„Après l'écroulement de notre civilisation, de deux choses l'une : ou elle périra tout entière comme les civilisations antiques, ou elle s'adaptera à un monde décentralisé.

Il dépend de nous, non pas de briser la centralisation (car elle fait automatiquement boule de neige jusqu'à la catastrophe) mais de préparer l'avenir.

Notre époque a détruit la hiérarchie intérieure. Comment laisserait-elle subsister la hiérarchie sociale qui n'en est qu'une image grossière ?“

La Pesanteur et la Grâce, 1947

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 11 juin 2021. L'histoire
Simone Weil photo
Simone Weil77
philosophe française 1909 - 1943

Citations similaires

Winston Churchill photo
Martin Lings photo

„Le monde d’aujourd’hui est un chaos d’opinions et d’aspirations désordonnées : le soi-disant « monde libre » est un chaos fluide; la partie totalitaire du monde moderne est un chaos rigide. Par opposition, le monde ancien constituait toujours un ordre, c’est-à-dire une hiérarchie de concepts, chacun au niveau qui lui est propre. Le chaos a été provoqué, nous l’avons vu, par le « télescopage » humaniste de la hiérarchie jusqu’au niveau psychique, et par l’intrusion, dans les considérations terrestres, d’aspirations vers l’autre monde, frustrées et perverties.

L’homme, en raison de sa véritable nature, ne peut pas ne pas adorer; si sa perspective est coupée du plan spirituel, il trouvera un « dieu » à adorer à un niveau inférieur, dotant ainsi quelque chose de relatif ce qui seul appartient à l’Absolu. D’où l’existence aujourd’hui de tant de « mots tout-puissants » comme « liberté », « égalité », « instruction », « science », « civilisation », mots qu’il suffit de prononcer pour qu’une multitude d’âmes se prosterne en une adoration infra-rationnelle.

Les superstitions de la liberté et de l’égalité ne sont pas seulement le résultat mais aussi, en partie, la cause du désordre général, car chacune, à sa manière, est une révolte contre la hiérarchie; et elles sont d’autant plus pernicieuses qu’elles sont des perversions de deux des élans les plus élevés de l’homme. Corruptio optimi pessima, la corruption du meilleur est la pire; mais il suffit de rétablir l’ordre ancien, et les deux idoles en question s’évanouiront de ce monde (laissant ainsi la place aux aspirations terrestres légitimes vers la liberté et l’égalité) et, transformées, reprendront leur place au sommet même de la hiérarchie.

Le désir de liberté est avant tout désir de Dieu, la Liberté Absolue étant un aspect essentiel de la Divinité. Ainsi, dans l’Hindouisme, l’état spirituel suprême qui marque la fin de la voie mystique est désigné par le terme de délivrance (moksha), car c’est un état d’union (yoga) avec l’Absolu, l’Infini et l’Éternel, qui permet l’affranchissement des liens de la relativité. C’est évidemment, avant tout, cet affranchissement auquel le Christ faisait référence lorsqu’il disait : « Recherchez la connaissance, car la connaissance vous rendra libre », étant donné que la connaissance directe, la Gnose, signifie l’union avec l’objet de la connaissance, c’est-à-dire avec Dieu. (pp. 59-60)“

—  Martin Lings savant anglais du soufisme 1909 - 2005

Ancient Beliefs and Modern Superstitions

Anatole France photo

„Qu'on le veuille ou non, l'heure est venue ou d'être citoyen du monde ou de voir
périr toute civilisation.“

—  Anatole France écrivain, biographe, journaliste et critique littéraire français 1844 - 1924

Trente ans de vie sociale, 1897-1924

„Comment une civilisation sage et puissante a-t-elle pu s'autodétruire?“

—  Walter M. Miller écrivain américain 1923 - 1996

Citations de ses romans, Un cantique pour Leibowitz (A Canticle for Leibowitz), 1960

Émile Faguet photo
Benoît Mandelbrot photo

„La capitale avait quelque chose d'énorme. Deux civilisations s'y accouplaient en monstrueux contrastes.“

—  Stefan Wul, livre Piège sur Zarkass

Citations de ses romans, Piège sur Zarkass, 1958

Georges Bernanos photo

„On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l'on n'admet pas tout d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.“

—  Georges Bernanos, livre La France contre les robots

La France contre les robots
Variante: On ne comprends rien à la civilisation moderne, si l'on n'admet pas d'abord qu'elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.

J.B.S. Haldane photo
Charles-Augustin Sainte-Beuve photo
Ray Bradbury photo
François Mitterrand photo
Épictète photo
Georges Bernanos photo

Avec