„L'éthique est le frein des perdants, la protection des vaincus, la justification morale de ceux qui n'ont pas su tout miser et tout rafler. La loi existe, sur le papier, mais la justice est autre chose. C'est un principe abstrait qui implique chaque homme et permet de condamner ou d'innocenter en fonction du sens qu'on lui donne.“

fr
À propos de la philosophie mafieuse.
Gomorra : Dans l'empire de la Camorra, 2006, Première partie, La guerre de Secondigliano

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire

Citations similaires

Maximilien de Robespierre photo
Guy de Maupassant photo
Tenzin Gyatso photo
Guy de Maupassant photo
Georges Jacques Danton photo
George Washington photo
Jacques Ellul photo
Noam Chomsky photo
Franz Werfel photo

„Tout ce qui existe doit être vaincu afin que puisse exister ce qui est nouveau.“

—  Franz Werfel écrivain autrichien 1890 - 1945

L'étoile de ceux qui ne sont pas nés , 1945

Guy de Maupassant photo
Frank Herbert photo
Ernst Jünger photo

„Notre protection de la nature est insuffisante, parce que mercantile et abstraite.“

—  Ernst Jünger, livre Orages d'acier

Orages d'acier, 1920, Soixante-dix s'efface, Soixante-dix s'efface III 1981-1985

Stefan Zweig photo
Jean-Paul II photo
Augustin d'Hippone photo

„Des hommes jugent, qui ne peuvent voir la conscience de ceux qu'ils jugent. Aussi la torture interroge souvent d'innocents témoins sur la vérité relative à une cause qui leur est étrangère. Que dirai-je de cette torture même que chacun subit pour sa propre cause? On demande à un homme s'il est coupable, et on le met au supplice; et l'innocent, pour un crime incertain, souffre une peine trop certaine; non que l'on découvre qu'il a commis le crime, mais l'on ignore s'il ne l'a pas commis! Et pourtant l'ignorance du juge est d'ordinaire le malheur de l'innocent. Et ce qui est plus odieux encore, ce dont on ne saurait trop gémir, erreur qu'il faudrait, s'il était possible, baigner dans des torrents de larmes, un juge torture un accusé de peur de faire mourir un innocent par ignorance, et cette malheureuse ignorance donne la torture et la mort à l'innocent qu'elle a torture pour ne pas le faire mourir innocent. Si en effet, selon la sagesse de ces philosophes, il préfère sortir de cette vie que de souffrir plus longtemps ces tortures, il déclare avoir commis le crime qu'il n'a pas commis. Il est condamné, il est mis a mort, et le juge ignore s'il a frappé un coupable ou un innocent; et cependant, de peur de le frapper innocent, le juge l'a mis à la torture; et voilà un innocent que le juge, pour éclairer son ignorance, met à la torture, et que dans son ignorance il tue!“

—  Augustin d'Hippone, livre La Cité de Dieu

Quando quidem hi judicant, qui conscientias eorum, de quibus judicant, cernere nequeunt. Unde sæpe coguntur tormentis innocentium testium ad alienam causam pertinentem quærere veritatem. Quid cum in sua causa quisque torquetur et, cum quæritur utrum sit nocens, cruciatur et innocens luit pro incerto scelere certissimas pœnas, non quia illud commisisse detegitur, sed quia non commisisse nescitur? Ac per hoc ignorantia judicis plerumque est calamitas innocentis. Et quod est intolerabilius magisque plangendum rigandumque, si fieri possit, fontibus lacrimarum, cum propterea judex torqueat accusatum, ne occidat nesciens innocentem, fit per ignorantiæ miseriam, ut et tortum et innocentem occidat, quem ne innocentem occideret torserat. Si enim secundum istorum sapientiam elegerit ex hac vita fugere quam diutius illa sustinere tormenta; quod non commisit, commisisse se dicit. Quo damnato et occiso, utrum nocentem an innocentem judex occiderit, adhuc nescit, quem ne innocentem nesciens occideret torsit; ac per hoc innocentem et ut sciret torsit, et dum nesciret occidit.
la
Citations de saint Augustin, La Cité de Dieu

Friedrich Nietzsche photo
Georges Bataille photo
Pauline-Marie Jaricot photo

Avec