„On a de drôles d’idées à ces moments-là, tout de même… Moi, un très honnête garçon, en somme, estimé de tout le monde, excepté de quelques jaloux, aimé même de quelques-unes, me reprocher aussi amèrement une existence qui ne fut ni pire ni meilleure que celle de tout le monde!… Je dus avoir une passagère folie. Nous étions tous un peu fous, du reste…“

Recueil de nouvelles, La Dame à la Louve, 1904, La Dame à la Louve

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Renée Vivien photo
Renée Vivien28
poétesse britannique, écrivant en français 1877 - 1909

Citations similaires

Molière photo

„Sur quelque préférence une estime se fonde,
Et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde.“

—  Molière, Le Misanthrope

The Misanthrope
Variante: Sur quelque préférence une estime se fonde,
Et c'est n'estimer rien qu'estimer tout le monde.

Charles Péguy photo
Cicéron photo
Alfred Elton van Vogt photo

„Des idées folles, il en vient à tout le monde.“

—  Alfred Elton van Vogt écrivain américain 1912 - 2000

Rencontre Cosmique, 1979

Guy Debord photo
Honoré de Balzac photo
Ludwig Tieck photo

„J’étais donc de la meilleure humeur du monde et je me régalais à cœur-que-veux-tu. Au reste, je n’ai jamais aimé à me rien refuser, car après tout, on est toujours son propre prochain.“

—  Ludwig Tieck Nouvelliste, romancier, dramaturge et critiques théâtrales, auteur de contes et traducteur allemand 1773 - 1853

Vie de l’illustre empereur Abraham Tonelli

Léon Bloy photo
Bernard-Henri Lévy photo
Milan Kundera photo
Loïc Decrauze photo
Friedrich Nietzsche photo

„Qu’est-ce qui peut seul être notre doctrine? — Que personne ne donne à l’homme ses qualités, ni Dieu, ni la société, ni ses parents et ses ancêtres, ni lui-même (— le non-sens de l’« idée », réfuté en dernier lieu, a été enseigné, sous le nom de « liberté intelligible par Kant et peut-être déjà par Platon). Personne n’est responsable du fait que l’homme existe, qu’il est conformé de telle ou telle façon, qu’il se trouve dans telles conditions, dans tel milieu. La fatalité de son être n’est pas à séparer de la fatalité de tout ce qui fut et de tout ce qui sera. L’homme n’est pas la conséquence d’une intention propre, d’une volonté, d’un but; avec lui on ne fait pas d’essai pour atteindre un « idéal d’humanité », un « idéal de bonheur », ou bien un « idéal de moralité », — il est absurde de vouloir faire dévier son être vers un but quelconque. Nous avons inventé l’idée de « but » : dans la réalité le « but » manque… On est nécessaire, on est un morceau de destinée, on fait partie du tout, on est dans le tout, — il n’y a rien qui pourrait juger, mesurer, comparer, condamner notre existence, car ce serait là juger, mesurer, comparer et condamner le tout…Mais il n’y a rien en dehors du tout! — Personne ne peut plus être rendu responsable, les catégories de l’être ne peuvent plus être ramenées à une cause première, le monde n’est plus une unité, ni comme monde sensible, ni comme « esprit » : cela seul est la grande délivrance, — par là l’innocence du devenir est rétablie… L’idée de « Dieu » fut jusqu’à présent la plus grande objection contre l’existence… Nous nions Dieu, nous nions la responsabilité en Dieu : par là seulement nous sauvons le monde.“

—  Friedrich Nietzsche, livre Crépuscule des idoles

Twilight of the Idols

Victor Hugo photo
Marlon Brando photo
Georges Bernanos photo
Stephen King photo
Philippe Besson photo
Paul de Tarse photo
Guy de Maupassant photo

Avec