„Vous venez me parler des avantages que nous a valu notre conversion à l'Islam, et moi je vous dis : regardez ce qu'elle nous a couté!“

Attribuées

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Mustafa Kemal Atatürk photo
Mustafa Kemal Atatürk17
fondateur et le premier président de la République turque 1881 - 1938

Citations similaires

Marguerite Duras photo
Pierre Choderlos de Laclos photo
Dieudonné photo

„Cohen, il a dit que j'avais un cerveau malade, alors tu vois, quand j'entends parler Patrick Cohen, je me dis, les chambres à gaz… Dommage!“

—  Dieudonné humoriste, acteur et militant politique français 1966

One man show, Le Mur

Nadine Morano photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Molière photo

„Il n'y a pas d'Islam militant et d'Islam modéré. Il n'y a que des variations d'intensité. Les lois coraniques ne peuvent être adoucies que très provisoirement.“

—  Maurice G. Dantec écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016

American black box. Le Théâtre des opérations 3, 2002-2006

Marcel Bigeard photo
Ernest Renan photo

„L’islam a été libéral quand il a été faible, et violent quand il a été fort.“

—  Ernest Renan écrivain, philologue, philosophe et historien français. 1823 - 1892

Conférence prononcée à la Sorbonne en 1883.
Islam

Kateb Yacine photo
Christine Boutin photo
Ernest Renan photo
Friedrich Nietzsche photo

„Si l’Islam méprise le christianisme, il a mille fois raison : l’Islam suppose des hommes pleinement virils.“

—  Friedrich Nietzsche philologue, philosophe et poète allemand 1844 - 1900

, 1888

Georg Christoph Lichtenberg photo

„Celui qui est amoureux de soi a au moins l'avantage de ne pas avoir trop de rivaux.“

—  Georg Christoph Lichtenberg écrivain et physicien allemand 1742 - 1799

Aphorismes

Confucius photo

„L'homme supérieur est vertueux, l'homme inférieur n'a conscience que de l'avantage.“

—  Confucius penseur et philosophe chinois -551 - -479 avant J.-C.

君子喻於义,小人喻於利。
zh
L'homme de peu ne connaît que le profit.

Marcel Lefebvre photo

„Je me suis trouvé pendant quinze ans à Dakar avec trois millions de musulmans, cent mille catholiques et quatre cent mille animistes, et si pendant ces quinze ans on a pu convertir dix musulmans, c'est un maximum. Je veux dire les convertir vraiment, les faire passer de l'islam au catholicisme. Je ne dis pas qu'il n'y ait pas eu une certaine influence catholique grâce à nos écoles où nous avions jusqu'à 10 à 15% de musulmans. Je n'en voulais pas davantage, sinon ils auraient imposé l'islam dans nos écoles. Une fois qu'ils sont forts, ils s'imposent, prennent la tête du mouvement et essayent de convertir les autres. Quand ils sont faibles, ils écoutent et se taisent. Les jeunes gens qui ont été dans nos écoles ont certainement été influencés, peut être certains d'entre-eux ont-ils désiré le baptême c'est très possible. Mais c'est très difficile pour un jeune homme de se convertir au catholicisme, car il est chassé de sa famille, il sait qu'il risque même d'être empoisonné. […] Il n'y a que ceux qui sont étudiants en université qui arrivent à se convertir parce qu'ils sont indépendants. Ils savent que leur avenir est assuré; dont ils n'ont plus besoin de leur famille et partiront en Europe, ils peuvent se convertir. Mais convertir quelqu'un qui est dans sa famille, c'est pratiquement impossible. En inspirant la religion islamique; le démon a véritablement empêché la conversion de millions d'hommes.“

—  Marcel Lefebvre prélat catholique 1905 - 1991

Sur l'islam

Jean-Jacques Rousseau photo
Marc Lavoine photo
Augusto De Luca photo

Avec