„La Banque [internationale] pourrait mettre en place un compte en faveur d'une autorité de gouvernance supranationale chargée de préserver la paix et de maintenir l'ordre international. Si un quelconque pays venait à empiéter sur ses ordonnances convenablement autorisées, cette autorité de gouvernance pourrait être habilitée à saisir les gouverneurs de la Banque des Règlements afin de geler le compte de la banque centrale du pays délinquant envers l'une de ses ordonnances et empêcher toute transaction sur ce compte en dehors de son autorité. Ceci constituerait une excellente machinerie pour imposer un blocus financier.“

The Bank might set up an account in favour of the supranational policing body charged with the
Propositions pour une Union monétaire internationale, 1941

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire

Citations similaires

Christoph Blocher photo
Emil Cioran photo

„Tout Occidental tourmenté fait penser à un héros dostoïevskien qui aurait un compte en banque.“

—  Emil Cioran philosophe et écrivain roumain, d'expression roumaine initialement, puis française 1911 - 1995

John Maynard Keynes photo

„L'idée qui sous-tend ma proposition pour une Union Monétaire est simple, à savoir […] l'établissement d'une Banque de Règlement internationale.“

—  John Maynard Keynes économiste britannique 1883 - 1946

The idea underlying my proposals for a Currency Union is simple, namely [...] the
Propositions pour une Union monétaire internationale, 1941

Hugo Chávez photo

„Si le climat était une banque, les pays riches l'auraient déjà sauvé.“

—  Hugo Chávez 52e président de la République bolivarienne du Venezuela 1954 - 2013

Hunter S. Thompson photo
Jacques Cheminade photo
Valéry Giscard d'Estaing photo
Michel Rocard photo
Loïc Decrauze photo
Howard Bloom photo

„Entre 1929 et 1933, deux banques américaines sur cinq firent banqueroute - 10763 banques sur 24970 disparurent. Seules les banques d'une nation européenne survécurent intactes au crash du Creditanstalt. Cette nation était l'Italie, dirigée par le dictateur fachiste Benito Mussolini. Il donna l'impression que ses institutions financières étaient fortes et sans crainte de la crise. Il travailla sur l'émotion et la perception, comme clés de la croissance et de la récession (…) Le résultat? Si vous retiriez votre épargne dans la banque d'une nation tremblant de panique, telle que l'Autriche, l'Allemagne, l'Angleterre ou les États-Unis, vers quelle nation auriez-vous envoyé votre argent à l'abri? L'Italie.“

—  Howard Bloom 1943

Between 1929 and 1933, two out of every five american banks collapsed - 10763 out of 24970 banks went down (...) Only the banks of one European nation survived the Creditanstalt collapse intact. That nation was Italy led by a fascist dictator Benito Mussolini. He gave the impression that Italy's financial institutions stood strong and fearless in the storm. He worked the levers of emotion and perception, the keys to boom and crash (...) The result ? If you'd just pulled your savings out of a bank in a nation trembling with panic, such as Austria, Germany, England, or United States, to what nation would you send your money for safekeeping ? Italy.
en
(Animal behavior experts call that dominance cues).
Le génie de la bête : une révision radicale du capitalisme, 2010

Oscar Wilde photo
Christophe de Margerie photo

„On pourrait s'en retirer mais ce serait compliqué parce que toutes les sociétés internationales utilisent ce système.“

—  Christophe de Margerie homme d"affaires français, directeur général de Total 1951 - 2014

Citation sur les paradis fiscaux

Steven M. Greer photo
Han Ryner photo
Christoph Blocher photo
Denis Robert photo
Christoph Mörgeli photo

Avec