„Tant que l'homme tolère d'avoir l'âme emplie de ses propres pensées, de ses pensées personnelles, il est entièrement soumis jusqu'au plus intime de ses pensées à la contrainte des besoins et au jeu mécanique de la force. S'il croit qu'il en est autrement, il est dans l'erreur. Mais tout change quand, par la vertu d'une véritable attention, il vide son âme pour y laisser pénétrer les pensées de la sagesse éternelle.“

L'enracinement

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Simone Weil photo
Simone Weil77
philosophe française 1909 - 1943

Citations similaires

Fernando Pessoa photo
Charles Péguy photo
Augustin d'Hippone photo
Éric-Emmanuel Schmitt photo
Richard Feynman photo

„Je pense pouvoir dire sans trop me tromper que personne ne comprend la mécanique quantique.“

—  Richard Feynman physicien américain 1918 - 1988

I think I can safely say that nobody understands quantum mechanics
en

Voltaire photo
Wilhelm Liebknecht photo
Hannah Arendt photo
François (pape) photo
Carl Gustav Jung photo
Linus Torvalds photo
Maxence Caron photo

„Le temps est où il faut laisser l’âme bondir sur sa propre essence, le temps où il faut donner la pensée à la Différence dont elle reçoit ses fractales. Le moment est venu de faire pénétrer la pensée en la liberté qu’elle contient, en « la liberté d’esprit, dit Chardon, que Dieu donne à ceux qu’il a faits ses enfants et qu’il a choisis, en l’honneur de sa grâce, pour être les héritiers de l’immensité de sa gloire ». Il s’agit de laisser la pensée renouer avec l’ancre fondamentale qui la pondère, avec la consistance propre de la Substance trinitaire, il s’agit de laisser la pensée commencer enfin – avant qu’enfoncés puis recouverts, étouffés enfin par le cratère d’une croissante immanence se nourrissant de nos desquamations idolâtrées et de nos helminthes adulées jusqu’au vertige, pris à la gorge par l’immanentisme ou par ce mobilisme que nous aurons préféré à l’appel d’une si évidente autant que si insaisissable et si divine Transcendance, gémissant sans force car inlassablement exténués de n’être plus que de serviles membres cernés par leurs propres excréments apostats, nous ne finissions par pousser cette plainte sans timbre qui est celle de la Winnie de Beckett : « Quelle malédiction la mobilité ». Il est temps pour la pensée, car c’est là son aspiration la plus profonde dont toutes les fuites ne sont qu’autant de figures corrompues, de commencer et d’aller en fin au Principe. Car il faut consacrer ce qu’on écrit à ce qui vient“

—  Maxence Caron auteur français 1976

Goethe, Maximes, 1035
La Vérité captive

François de Closets photo

„Plus on pense à soi, plus on pense comme les autres.“

—  François de Closets journaliste et auteur français 1933

Par rapport à l'individualisme des XX et XXI siècles.
Ne dites pas à Dieu ce qu'il doit faire, 2004

Anne-Thérèse de Marguenat de Courcelles photo
Martin Heidegger photo
Khalil Gibran photo
Guy de Maupassant photo
Bernard Landry photo
Léon Tolstoï photo

Avec