Hermann Cohen citations

Hermann Cohen photo
4   0

Hermann Cohen

Date de naissance: 4. juillet 1842
Date de décès: 4. avril 1918

Hermann Cohen, né à Hambourg le 10 novembre 1820 et mort à Spandau le 20 janvier 1871, est un prêtre allemand, pianiste et compositeur de musique profane et religieuse. Issu d'une famille juive, il se convertit au catholicisme en 1847 et entre dans l'ordre des Carmes déchaux sous le nom d'Augustin-Marie du Très Saint Sacrement. Il est généralement connu sous le nom de « Père Hermann ».

Enfant prodige, à l'âge de 12 ans il part suivre une formation musicale à Paris auprès de Franz Liszt, qui devient son maître pendant de nombreuses années. Ensemble, ils parcourent l'Europe et donnent de nombreux concerts. Jeune homme aux mœurs dissolues, et perdant beaucoup d'argent au jeu, il se brouille peu à peu avec son maître ; ils finissent par se séparer en 1841. Un jour, lors d'une messe en 1846, il décide de se convertir au catholicisme. Très vite il souhaite devenir prêtre. Il cherche à vivre dans un ordre monastique et finalement entre dans l'ordre des Carmes déchaux en 1848. Il est ordonné prêtre en 1851.

Orateur enflammé, grand promoteur de l'adoration du Saint-Sacrement, il devient célèbre en Europe et fait une tournée de prédication, avant d'aller restaurer l'ordre du Carmel en Angleterre. Il fonde également plusieurs couvents en France. En 1867 il se retire dans un ermitage à Tarasteix mais la guerre franco-allemande de 1870 le pousse à émigrer en Suisse. De là, il part rapidement pour Spandau afin de s'occuper des prisonniers français. Il meurt de la variole le 20 janvier 1871.

Son procès en béatification a été ouvert.

Citations Hermann Cohen

„If I love God, I don't in this way pantheistically love the universe, or the animals, trees and shrubs as my fellow created beings, but rather I love in God precisely the Father of Humanity. And this higher meaning, this social significance, always has its terminus in God the Father. He is not so much the creator and author, but much more the protector and comforter of the poor.“

—  Hermann Cohen

Wenn ich Gott liebe, so liebe ich nicht pantheistisch das Universum, nicht die Tiere, die Bäume und die Kräuter, als meine Mitgeschöpfe, sondern aber ich liebe in Gott einseitig den Vater der Menschen, und diese höhere Bedeutung und diese soziale Prägnanz hat nunmehr der religiöse Terminus von Gott alsVater: er ist nicht sowohl der Schöpfer und Urheber, sondern vielmehr der Schutz und Beistand der Armen.
Source: The Concept of Religion in the System of Philosophy (1915), p. 81 http://books.google.com/books?id=rZ9RAAAAMAAJ&pg=PA81

„Worm that I am, consumed by passion, cast as bait for selfishness, I must nonetheless love humanity. If I can do this, and insofar as I can do this, I can also love God.“

—  Hermann Cohen

Wurm, der ich bin, von Leidenschaften zerfressen, der Selbstsucht zum Köder hingeworfen, soll ich dennoch den Menschen lieben. Wenn ich dies kann, und sofern ich dies kann, kann ich auch Gott lieben.
Source: The Concept of Religion in the System of Philosophy (1915), p. 82 http://books.google.com/books?id=rZ9RAAAAMAAJ&pg=PA82

„In this light the God who appears to me is the comforter of the poor and their avenger in world history. This avenger of the poor is the God I love.“

—  Hermann Cohen

Unter dieser Beleuchtung entsteht mir der Gott, der der Beistand des Armen ist und sein Rächer in der Weltgeschichte. Diesen Rächer der Armen liebe ich.
Source: The Concept of Religion in the System of Philosophy (1915), p. 81 http://books.google.com/books?id=rZ9RAAAAMAAJ&pg=PA81

Help us translate English quotes

Discover interesting quotes and translate them.

Start translating

„In the poor man I see humanity. I can't think of humanity without feeling sympathy for him, without feeling love for him. It is not the physical universe, but rather the moral universe, the social existence of mankind, that I must think and love, if my thought of God is to be called love.“

—  Hermann Cohen

An dem Armen geht mir der Mensch auf. Daher kann ich den Menschen nicht denken ohne das Mitleid mit ihm, ohne die Liebe zu ihm. Nicht das Universum, aber das sittliche Universum, das soziale Dasein der Menschen muß ich denken und lieben, wenn mein Denken Gottes: Liebe heißen darf.
Source: The Concept of Religion in the System of Philosophy (1915), p. 81 http://books.google.com/books?id=rZ9RAAAAMAAJ&pg=PA81

Auteurs similaires

Arthur Schopenhauer photo
Arthur Schopenhauer18
philosophe allemand
Friedrich Nietzsche photo
Friedrich Nietzsche90
philologue, philosophe et poète allemand
Camille Saint-Saëns photo
Camille Saint-Saëns22
pianiste, organiste et compositeur français de l'époque pos…
Alexander von Humboldt photo
Alexander von Humboldt6
naturaliste, géographe et explorateur allemand
Georg Cantor photo
Georg Cantor3
mathématicien allemand
Edmond Thiaudière photo
Edmond Thiaudière3
homme de lettres français
Henri Poincaré photo
Henri Poincaré28
mathématicien, physicien, philosophe et ingénieur français
 photo
Anniversaires aujourd'hui
Elif Shafak photo
Elif Shafak1
écrivaine turque 1971
Katy Perry photo
Katy Perry
auteur, chanteuse américaine 1984
James Graham photo
James Graham
noble écossais 1612 - 1650
Un autre 54 ans aujourd'hui
Auteurs similaires
Arthur Schopenhauer photo
Arthur Schopenhauer18
philosophe allemand
Friedrich Nietzsche photo
Friedrich Nietzsche90
philologue, philosophe et poète allemand
Camille Saint-Saëns photo
Camille Saint-Saëns22
pianiste, organiste et compositeur français de l'époque pos…
Alexander von Humboldt photo
Alexander von Humboldt6
naturaliste, géographe et explorateur allemand
Georg Cantor photo
Georg Cantor3
mathématicien allemand