„je n'ai jamais contemplé l'inceste sous cette terrible lueur de caveau et de damnation éternelle qu'une fausse morale s'est délibérément appliquée à jeter sur une forme d'exubérance sexuelle qui, pour moi, n'occupe qu'une place extrêmement modeste dans l'échelle monumentale de nos dégradations. Toutes les frénésies de l'inceste me paraissent infiniment plus acceptables que celles d'Hiroshima, de Buchenwald, des pelotons d'exécution, de la terreur et de la torture policières, mille fois plus aimables que les leucémies et autres belles conséquences génétiques probables des efforts de nos savants. Personne ne me fera jamais voir dans le comportement sexuel des êtres le critère du bien et du mal. La funeste physionomie d'un certain physicien illustre recommandant au monde civilisé de poursuivre les explosions nucléaires m'est incomparablement plus odieuse que l'idée d'un fils couchant avec sa mère. A côté des aberrations intellectuelles, scientifiques, idéologiques de notre siècle, toutes celles de la sexualité éveillent dans mon coeur les plus tendres pardons. Une fille qui se fait payer pour ouvrir ses cuisses au peuple me paraît une soeur de charité et une honnête dispensatrice de bon pain lorsqu'on compare sa modeste vénalité à la prostitution des savants prêtant leurs cerveaux à l'élaboration de l'empoisonnement génétique et de la terreur atomique. A côté de la perversion de l'âme, de l'esprit et de l'idéal à laquelle se livrent ces traîtres à l'espèce, nos élucubrations sexuelles, vénales ou non, incestueuses ou non, prennent, sur les trois humbles sphincters dont dispose notre anatomie, toute l'innocence angélique d'un sourire d'enfant. (La promesse de l'aube, ch. X)“

Promise at Dawn

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire

Citations similaires

Sigmund Freud photo
Michel Foucault photo
Wilhelm Reich photo
Michel Foucault photo
Wilhelm Reich photo
Romain Gary photo
Marguerite Duras photo
Voltaire photo
Jean-Marie Pelt photo

„une modeste bombe atomique fait cent mille morts, sans compter tous ceux qui mourront des maladies induites par la radioactivité, des années, voire des décennies plus tard.“

—  Jean-Marie Pelt biologiste, pharmacien, botaniste et écologue français 1933 - 2015

La loi de la jungle : L'agressivité chez les plantes, les animaux, les humains

Friedrich Nietzsche photo

„Qu’est-ce qui peut seul être notre doctrine? — Que personne ne donne à l’homme ses qualités, ni Dieu, ni la société, ni ses parents et ses ancêtres, ni lui-même (— le non-sens de l’« idée », réfuté en dernier lieu, a été enseigné, sous le nom de « liberté intelligible par Kant et peut-être déjà par Platon). Personne n’est responsable du fait que l’homme existe, qu’il est conformé de telle ou telle façon, qu’il se trouve dans telles conditions, dans tel milieu. La fatalité de son être n’est pas à séparer de la fatalité de tout ce qui fut et de tout ce qui sera. L’homme n’est pas la conséquence d’une intention propre, d’une volonté, d’un but; avec lui on ne fait pas d’essai pour atteindre un « idéal d’humanité », un « idéal de bonheur », ou bien un « idéal de moralité », — il est absurde de vouloir faire dévier son être vers un but quelconque. Nous avons inventé l’idée de « but » : dans la réalité le « but » manque… On est nécessaire, on est un morceau de destinée, on fait partie du tout, on est dans le tout, — il n’y a rien qui pourrait juger, mesurer, comparer, condamner notre existence, car ce serait là juger, mesurer, comparer et condamner le tout…Mais il n’y a rien en dehors du tout! — Personne ne peut plus être rendu responsable, les catégories de l’être ne peuvent plus être ramenées à une cause première, le monde n’est plus une unité, ni comme monde sensible, ni comme « esprit » : cela seul est la grande délivrance, — par là l’innocence du devenir est rétablie… L’idée de « Dieu » fut jusqu’à présent la plus grande objection contre l’existence… Nous nions Dieu, nous nions la responsabilité en Dieu : par là seulement nous sauvons le monde.“

—  Friedrich Nietzsche, livre Crépuscule des idoles

Twilight of the Idols

Quentin Crisp photo

„« On ne vous voudra jamais, » a-t-il [un agent de conscription] dit, et m'a donné un morceau de papier. Ceci me décrivait comme incapable d'être classé dans les niveaux A, B, etc., puisque je souffrais de perversion sexuelle. Quand mon humiliation est devenue l'une des fables contemporaines de Chelsea, une certaine Mlle. Marshall a dit, « Je n'aime pas tout à fait cette expression 'souffrir de.“

—  Quentin Crisp, livre The Naked Civil Servant

Ne devrait-on pas dire plutôt, 'se glorifier de'? »
"You'll never be wanted," he said, and thrust at me a smaller piece of paper. This described me as being incapable of being graded in grades A, B, etc., because I suffered from sexual perversion. When the story of my disgrace became one of the contemporary fables of Chelsea, a certain Miss Marshall said, "I don't much care for the expression 'suffering from.' Shouldn't it be 'glorying in'?"
en
The Naked Civil Servant (Fonctionnaire du nu)

Ian Watson photo
Maximilien de Robespierre photo

„Si le ressort du gouvernement populaire dans la paix est la vertu, le ressort du gouvernement populaire en révolution est à la fois la vertu et la terreur : la vertu, sans laquelle la terreur est funeste; la terreur, sans laquelle la vertu est impuissante. La terreur n'est autre chose que la justice prompte, sévère, inflexible; elle est donc une émanation de la vertu; elle est moins un principe particulier, qu'une conséquence du principe général de la démocratie, appliqué aux plus pressants besoins de la patrie.“

—  Maximilien de Robespierre homme politique français 1758 - 1794

Discours à la Convention nationale sur les principes de morale politique qui doivent guider la Convention nationale dans l'administration intérieure de la République le [5, février, 1794]
Discours, Discours à la Convention nationale sur les principes de morale politique qui doivent guider la Convention nationale dans l'administration intérieure de la République, [5, février, 1794] (17 pluviôse an II)

Marc Lévy photo
Arthur C. Clarke photo
H. L. Mencken photo
Simone de Beauvoir photo

„Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Etiam egestas wisi a erat. Morbi imperdiet, mauris ac auctor dictum.“