„Y'en a qui bosseront 8 heures par jour et d'autres qui auront qu'à se baisser pour les ramasser puisque les mecs qui bossent sont assez cons pour se laisser faire.“

—  Coluche

Music-hall, Le blouson noir

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Coluche photo
Coluche123
humoriste et comédien français 1944 - 1986

Citations similaires

Pierre Larrouturou photo
André Breton photo
Birago Diop photo

„Quand ramasser devient trop aisé, se baisser devient difficile.“

—  Birago Diop Poète et diplomate sénégalais 1906 - 1989

Les Nouveaux Contes d'Amadou Koumba, 1958

„A coup de pied au cul ils te déménageront, le travail est là-bas, et encore là-bas, plus loin et encore plus loin, jusqu'au Nicaragua qu'ils te pousseront, à l'aise puisque ceux des pays comme cela, on les pousse bien au cul à l'aise et qu'ils débarquent ici, pas question de parler […], si tu veux travailler, déménage, alors, si on laisse faire : nous, les cons d'ici, on se laisse pousser à coup de pied au cul jusqu'au Nicaragua, et les cons de là-bas, ils se laissent faire et ils débarquent ici, tandis que le travail, lui, il est toujours ailleurs, et jamais tu ne peux dire : c'est chez moi et ciao“

—  Bernard-Marie Koltès auteur dramatique 1948 - 1989

ce qui fait que moi, quand je quitte un endroit, j'ai toujours l'impression de quitter là où c'était davantage chez moi que là où je vais débarquer, et quand on te pousse au cul de nouveau et que tu pars de nouveau, là où tu vas aller, tu seras encore davantage étranger, et ainsi de suite : tu est toujours plus étranger, tu es de moins en moins chez toi, on te pousse toujours plus loin, que tu ne saches pas où tu vas, et quand tu te retournes, vieux, tu regardes derrière toi, c'est toujours, toujours le désert.
Bernard-Marie Koltes, La Nuit juste avant les forêts, Éditions de minuit, 1977.
La nuit juste avant les forêts (1977)

Coluche photo

„Chirac et Barre, ils ont un numéro de cirque : y'en a un qui coupe les oignons, et l'autre qui pleure.“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Music-hall, Revue de presse

Pierre Larrouturou photo
Serge Gainsbourg photo

„Personne n'a la moindre envie de se faire rabaisser par quelqu'un avec qui il a baisé.“

—  Daniel Woodrell écrivain américain 1953

La Fille aux cheveux rouge tomate, 1998

Coluche photo

„Les mecs ils passent tous les jours sur le pont de l'Alma… y'aurait pas d'eau dessous… ils passeraient quand même!“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Music-hall, L'ancien combattant, C'est l'histoire d'un mec...

Coluche photo

„Le mois de l’année où les politiques disent le moins de conneries, c’est le mois de février car il n’y a que 28 jours.“

—  Coluche humoriste et comédien français 1944 - 1986

Radio, Les discours en disent long

Gilbert Sinoué photo
Gabrielle Roy photo
Octavio Paz photo
Gustave Parking photo

„Mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.“

—  Gustave Parking acteur de théâtre et cinéma, animateur de radio et de télévision 1955

Le robot et les bulles

Paul Léautaud photo
Julio Cortázar photo

„Messieurs les douaniers, assez de conneries, ouvrez d’une bonne fois le colis, nom de Dieu, merde alors[3].“

—  Julio Cortázar, livre Historias de cronopios y de famas

Historias de cronopios y de famas
Variante: Messieurs les douaniers, assez de conneries, ouvrez d’une bonne fois le colis, nom de Dieu, merde alors

„C'est étonnant le nombre d'heures que l'on passe tous les jours à parler de choses et d'autres pour tuer le temps.“

—  Charles Willeford écrivain américain 1919 - 1988

Combats de coqs, 1972

Daniel Pennac photo
Paul Léautaud photo

Avec