeux, je me rappelle qui je suis, de quoi j'ai l'air, et je dis juste « Beurk. »“

—  Louis C.K. acteur et humoriste américain 1967

Every day starts, my eyes open and I reload the program of misery. I open my eyes, remember who I am, what I'm like, and I just go, "Ugh".
en
Louie (2010-)

Jean-Marie Le Méné photo
Marlene Dietrich photo
Jürgen Elsässer photo

„Toute critique d'Israël est prétendument depuis le début antisémite, donc toute critique des États-Unis est antisémite, la critique de la spéculation boursière est antisémite, une référence positive au peuple et à l'état-nation est structurellement antisémite […] Tous des antisémites, sauf maman, caquète la meute politiquement correcte.“

—  Jürgen Elsässer journaliste et écrivain allemand 1957

[…] Israelkritik ist angeblich von Anfang an antisemitisch, mittlerweile ist auch Kritik an den USA antisemitisch, Kritik an der Börsenspekulation ist antisemitisch, des positive Bezug auf Volk und Nationalstaat soll strukturell antisemitisch sein […] Alles Antisemiten ausser Mutti, krakeelt die politisch korrekte Meute.
de

Éric Zemmour photo
Ellen Hodgson Brown photo
Jim Morrison photo

„Le cinéma ne dérive pas de la peinture, de la littérature, de la sculpture, du théâtre, mais d'une ancienne et populaire tradition de sorcellerie. C'est la manifestation contemporaine d'une longue histoire d'ombres, un ravissement de l'image qui bouge, une croyance en la magie. Son lignage est couplé depuis sa plus lointaine origine avec les prêtres et la sorcellerie, une convocation des spectres. Avec, au début, l'aide modeste du miroir et du feu. Les hommes ont conjuré des ombres et secrètes visites des régions enfouies de la pensée. Dans ces séances, les ombres sont des esprits qui éloignent le mal.“

—  Jim Morrison chanteur des Doors 1943 - 1971

Cinema derives not from painting, literature, sculpture, theater, but from ancient popular wizardry. It is a contemporary manifestation of an evolving history of shadows, a delight in pictures that move, a belief in magic. Its lineage is entwined from the earliest beginning with Priests and sorcery, a summoning of phantomas. With, at first, only slight aid ofthe mirror and fire, men called up dark and secret visits from regions in the buried mind. In these seances, shades are spirits which ward off devil.
en
Les Seigneurs : Notes sur la vision (), 1969

Anny Duperey photo
Neil deGrasse Tyson photo

„Oui, l'Univers a eu un début. Oui, l'Univers continue d'évoluer et oui, on peut remonter l'histoire de chacun des atomes de notre corps jusqu'au Big Bang à travers les fournaises thermonucléaires que sont les étoiles très massives. Nous ne sommes pas simplement « dans » l'Univers : nous en faisons partie. Nous en sommes nés. Certains affirment même que nous avons été formés par l'Univers pour qu'il puisse prendre conscience de lui-même. Et nous avons tout juste commencé à le faire.“

—  Neil deGrasse Tyson astrophysicien américain 1958

Yes, the universe had a beginning. Yes, the universe continues to evolve. And yes, every one of our body's atoms is traceable to the big bang and to the thermonuclear furnace within high-mass stars. We are not simply in the universe, we are part of it. We are born from it. One might even say we have been empowered by the universe to figure itself out — and we have only just begun.
Planétarium Hayden

Loïc Decrauze photo
Amos Oz photo
Jean-Marie Pelt photo