„Les musulmans, et pire encore les musulmanes, sont les premières victimes de l'Islam.“

American black box. Le Théâtre des opérations 3, 2002-2006

Dernière mise à jour 22 mai 2020. L'histoire
Maurice G. Dantec photo
Maurice G. Dantec53
écrivain français naturalisé canadien 1959 - 2016
Modifier

Citations similaires

Arnold Joseph Toynbee photo

„La disparition du racisme, comme c'est le cas chez les Musulmans, est une des réussites les plus marquantes de l'Islam et il y a dans le monde contemporain, une urgente nécessité à propager cette vertu islamique.“

—  Arnold Joseph Toynbee historien britannique 1889 - 1975

The extinction of race consciousness as between Muslims is one of the outstanding achievements of Islam and in the contemporary world there is, as it happens, a crying need for the propagation of this Islamic virtue.
en
Civilization on Trial, 1948

Ernest Renan photo
David Galula photo
Yvan Perrin photo
Justin Vaïsse photo
Roger Garaudy photo
Rémi Brague photo
Marcel Lefebvre photo
Yvan Perrin photo
Richard Matheson photo

„Quelle serait la réaction de vampires musulmans devant la croix?“

—  Richard Matheson écrivain américain 1926 - 2013

Citations de ses romans, Je suis une légende (I am Legend), 1954

„Ce qui me frappe, dans l'appréhension que l'on a de l'affaire algérienne, c'est qu'on oublie qu'elle a été, avant tout, une guerre civile entre musulmans, et que ceux que nous appelions, à l'époque, les Français musulmans en ont été les premières victimes. Le FLN a réussi à étendre son emprise sur les campagnes et dans les villes par des méthodes bien connues, qu'on peut, pour faire bref, appeler terroristes et staliniennes, comme nous en avons été les témoins. […] nous avons traversé des villages où nous avons vu des hommes égorgés, émasculés, défigurés, parce qu'on les avait soupçonnés d'être pro-français. Il s'agissait de Français musulmans, qui avaient été tués de manière atroce par d'autres Français musulmans : tel a été notre premier contact physique avec la rébellion. Bien entendu, les pieds-noirs ont été, eux aussi, les cibles de ce terrorisme. Mais la vision que l'on peut avoir, en parcourant les journaux aujourd'hui, et qui donne le sentiment que la guerre d'Algérie opposait les pieds-noirs et l'armée au peuple algérien, est profondément biaisée. Sur le terrain, ce n'était pas du tout cela : c'était une guerre entre Français, dont les principales victimes ont été les Français musulmans. Il faut donc y insister : la guerre d'Algérie a été une guerre civile entre Français musulmans, ceux qui voulaient séparer l'Algérie de la France, et ceux qui voulaient sortir de la situation coloniale par le haut, et faire en sorte que cette terre puisse abriter ensemble et faire coexister en paix sous l'égide de la France les fidèles de la Bible, du Talmud et du Coran.“

—  Hélie de Saint Marc officier français 1922 - 2013

Mère Teresa photo
Yves Nidegger photo
Antoine Sfeir photo
Pierre Desproges photo
Roger Garaudy photo
Ernest Renan photo

Avec