„La vie est une côte. Tant qu'on monte, on regarde le sommet, et on se sent heureux; mais, lorsqu'on arrive en haut, on aperçoit tout d'un coup la descente, et la fin, qui est la mort. Ça va lentement quand on monte, mais ça va vite quand on descend. A votre âge, on est joyeux. On espère tant de choses, qui n'arrivent jamais d'ailleurs. Au mien, on n'attend plus rien… que la mort.“

Bel-Ami

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Guy de Maupassant photo
Guy de Maupassant79
écrivain français 1850 - 1893

Citations similaires

Léon Bloy photo
Octavio Paz photo
Colette photo
Stanley Kubrick photo
Jean-Paul Sartre photo
Jean d'Ormesson photo
Georges Perec photo
Raphaël Aloysius Lafferty photo
Cette traduction est en attente de révision. Est-ce correct?
John Lennon photo

„Tout finira bien. Si ça ne va pas bien, c'est que ce n'est pas la fin.“

—  John Lennon auteur-compositeur-interprète britannique 1940 - 1980

André Breton photo
Guy de Maupassant photo

„J’aime beaucoup les cimetières, moi, ça me repose et me mélancolise j’en ai besoin. Et puis, il y a aussi de bons amis là dedans, de ceux qu’on ne va plus voir; et j’y vais encore, moi, de temps en temps.
Justement, dans ce cimetière Montmartre, j’ai une histoire de cœur, une maîtresse qui m’avait beaucoup pincé, très ému, une charmante petite femme dont le souvenir, en même temps qu’il me peine énormément, me donne des regrets… des regrets de toute nature. Et je vais rêver sur sa tombe… C’est fini pour elle.
Et puis, j’aime aussi les cimetières, parce que ce sont des villes monstrueuses, prodigieusement habitées. Songez donc à ce qu’il y a de morts dans ce petit espace, à toutes les générations de Parisiens qui sont logés là, pour toujours, troglodytes définitifs enfermés dans leurs petits caveaux, dans leurs petits trous couverts d’une pierre ou marqués d’une croix, tandis que les vivants occupent tant de place et font tant de bruit, ces imbéciles.
Me voici donc entrant dans le cimetière Montmartre, et tout à coup imprégné de tristesse, d’une tristesse qui ne faisait pas trop, de mal, d’ailleurs, une de ces tristesses qui vous font penser, quand on se porte bien : « Ça n’est pas drôle, cet endroit-là, mais le moment n’en est pas encore venu pour moi… »
L’impression de l’automne, de cette humidité tiède qui sent la mort des feuilles et le soleil affaibli, fatigué, anémique, aggravait en la poétisant la sensation de solitude et de fin définitive flottant sur ce lieu, qui sent la mort des hommes.“

—  Guy de Maupassant écrivain français 1850 - 1893

La Maison Tellier

Andrea Pirlo photo

„Quand Pirlo va, tout va.“

—  Andrea Pirlo footballeur italien 1979

Quando gira lui, gira la squadra.
it

Bernard Noël photo
Guy de Maupassant photo
Robert Desnos photo
Amin Maalouf photo

Avec