„Ceux qui parlent de révolution et de lutte de classes sans se référer explicitement à la vie quotidienne, sans comprendre ce qu'il y a de subversif dans l'amour et de positif dans le refus des contraintes, ceux-là ont dans la bouche un cadavre.“

Traité de savoir-vivre à l'usage des jeunes générations, 1967

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 18 octobre 2021. L'histoire

Citations similaires

Pierre Desproges photo
André Maurois photo
Warren Buffett photo
Robert Darnton photo
François Mauriac photo
Charles-Augustin Sainte-Beuve photo
John Fitzgerald Kennedy photo

„Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable.“

—  John Fitzgerald Kennedy 35e président des États-Unis 1917 - 1963

Those who make peaceful revolution impossible will make violent revolution inevitable.
en

Louis Antoine de Saint-Just photo

„Ceux qui font des révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau.“

—  Louis Antoine de Saint-Just homme politique français 1767 - 1794

Discours, Rapport au nom du Comité de salut public et du Comité de sûreté générale sur les personnes incarcérées, présenté à la Convention nationale le 8 ventôse an II (26 février 1794)

Michel Houellebecq photo
Manuel Valls photo

„Mais cette critique de l’État d’Israël, basée sur l’antisionisme, c’est l’antisémitisme d’aujourd’hui. C'est le refus de ceux qui n'acceptent pas l'État d'Israël.“

—  Manuel Valls homme politique français 1962

Rassemblement contre l’antisémitisme organisé par le CRIF Place du Trocadéro, à Paris, en mémoire des victimes de Mohamed Merah.
Israël et Palestine

Léopold Sédar Senghor photo
Éric-Emmanuel Schmitt photo
Karl Marx photo

„L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de luttes de classes.“

—  Karl Marx philosophe, sociologue et économiste allemand 1818 - 1883

Die Geschichte aller bisherigen Gesellschaft ist die Geschichte von Klassenkämpfen.
de
, 1848 (avec Friedrich Engels)

Émile Verhaeren photo

„Ceux qui vivent d’amour, vivent d’éternité.“

—  Émile Verhaeren poète belge 1855 - 1916

Les Heures d’après-midi, 1905

Smith Wigglesworth photo
Joseph Wresinski photo
Ovide photo
Juan Carlos Onetti photo
Jack London photo

„- Vous fomentez la haine de classes, dis-je à Ernest. Je trouve que c'est une erreur et un crime de faire appel à tout ce qu'il y a d'étroit et de brutal dans la classe ouvrière. La haine de classes est antisociale, et il me semble antisociale.
- je plaide non coupable, répondit-il. Il n'y a de haine de classe ni dans la lettre ni dans l'esprit d'aucune de mes œuvres.
Oh! m'écriai-je d'un air de reproche.
Je saisi son livre et l'ouvris.
Il buvait son thé, tranquille et souriant, pendant que je le feuilletais.
- Page 132 - je lus à haute voix : "Ainsi la lutte des classes se produit, au stade actuel du développement social, entre la classe qui paie des salaires et les classes qui en reçoivent."
Je le regardai d'un air triomphant.
- Il n'est pas question de haine de classes là-dedans, me dit-il en souriant.
- Mais vous dites "lutte des class"
- Ce n'est pas du tout la même chose. Et, croyez-moi, nous ne fomentons pas la haine. Nous disons que la lutte de classes est une loi du développement social. Nous n'en sommes pas responsables. ce n'est pas nous qui la faisons. Nous nous contentons de l'expliquer, comme Newton expliquant la gravitation. Nous analysons la nature du conflit d'intérêts qui produit la lutte de classes.
- Mais, il ne devrait pas y avoir de conflit d'intérêts, m'écriai-je.
- Je suis tout à fait de votre avis, répondit-il. Et, c'est précisément l'abolition de ce conflit d'intérêts que nous essayons de provoquer, nous autres socialistes. Pardon, laissez-moi vous lire un autre passage - il prit le livre et tourna quelque feuillets. Page 126 : "Le cycle des luttes des classes, qui a commencé avec la dissolution du communisme primitif de la tribu et de la naissance de la propriété individuelle, se terminera avec la suppression de l'appropriation individuelle des moyens d'existence sociale".“

—  Jack London, livre Le Talon de fer

Le Talon de fer, 1908

Avec