Jean-Jacques Rousseau photo
Anténor Firmin photo
Charles Darwin photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Tupac Shakur photo
François Rabelais photo

„Aultrement est dicte Pantagruelion par ses vertus et singularitez; car, comme Pantagruel a esté l'idée et exemplaire de toute joyeuse perfection ( je croys que personne de vous aultre, beuveurs, n'en doubte), aussi en Pantagruelion je recognoys tant de vertus, tant d'énergie, tant de perfection, tant d'effectz admirables, que, si elle eust esté en ses qualitez congneue lors que les arbres (par la relation du Prophete) feirent election d'un roy de boys pour les regir et les dominer, elle sans doubte eust emporté la pluralité des voix et des suffrages.“

—  François Rabelais auteur français du 16e siècle 1494 - 1553

fr
Le nom de Pantagruelion vient également de ses vertus et des ses singularités ; car, de même que Pantagruel fut l'idée et l'exemple de toute joyeuse perfection (je crois que personne d'entre vous, buveurs, n'en doute), de même je reconnais dans le Pantagruélion tant de vertus, tant d'énergie, tant de perfection, tant d'effets admirables, que, si elle sis qualités étaient connues lorsque les arbres (selon la relation du Prophète) firent élection d'un roi de bois pour les régir et les dominer, elle aurait sans doute emporté la majorité des voix et des suffrages.
La longue et élogieuse description du Pantagruelion qui conclut le roman rappelle le chanvre. L'allusion biblique est tirée du livre des Juges, où il est rapporté par le prophète Jonathan l'élection d'un roi des arbres, royauté qui échoit au buisson.
Œuvre, Tiers Livre

„Un homme a besoin de se fixer des objectifs.“

—  James Sallis romancier américain 1944

Bluebottle, 1999

Prosper Jolyot de Crébillon photo

„Catilina : Le succès fut toujours un enfant de l’audace.“

—  Prosper Jolyot de Crébillon poète et auteur dramatique français, membre de l'Académie française 1674 - 1762

Catilina, 1748

Romain Rolland photo
Friedrich Nietzsche photo

„Un être typiquement morbide ne deviendra jamais sain, et pourra encore moins se rendre la santé; pour quelqu'un de typiquement sain, au contraire, le fait d'être malade peut être un stimulant énergique de vie, du « plus-vivre ». C'est en fait ainsi que m'apparaît maintenant cette longue période de maladie : je découvris pour ainsi dire la vie, y compris moi-même, avec des yeux neufs, je savourai toutes les bonnes — et même les petites — choses, comme d'autres auraient du mal à les savourer — je fis de ma volonté de santé et de vie ma philosophie… Car, qu'on y prenne bien garde : mes années de plus faible vitalité furent celles où je cessai d'être pessimiste : l'instinct de l'« autoreconstitution » m'interdisait une philosophie de la pauvreté et du découragement… Et à quoi, au fond, reconnaît-on l' épanouissement physique? À ce qu'un être épanoui fait du bien à nos sens; à ce qu'il est taillé dans un bois qui est à la fois ferme, tendre et odorant. Il n'a de goût que pour ce qui lui fait du bien; son plaisir, son envie, cesse là où la mesure de ce qui convient est franchie. Il invente des remèdes contre les lésions, il exploite à son avantage les hasards malencontreux : ce qui ne le fait pas périr lui donne des forces. D'instinct, de tout ce qu'il voit, entend et vit, il amasse son propre capital : il est un principe de sélection, il élimine bien des choses. Il est toujours dans sa société bien à lui, qu'il commerce avec des livres, des hommes ou des paysages; par son choix, il honore ce qu'il a choisi, ce qu'il admet, ce à quoi il fait confiance. À toutes sortes de sollicitations, il réagit lentement, avec cette lenteur dont une longue prudence et une fierté délibérée lui ont imposé la discipline. Bien loin d'aller au-devant d'elle, il examine attentivement la sollicitation qui se présente à lui. Il ne croit ni à la « malchance », ni à la « faute » : il vient à bout de lui-même et des autres, il sait oublier“

—  Friedrich Nietzsche, livre Ecce homo

il est assez fort pour que tout, nécessairement, tourne à son avantage. Eh bien, je suis tout le contraire d'un décadent : car c'est moi-même que je viens de décrire.
Ecce homo, 1888, Pourquoi je suis si sage

Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
Marie Curie photo
Madonna photo

„Peu importe ce que nous avons pu faire par le passé, peu importe qui nous sommes ou d'où nous venons, il nous est toujours possible de changer, de devenir une meilleure personne qu'auparavant.“

—  Madonna chanteuse américaine 1958

No matter what you did, no matter who you are, no matter where you come from, you can always change and become a better version of yourself.
en
Propos tenus dans un teaser pour son documentaire I'm Going to Tell You a Secret sorti en octobre 2005.
Années 2000

Vladimir Poutine photo
Maximilien de Robespierre photo

„L'idée de l'Être Suprême et de l'immortalité de l'âme est un rappel continuel à la justice; elle est donc sociale et républicaine.“

—  Maximilien de Robespierre homme politique français 1758 - 1794

Discours, Sur les rapport des idées religieuses et morales avec le principe républicains et sur les fêtes nationales. Rapport présenté au nom du comité de salut public, [7, mai, 1794] (18 floréal an II)

Maximilien de Robespierre photo

„La guerre est toujours le premier vœu d'un gouvernement puissant qui veut devenir plus puissant encore.“

—  Maximilien de Robespierre homme politique français 1758 - 1794

Discours, Premier grand discours sur la guerre,

Maximilien de Robespierre photo
Martin Heidegger photo
Harry Harrison photo

„Au bout de la patience, il y a le ciel.“

—  Ahmadou Kourouma, livre En attendant le vote des bêtes sauvages

En attendant le vote des bêtes sauvages, 1998

Bertolt Brecht photo
Marguerite Yourcenar photo
Anniversaires aujourd'hui
Edward T. Hall photo
Edward T. Hall4
anthropologue 1914 - 2009
Albert Londres photo
Albert Londres1
journaliste français 1884 - 1932
Brian Viglione photo
Brian Viglione
musicien américain 1979
Janet Jackson photo
Janet Jackson
actrice américaine 1966
Un autre 54 ans aujourd'hui