„Que j'aime voir, chère indolente,
De ton corps si beau,
Comme une étoffe vacillante,
Miroiter la peau!

Sur ta chevelure profonde
Aux acres parfums,
Mer odorante et vagabonde
Aux flots bleus et bruns,

Comme un navire qui s'éveille
Au vent du matin,
Mon âme rêveuse appareille
Pour un ciel lointain.

Tes yeux où rien ne se révèle
De doux ni d'amer,
Sont deux bijoux froids où se mêlent
L’or avec le fer.

A te voir marcher en cadence,
Belle d'abandon,
On dirait un serpent qui danse
Au bout d'un bâton.

Sous le fardeau de ta paresse
Ta tête d'enfant
Se balance avec la mollesse
D’un jeune éléphant,

Et ton corps se penche et s'allonge
Comme un fin vaisseau
Qui roule bord sur bord et plonge
Ses vergues dans l'eau.

Comme un flot grossi par la fonte
Des glaciers grondants,
Quand l'eau de ta bouche remonte
Au bord de tes dents,

Je crois boire un vin de bohême,
Amer et vainqueur,
Un ciel liquide qui parsème
D’étoiles mon coeur!“

Les Fleurs du Mal

Citations similaires

Arthur Rimbaud photo
Charles Baudelaire photo
Maud de Belleroche photo
Colette photo
Max Jacob photo
André Maurois photo
Erri De Luca photo
Lucrèce photo

„Il est doux, quand sur la grande mer les vents soulèvent les flots, d'assister de la terre aux rudes épreuves d'autrui : non que la souffrance de personne nous soit un plaisir si grand; mais voir à quels maux on échappe soi-même est chose douce.“

—  Lucrèce, livre De rerum natura

Suave, mari magno turbantibus aequora ventis
e terra magnum alterius spectare laborem;
non quia vexari quemquamst iucunda voluptas,
sed quibus ipse malis careas quia cernere suavest.
la
De natura rerum (De la nature)

André Breton photo
Denis Diderot photo
Lewis Carroll photo
Guy de Maupassant photo
Élise Turcotte photo
Pierre Louÿs photo
Gérard de Nerval photo

„Plus loin que Louvre est un chemin bordé de pommiers dont j'ai vu bien des fois les fleurs éclater dans la nuit comme des étoiles de la terre.“

—  Gérard de Nerval, livre Les Filles du feu

Les Filles du feu, Gérard de Nerval, Maxi-Livres, Maxi-Poche Classiques Français, 1997, 1834, 117, Sylvie — Souvenir du valois, III. Résolution, 2-8771-4348-1
Les Filles du feu, 1834, Sylvie

Henri Barbusse photo
Marguerite Duras photo
Charles Baudelaire photo
James Joyce photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“

x