„L’homme pauvre, mais indépendant des hommes, n’est qu’aux ordres de la nécessité. L’homme riche, mais dépendant, est aux ordres d’un autre homme ou de plusieurs.“

Maximes et pensées

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort photo
Sébastien-Roch Nicolas de Chamfort45
poète, journaliste et moraliste français 1741 - 1794

Citations similaires

Éliette Abécassis photo
Anatole France photo
Octave Mirbeau photo
Paulo Coelho photo
Lénine photo
Albert Camus photo
Charles Darwin photo
Baltasar Gracián photo

„L'homme d'esprit aime mieux trouver des gens dépendants que des gens reconnaissants.“

—  Baltasar Gracián écrivain et philosophe jésuite espagnol. 1601 - 1658

L'Homme de cour, 1647

Friedrich Hayek photo
Octave Mirbeau photo
Tim Willocks photo
Tracy Hickman photo
Francesco Mario Pagano photo
Joseph Wresinski photo
Muhammad Yunus photo
Alain de Benoist photo
Jean Rohou photo
Léon Tolstoï photo

„Tout le mal vient de ce que les hommes croient que certaines situations existent où l’on peut agir sans amour envers les hommes, tandis que de telles situations n’existent pas. Envers les choses, on peut agir sans amour : on peut, sans amour, fendre le bois, battre le fer, cuire des briques; mais dans les rapports d’homme à homme l’amour est aussi indispensable que l’est par exemple la prudence dans les rapports de l’homme avec les abeilles. La nature le veut ainsi, c’est une nécessité de l’ordre des choses. Si l’on voulait laisser de côté la prudence quand on a affaire aux abeilles, on nuirait aux abeilles et on se nuirait à soi-même. Et pareillement il n’y a pas à songer à laisser de côté l’amour quand on a affaire aux hommes. Et cela n’est que juste, car l’amour réciproque entre hommes est l’unique fondement possible de la vie de l’humanité. Sans doute un homme ne peut pas se contraindre à aimer, comme il peut se contraindre à travailler; mais de là ne résulte point que quelqu’un puisse agir envers les hommes sans amour, surtout si lui-même a besoin des autres hommes. L’homme qui ne se sent pas d’amour pour les autres hommes, qu’un tel homme s’occupe de soi, de choses inanimées, de tout ce qui lui plaira, excepté des hommes! De même que l’on se saurait manger sans dommage et avec profit que si l’on éprouve le désir de manger, de même on ne peut agir envers les hommes sans dommage et avec profit si l’on ne commence point par aimer les hommes.“

—  Léon Tolstoï, livre Résurrection

ru
Résurrection, 1899

Avec