„[…] Dites, vous êtes la Mort, non?
– EXACTEMENT.
– J'suis un de vos grands admirateurs! J'ai toujours voulu vous rencontrer, v'savez? J'vous porte en tatouage sur le bras, regardez. Je l'ai fait moi-même.“

Les Annales du Disque-monde, Procrastination, 2002

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Terry Pratchett photo
Terry Pratchett81
écrivain britannique 1948 - 2015

Citations similaires

Georges Bataille photo
Georges Clemenceau photo
Louis Aragon photo
Giuseppe Verdi photo
Voltaire photo

„Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez le dire.“

—  Voltaire écrivain et philosophe français 1694 - 1778

Attribuée improprement à Voltaire par Evelyn Beatrice Hall dans une biographie de 1906. Elle l'avoue et s'en excuse en 1939. Voir la note 2 de l'article Tolérance.
Citations apocryphes

Frithjof Schuon photo
Amélie Nothomb photo
Nicolas Boileau photo

„Un sot trouve toujours un plus sot qui l'admire.“

—  Nicolas Boileau poète, écrivain et critique français 1636 - 1711

The Art of Poetry (1674)

Fritz Lang photo

„Qui désire sa propre mort doit attendre patiemment que la mort elle-même rencontre qui la cherche.“

—  Edmund Cooper écrivain britannique 1926 - 1982

Les Belles Dames du siècle prochain, 1968

Pascal Bruckner photo
Philippe Soupault photo
Hannah Arendt photo

„Il y a des pensées qui sont plus fortes que l'individu chez qui on les rencontre et qui les porte.“

—  Hannah Arendt philosophe américaine d'origine allemande 1906 - 1975

à propos de Martin Heidegger
, 2013

André Breton photo
Paulo Coelho photo
Gabriele d'Annunzio photo

„C’est vous, Stelio, — dit-elle avec ce faible sourire qui voilait sa pensée, en dégageant doucement sa main de celle de son ami, — c’est vous maintenant qui voulez m’enivrer… Regardez! — s’écria-t-elle pour rompre le charme, en montrant du doigt une barque chargée qui venait lentement à leur rencontre.“

—  Gabriele d'Annunzio, livre Le Feu

Regardez vos grenades !
Mais sa voix était émue.
Alors, dans le rêve crépusculaire, sur l’eau délicatement verte et argentée comme les jeunes feuilles du saule, ils regardèrent passer le bateau débordant de ces fruits emblématiques qui font penser à des choses riches et cachées, à des écrins en cuir vermeil surmontés de la couronne d’un roi donateur, les uns clos, les autres entr’ouverts sur les gemmes agglomérées.
Romans, Le Feu, 1900

„Ce qui languit ne réjouit pas, et quand on n'est touché de rien, quoiqu'on ne soit pas mort, on fait toujours semblant de l'être.“

—  Antoine Gombaud, chevalier de Méré écrivain français 1607 - 1684

Le Chevalier de Méré ou De l’honnête homme au XVIIe siècle, Sainte-Beuve, Revue des Deux Mondes, T. 21, 1848, url, Le Chevalier de Méré ou De l’honnête homme au XVIIe siècle, http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Chevalier_de_M%C3%A9r%C3%A9_ou_De_l%E2%80%99honn%C3%AAte_homme_au_XVIIe_si%C3%A8cle

Oscar Wilde photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“