„C’est formidable, dit Anne, quand on se met à penser
à tous ces types qui travaillent pour rien. Qui restent huit
heures par jour dans leur bureau. Qui peuvent y rester huit
heures par jour.
– Mais vous avez été comme ça, jusqu’ici, dit Amadis.
– Vous m’assommez, avec ce qui a été. Est-ce qu’on
n’a plus le droit de comprendre, même après avoir été cul
pendant un bout de temps?“

Autumn in Peking

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Boris Vian photo
Boris Vian73
écrivain, poète, chanteur et musicien de jazz français 1920 - 1959

Citations similaires

Napoléon Bonaparte photo
Gabriel García Márquez photo

„Actuellement, la seule différence entre libéraux et conservateurs, c’est que les libéraux vont à la messe de cinq heures et les conservateurs à celle de huit heures.“

—  Gabriel García Márquez écrivain colombien 1927 - 2014

Cliffs Notes on Garcia Marquez' 100 Hundred Years of Solitude
) , 1967
Variante: Actuellement, la seule différence entre libéraux et conservateurs, c'est que les libéraux vont à la messe de cinq heures et les conservateurs à celle de huit heures.

David Thomas photo
Jean-Jacques Rousseau photo
Nicolas Sarkozy photo
Salvador Dalí photo

„Il est difficile d'attirer l'attention tendue du monde pendant plus d'une demi-heure de suite. Moi, j'ai réussi à le faire pendant vingt ans, et chaque jour. Ma devise a été « que l'on parle de Dali même si on en parle bien.»“

—  Salvador Dalí peintre, sculpteur, graveur, scénariste et écrivain catalan 1904 - 1989

Journal d’un génie adolescent, Les moustaches radar, 1964
Variante: Il est difficile d’attirer l’attention tendue du monde pendant plus d’une demi-heure de suite. Moi, j’ai réussi à le faire pendant vingt ans, et chaque jour. Ma devise a été « que l’on parle de Dali même si on en parle bien ».

Boris Vian photo

„_ Pourquoi sont-ils si méprisants? demanda Chloé. Ce n'est pas tellement bien de travailler…
_ On leur a dit que c’était bien, dit Colin. En général, on trouve ça bien. En fait, personne ne le pense. On le fait par habitude et pour ne pas y penser, justement.
_ En tout cas, c'est idiot de faire un travail que des machines pourraient faire.
_ Il faut construire des machines, dit Colin. Qui le fera?
_ Oh! Evidemment, dit Chloé. Pour faire un œuf, il faut une poule, mais, une fois qu'on a la poule, on peut avoir des tas d’œufs. Il vaut donc mieux commencer par la poule.
_ Il faudrait savoir, dit Colin, qui empêche de faire des machines. C'est le temps qui doit manquer. Les gens perdent leur temps à vivre, alors, il ne leur en reste plus pour travailler.
_ Ce n'est pas plutôt le contraire? dit Chloé.
_ Non, dit Colin. S'ils avaient le temps de construire les machines, après ils n'auraient plus besoin de rien faire. Ce que je veux dire c'est qu'ils travaillent pour vivre au lieu de travailler à construire des machines qui les feraient vivre sans travailler.
_ C'est compliqué, estima Chloé.
_ Non, dit Colin. C'est très simple. Ça devrait, bien entendu, venir progressivement. Mais, on perd tellement de temps à faire des choses qui s'usent…
- Mais, tu crois qu'ils n'aimeraient pas mieux rester chez eux et embrasser leur femme et aller à la piscine et aux divertissements?
- Non, dit Colin. Parce qu'ils n'y pensent pas.
- Mais est-ce que c'est leur faute si ils croient que c'est bien de travailler?
- Non, dit Colin, ce n'est pas leur faute. C'est parce qu'on leur a dit : « Le travail, c'est sacré, c'est bien, c'est beau, c'est ce qui compte avant tout, et seuls les travailleurs ont droit à tout. » Seulement, on s'arrange pour les faire travailler tout le temps et alors ils ne peuvent pas en profiter.
_ Mais, alors, ils sont bêtes? dit Chloé.
_ Oui, ils sont bêtes, dit Colin. C'est pour ça qu'ils sont d'accord avec ceux qui leur font croire que le travail c'est ce qu'il y a de mieux. Ça leur évite de réfléchir et de chercher à progresser et à ne plus travailler.“

—  Boris Vian, livre L'Écume des jours

L'Écume des jours

Jean-Marie Le Pen photo
Joseph Joubert photo

„Condorcet, il est vrai, ne dit que des choses communes ; mais il a l’air de ne les dire qu’après y avoir bien pensé, et c’est là ce qui le distingue.“

—  Joseph Joubert philosophe et essayiste français 1754 - 1824

Tome 2, Jugements littéraires, Prosateurs, philosophes, publicistes, etc.

Jean-Luc Godard photo
Jean Tremblay photo
Octavio Paz photo
Philippe Djian photo
Roberto Saviano photo
Jean-Baptiste Bidegain photo
Oxmo Puccino photo
Christine Boutin photo
Pierre Larrouturou photo
Patrick Modiano photo

Avec