„Un livre c'est toujours une vie. Parfois la vie de celui qui l'a écrit, parfois la vie de quelqu'un d'autre. Parfois les deux.“

Le Roi du K.O., 1988

Adopté de Wikiquote. Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Harry Crews photo
Harry Crews39
écrivain américain 1935 - 2012

Citations similaires

Philippe Claudel photo
Tiburce Koffi photo
Jean-Guy Roy photo
Alexandre Dumas photo
Alberto Moravia photo

„Mourir, lui arrivait-il parfois de penser, était peut-être le seul vrai plaisir que la vie réservât aux hommes.“

—  Alberto Moravia écrivain italien 1907 - 1990

La Désobéissance ('), 1948

Philippe Alexandre photo

„La vie politique française est une espèce de feuilleton dont les ingrédients sont le dérisoire, l'absurde et parfois le comique d'alcôve.“

—  Philippe Alexandre 1932

À propos de la mise en cause de Dominique Strauss-Kahn, président du FMI, pour avoir abusé de sa position en faveur d'une subordonnée, en octobre 2008.
Le Bien public, 2007-2009, Politique

Dennis Lehane photo
Hervé Le Tellier photo
Julien Green photo
André Breton photo

„La vie est autre que ce qu'on écrit.“

—  André Breton, livre Nadja

Nadja
Récit, Nadja, 1928

Annie Ernaux photo
Quentin Crisp photo

„Parfois je portais une frange si profonde qu'elle obscurait mon chemin. Ce n'avait pas d'importance; il y avait toujours d'autres pour regarder où j'allais.“

—  Quentin Crisp, livre The Naked Civil Servant

Sometimes I wore a fringe so deep it obscured the way ahead. This hardly mattered. There were always others to look where I was going.
en
The Naked Civil Servant (Fonctionnaire du nu)

Karl Kraus photo

„Il y a des écrivains qui peuvent déjà exprimer en vingt pages ce pour quoi il me faut parfois même deux lignes.“

—  Karl Kraus écrivain autrichien 1874 - 1936

Aphorismes, 1998

Michael Connelly photo

„J’avais lu un jour un livre sur un journaliste, écrit par un journaliste, qui comparait cette existence à une course permanente devant une moissonneuse-batteuse. C’était la description la plus juste qu’il m’ait été donné de lire. Parfois, certains journalistes se lassaient de cavaler devant la machine, parfois, ils se faisaient happer et se retrouvaient broyés. Parfois aussi, ils réussissaient à esquiver la trajectoire de la machine. Ils utilisaient alors leur expérience dans le métier pour rechercher la routine d’un poste où ils pouvaient manipuler les médias, au lieu d’en faire partie.“

—  Michael Connelly journaliste et écrivain américain de romans policiers 1956

I once read a book about a reporter written by a reporter who described the life as always running in front of a thresher. I thought it was the most accurate description I'd read. Sometimes people got tired of running in front of the machine, sometimes they got pulled in and were left shredded. Sometimes they managed to get out from in front of it. They used their expertise in the business to seek the steadiness of a job as a person who handled the media rather than was part of it.
en
Citation attribuée au personnage de Jack McEvoy, lui-même journaliste, narrateur principal du roman policier Le Poète, paru en 1996.
Sur le métier de journaliste

Stephen King photo
Emily Brontë photo
Marguerite Duras photo
Samuel Butler photo

„La vie est comme la musique: pour la composer on doit s’orienter par l’oreille, le sentiment et l’instinct, non par les règles. Néanmoins, c’est mieux de les connaître, parce que parfois elles aident dans des cas douteuses – quoique pas souvent.“

—  Samuel Butler écrivain britannique 1835 - 1902

Life is like music, it must be composed by ear, feeling and instinct, not by rule. Nevertheless one had better know the rules, for they sometimes guide in doubtful cases, though not often
en

Avec